Top
Infrarouge / Evasion  / 48 heures chrono à Séoul

48 heures chrono à Séoul

Alors que les XXIIIe Jeux olympiques d’hiver se tiennent à Pyeongchang jusqu’au 25 février, l’occasion est rêvée de parcourir les 180 kilomètres qui vous séparent de Séoul pour passer quelques heures dans la capitale coréenne.

Ça y est, les JO d’hiver de Pyeongchang ont commencé !
La cérémonie d’ouverture a eu lieu le 9 février et les compétitions se dérouleront non-stop durant 17 jours. On suit tout, on ne rate rien et on croise les doigts pour nos champions français.
Les JO 2018, c’est 13 sites olympiques, 102 médailles d’or, 15 disciplines, 2 900 athlètes, 16 000 volontaires… Mais Pyeongchang, c’est une petite ville perdue dans la montagne. Il serait dommage de ne pas profiter de votre séjour en faisant un saut jusqu’à Séoul (seulement 2h40 par le train). Si la Corée est surnommée le « Pays du Matin calme », sa capitale, elle, n’a rien d’un long fleuve tranquille. Envie de vous changer les idées ? Cette ville est faite pour vous. On y vit à mille à l’heure, de jour comme de nuit.

Samedi

11h00
Gros poissons à Noryangjin

Incontournable de toute visite à Séoul, Noryangjin est le plus grand marché de la pêche de gros du pays et se vante d’une histoire de plus de 80 ans. Ouvert 24 heures sur 24, l’endroit grouille de monde, particulièrement à l’aube lorsque la criée commence. Des thons, des bars, des coquillages, des poulpes… toutes les espèces consommables se trouvent sur les étalages. On est ébloui par les couleurs, les odeurs aussi, bien sûr. Le marché étant connecté à la station Noryangjin (métro ligne 1), vous ne devriez avoir aucun mal à trouver votre chemin.
Noryangjin Fisheries (2)
674 Nodeul-ro, Noryangjin 1-dong

15h00
Myeong-dong,
empire de la consommation

Juste à côté du marché aux poissons, partez à la découverte du quartier de Myeong-dong. Prenez le métro, c’est plus rapide, car il y a beaucoup d’embouteillages à Séoul. Les rues commerçantes de la ville regorgent de petits bars et d’enseignes lumineuses. C’est vivant et gai. On se sent loin, très loin. Profitez-en pour déjeuner sur place au marché de Myeong-dong, à ne rater sous aucun prétexte. Seul hic, il y a un monde fou, donc attention aux pickpockets !
Myeong-dong Street Market (1)
83-9 Myenong-dong, Jung-gu

17h00
Gangnam, la démesure coréenne

Popularisé en Occident par le tube planétaire Gangnam Style du chanteur Psy, le quartier de Gangnam cède à la démesure : affiches promotionnelles et écrans publicitaires géants surplombent les immenses avenues. Modernité, dynamisme et opulence font de Gangnam un quartier huppé et convoité par les touristes aisés : boutiques de luxe, créateurs indépendants, enseignes proprement coréennes ou internationales s’y côtoient sur plusieurs centaines de mètres. Dans votre conquête de la mode coréenne, vous pourrez vous autoriser un instant gourmand dans l’un des nombreux restaurants du quartier.

20h00
Itaewon, quartier des expatriés

Pour une soirée réussie, rendez-vous sur la colline de Itaewon, le quartier des expatriés, là où était établie autrefois la base militaire américaine. Si vous avez envie de rentrer à 6 heures du mat’, c’est « le » spot qui bouge !
Des petits bars, des boutiques, des restaurants sur la rue, il y a vraiment de quoi passer un bon moment !
Parc
26-5, Itaewon-ro 55 ga-gil, Yongsan-gu

22h00

À deux pas de là, vous terminerez votre journée au Grand Hyatt, l’un des hôtels emblématiques de Séoul, qui domine le parc de Namsan. Vous prendrez un dernier verre tout en profitant de la vue sublime sur la ville et le fleuve Han. Un moment unique dans votre séjour !
Grand Hyatt Seoul (3)
322 Sowol-ro, Itaewon-dong, Yongsan-gu
seoul.grand.hyatt.com

À découvrir également