Books and sun

Partir en vacances sans de bons livres dans sa valise, c’est comme fixer un rendez-vous galant dans un kebab à une heure d’affluence… Quel supplice ! Pour vous venir en aide, voici notre choix de l’été.

Haut en couleur

Pour nous consoler de la disparition du grand Philip Kerr, survenue en mars dernier, il nous reste une œuvre « immense », à tous les sens du terme. Dans la série des « Bernie Gunther », l’ex-flic de la Kripo devenu officier SS, Bleu de Prusse est l’antépénultième opus. Un bonheur !

Bleu de Prusse de Philip Kerr, éditions du Seuil, 22,50 €.

Sapience, 

sapience !

Ce n’est pas parce que vous êtes avachi sur le sable comme un mollusque asséché que vous n’êtes pas censé faire fonctionner un peu votre cervelle d’homo sapiens ! Qui sommes-nous ? D’où venons-nous ? Jean-Baptiste de Panafieu nous entraîne à la rencontre de nos ancêtres de la préhistoire. Brillant et tellement instructif !

Sapiens à la plage de Jean-Baptiste de Panafieu, Dunod, 15,90 €.

Sur la plage abandonnée

Depuis qu’Alexis Aubenque est passé du space opera au thriller, la réussite lui sourit à un point que c’en est scandaleux ! Ici, changement de style pour le jeune auteur, qui nous transporte à Santa Barbara, où une inconnue amnésique est retrouvée sur la plage. C’est là que les ennuis commencent.

La Fille de la plage d’Alexis Aubenque, éditions Hugo, 17 €.

La danse du serpent

Pourquoi l’un des cinéastes les plus brillants de sa génération a-t-il ressenti le besoin d’écrire un roman ? Peut-être parce que, sous la mandature de Trump, il n’aurait jamais pu produire ce thriller politique à multiples rebondissements. Stop aux mauvaises langues : Susan Lehman n’est pas le « nègre » de de Palma… c’est sa femme.

Les Serpents sont-ils nécessaires ? de Brian de Palma et Susan Lehman, éditions Rivages, 16 €.

Une histoire de famille

Chez les Musso, je voudrais le frère. Alors, certes, porter le même nom que Guillaume, son aîné, a certainement aidé Valentin pour faire publier son premier roman, mais là, il s’agit déjà de son septième thriller, d’une efficacité toujours aussi redoutable. Force est donc de constater qu’il a du talent, le bougre.

Dernier été pour Lisa de Valentin Musso, éditions du Seuil, 19,90 €.

Avec des si…

Dans un style incisif, un vibrant chant de révolte et d’espoir d’où émerge, resplendissante, la figure immémoriale de l’amour. Pour cette œuvre poignante, Lise Marzouk avait été sélectionnée pour le Goncourt du premier roman 2018 – sélection qui, notons-le en passant, a mis cette année à l’honneur une écrasante majorité d’ouvrages signés par des femmes.

Si de Lise Marzouk, éditions Gallimard, 21 €.

Une île imaginaire

Sur Mornesey, dite « l’île aux brigands », Colin Rémy, un orphelin de 15 ans, croit reconnaître, au volant d’une camionnette, son père disparu. Tous les ingrédients qui font qu’on adore Michel Bussi sont réunis dans ce thriller paru en 2009, épuisé depuis longtemps, et en partie retravaillé par l’auteur dans le cadre de cette réédition tant attendue.

Sang famille de Michel Bussi, Presses de la Cité, 21,90 €.

Un nouveau best

Si le nom de Marc Levy ne vous évoque rien et que vous n’avez jamais eu entre les mains l’un des dix-neuf autres romans du plus américain des auteurs français, c’est que vous vivez sur une île perdue et que ce numéro d’Infrarouge vous a été parachuté par erreur. À noter que, pour la première fois, l’intrigue se situe en France.

Une fille comme elle de Marc Levy, Robert Laffont/Versilio, 21,50 €.

Crime à Orphea

Pour s’être penchée sur une affaire vieille de vingt ans, la journaliste Stephanie Mailer disparaît inexplicablement. Du coup, Jesse Rosenberg et Derek Scott, les deux flics chargés à l’époque de l’enquête, se décident à rouvrir le dossier. Comme pour La Vérité sur l’affaire Harry Quebert, tous les habitants d’Orphea ont un lourd secret à cacher, enquêteurs y compris. Joël Dicker (voir interview dans notre n° 197) ayant intégré à merveille les codes du page-turner, c’est redoutablement addictif !

La Disparition de Stephanie Mailer de Joël Dicker, éditions de Fallois, 23 €.

À découvrir également