Alma Jodorowsky passe à l’ennemi

Infrarouge / Culture  / Cinéma  / Alma Jodorowsky passe à l’ennemi

Alma Jodorowsky passe à l’ennemi

Baignée dans l’univers théâtral depuis son enfance, Alma a déjà un nom quand elle entame sa carrière au cinéma. Après un passage éclair dans la musique et une filmographie déjà très conséquente à tout juste 30 ans, elle nous surprend aujourd’hui grâce à son rôle dans le film L’Ennemi, réalisé par Stephan Streker. Rencontre avec une comédienne à suivre de très près.

Pourquoi avoir accepté ce rôle très anxiogène ?

J’avais adoré Noces, le dernier film du réalisateur Stephan Streker. Je voulais le rencontrer. À la lecture du scénario, la consistance de mon personnage m’a interpellée. Elle est mon opposée. J’aime l’idée de rentrer dans la peau de quelqu’un très différent de moi.

Quel est le pitch du film ?

Un politicien rencontre une journaliste avec qui il va connaître une histoire d’amour intense, mais qui va mourir une nuit dans sa chambre d’hôtel. Nous ne saurons pas qui est le coupable de ce meurtre. Lui-même ne sait plus. Il perd pied et se retrouve dans un labyrinthe assez angoissant.

Comment est Maeva, cette femme que vous interprétez ?

C’est une femme qui a une dualité très forte en elle. Elle passe par différents états. Maeva peut être lumineuse et vivre l’instant d’après un malaise autodestructeur.

Vous êtes-vous inspirée de relations toxiques réelles ?

Non. Je me protège beaucoup. J’essaie de ne jamais me retrouver dans des situations complexes. Je prends mes gardes.

Que doit-on retenir de ce film ?

Il met en relief la notion de « doute ». Nous nous remettons tous souvent en question dans la vie. Qui sommes-nous ? Comment devrions-nous réagir face à telle ou telle situation ? Pourquoi agir de cette manière-là et pas d’une autre ?

Qu’est-ce que le film vous a appris sur vous-même ?

Que j’étais une femme très obsessionnelle.

Sa filmographie

À 14 ans, Alma figure au générique du téléfilm Gaspard le bandit, réalisé par Benoît Jacquot. Sa première apparition sur grand écran se fait en 2011 avec le film franco-américain Eyes Find Eyes, puis dans la comédie Sea, No sex and Sun. En 2013, elle tient un second rôle dans La Vie d’Adèle d’Abdellatif Kechiche, puis enchaîne les premiers rôles : tout d’abord Kids in Love de Chris Foggin (2016), Le Choc du futur de Marc Collin (2019) et, aujourd’hui, L’Ennemi, le dernier film de Stephan Streker.

L’Ennemi de Stephan Streker avec Jérémie Renier et Alma Jodorowsky. En salle le 26 décembre 2021.

Lire aussi : Laetitia Casta part en croisade

À découvrir également