48 heures londres

48 heures gourmandes à Londres

Deux heures d’Eurostar, un bus rouge ou un taxi noir, et vous voilà au cœur battant de l’Angleterre. Nous vous livrons nos incontournables pour deux jours d’immersion dans la capitale britannique. Parapluie et imper Burberry de rigueur !

Lucie Truchet

Séjourner à Londres en toute majesté à l’hôtel Café Royal

Idéalement situé à la confluence des très chics quartiers St James’s, Mayfair et Soho, l’hôtel cinq étoiles accueille depuis plus de 150 ans les hôtes les plus distingués ; d’Oscar Wilde à Winston Churchill, en passant par la princesse Diana et David Bowie. S’il est d’apparence discrète, caché dans une petite rue adjacente à Regent Street, le Café Royal apparaît d’autant plus fastueux lorsqu’on y pénètre. Le regard est immédiatement happé par l’éminent plafond du lobby doré auquel pend un élégant lustre en perles de pluie – probablement inspiré de la météo extérieure.

L’accueil se fait au champagne, servi dans de jolies coupes en cristal. Il est rassurant de constater que, même outre-Manche, le raffinement à la française prévaut. Les chambres, à l’étage, sont une combinaison harmonieuse de design moderne et de détails historiques : moulures et miroirs d’époque côtoient fauteuils en velours coloré et système audio dernier cri.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Hotel Café Royal (@hotelcaferoyal)

Atout phare : la vue plongeante sur Regent Street ; dont on peut profiter dans certaines suites depuis la gigantesque baignoire en marbre de Sienne – de quoi s’offrir un bain royal ! Véritable cocon au cœur du tohu-bohu londonien, le Café Royal abrite également un Wellbeing Center, le Spa Akasha, qui abrite une piscine à l’atmosphère tamisée ; un hammam ; un sauna et un jacuzzi ; ainsi que les meilleurs soins de la capitale. En partenariat avec la Maison suisse Valmont, Akasha propose des expériences haute couture ; à l’image de l’Energy Facial « Vitality of the Glaciers », visant à combattre l’impact du stress et de la pollution. Peau de bébé garantie.

Et quoi de mieux pour poursuivre cet après-midi bien-être qu’un high tea… au champagne ? En partenariat avec Veuve Clicquot, le salon de thé Cakes & Bubbles propose un goûter festif pour grands enfants ; alliant une kyrielle de pâtisseries d’exception élaborées par le Meilleur Pâtissier du Monde 2015, Albert Adrià, et une large sélection de champagne. On craque pour le délicieux cheesecake en trompe-l’œil, mimant la forme d’un fromage et de ses crackers ; à déguster en pairing avec l’inimitable Ruinart Blanc de Blancs. Cheers !

Hôtel Café Royal, 10 Air Street, London W1B 4DY . Tél. : +44 20 7406 3333. @hotelcaferoyal sur Instagram.

Jour 1

13h00 : Haute gastronomie indienne au Cinnamon Club

Situé au sein de l’ancienne bibliothèque de Westminster, monument victorien classé dont les murs sont encore tapissés de livres, le Cinnamon Club ne ressemble à aucun autre restaurant indien. Habillé d’un impressionnant décor colonial, il propose une cuisine contemporaine créative sublimant les produits et épices du sud de l’Asie.

Ici, ni tikka masala ni butter chicken, mais de surprenants épis de maïs à la menthe grillés à tremper dans un houmous de maïs au tandoori ; un gigot d’agneau braisé ultra tendre servi avec une sauce à la noix de muscade et au poivre, le tout accompagné d’un pain sheermal. Pour finir en douceur, une tarte meringuée à la mangue ou un riz soufflé aux épices. Un Delhi-ce.

Carte : environ 50 €

Cinnamon Club, 30-32 Great Smith Street, London SW1P 3BU. Tél. : +44 20 7222 2555. @thecinnamoncollection sur Instagram

18h00 : L’heure de l’apéritif à L’Oscar London

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par L’oscar London (@loscarlondon)

Après une intense journée shopping-balade-musée entre Liberty, Hyde Park et la National Gallery, il est nécessaire de faire une pause. Installé à Holborn, dans l’ancien siège de l’Église baptiste, L’Oscar offre un cadre extravagant pour célébrer l’happy hour.

Restauré dans toute sa splendeur baroque, avec l’opulence et la théâtralité qui font la réputation de Jacques Garcia, le boutique-hôtel a des airs de manoir de Transylvanie. Un fauteuil en velours, un cocktail d’auteur et quelques amuse-bouche – à déguster sur fond de musique live le week-end –, et nous voici châtelain.

Nos incontournables : le Manhattan Hennessy préparé avec du whisky de seigle, de la figue, du bitter à l’orange et de l’amaro ; et le ceviche de thon rouge aux feuilles de shiso, sésame et sauce ají rocoto. La soirée peut commencer !

Carte : environ 50 €

L’Oscar London, 2-6 Southampton Row, London WC1B 4AA. Tél. : +44 20 7405 5555. @loscarlondon sur Instagram.

20h00 : Dîner d’exception chez Amethyst

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Amethyst (@amethystdining)

Ouvert il y a quelques mois seulement à Mayfair, Amethyst est une véritable claque. Dès les premiers instants, le restaurant détonne avec sa salle unique centrée autour d’une sensationnelle table en améthyste, à laquelle peuvent prendre place jusqu’à 21 convives. Le chef Carlo y propose une expérience gastronomique hors des sentiers battus, qu’on découvre assiette après assiette au cours d’un menu dégustation en 12 étapes.

On voyage tout au long du repas, avec des petits plats d’inspirations variées, comme le briouat chou amande et miel ; la noix de Saint-Jacques muscat, caviar et canard ; ou encore le gyoza aux champignons eryngii et au gingembre japonais – à accorder à l’envi avec les excellents crus du cellier. Un tour du monde sans turbulence.

Carte : 170 €

Amethyst, 6 Sackville Street, London W1S 3DD. Tél. : +44 20 3034 3464. @amethystdining sur Instagram.

Jour 2

13h00 : Déjeuner italien au Da Henrietta

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Henrietta Hotel (@henriettahotel)

Situé au cœur de Covent Garden, le restaurant Da Henrietta prend place au rez-de-chaussée de l’hôtel éponyme. Ici, ni carbonara ni cacio e pepe, mais des recettes qui rendent hommage aux produits régionaux transalpins ; avec des légumes de saison et des pâtes fraîches, fabriquées quotidiennement sur place.

En début de repas, ne passez pas à côté des tempura de citrouilles servis avec une sauce à l’amande et de la pizzetta frite à la ricotta et à la truffe – absolument addictifs – avant de poursuivre avec les étonnantes caserecce à la citrouille, chou kale et noisettes.

Pour finir, on fond pour l’affogato préparé avec une glace à la vanille locale, confectionnée au nord de Londres, à Hackney. Après cela, rien de mieux qu’une balade digestive dans le marché couvert de Covent Garden, à la découverte de ses arcades et de ses artistes de rue.

Carte : environ 50 €

Da Henrietta by Italian Supper Club, 14-15 Henrietta Street, London WC2E 8QH. Tel : +44 20 3794 5314, @henriettahotel sur Instagram.

19h00 : Escale nipponne chez Cyril Lignac, avant de retrouver Saint-Germain-des-Prés

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Bar des Prés (@bardespres)

Le Bar des Prés, adresse germanopratine incontournable, a récemment ouvert sa deuxième antenne en plein cœur de Mayfair. Cosmopolite, elle est le mariage savant du savoir-faire français, de l’avant-gardisme londonien et de l’exotisme japonais ; le tout sublimé dans de petites assiettes à partager.

Au menu, sushis d’otoro, sashimis d’akami, californias de saumon écossais au jalapeño, mais aussi filet de bœuf au saté ; ravioli de langoustine au bouillon de ponzu ; galette craquante tourteau et avocat… qui s’enchaînent avec précision. Point d’orgue du repas, la carte des desserts – fer de lance du chef Lignac – qui passe en revue les classiques de la gourmandise à la française : soufflé au chocolat Guanaja ou encore millefeuille à la vanille et praliné à la noix de Pécan… Transition toute trouvée avant de reprendre le train pour Paris.

Carte : environ 70 €

Bar des Prés, 16 Albemarle Street, London W1S 4HW. Tél. : +44 20 3908 2000. @bardespres sur Instagram.


Lire aussi : Nos meilleures adresses à Londres sur les traces de la reine Elizabeth II

Partager cet article

A lire aussi
cerf voiture chambord

Le cerf et la voiture

La voie royale : se rendre à Chambord en Porsche Taycan pour écouter le brame du cerf. Voici le récit matinal d’une rencontre entre deux seigneurs.

dubai restaurants

Dubaï, la ville des Mille et Une saveurs

La mégalopole de tous les records fait encore parler d’elle en devenant la première ville du Moyen-Orient répertoriée au guide Michelin. Tour d’horizon de cette nouvelle scène culinaire.