Infrarouge / Lifestyle  / Food & Drink  / Food  / bûches Sucrées – salées

bûches Sucrées – salées

Plus qu’une tradition, la bûche de Noël se doit aujourd’hui d’être une véritable œuvre d’art. Les grands chefs et les célèbres maisons pâtissières rivalisent d’idées pour vous faire rêver avec des bûches « haute couture ». Acidulée, vegan, voire salée…, laquelle allez-vous choisir pour votre réveillon ? On vous donne quelques pistes.

la bûche dôme du Royal Monceau

Cette année, le Royal Monceau-Raffles Paris décide de bouleverser les codes et vous propose de servir une bûche… en entrée. Une bûche « trompe-l’œil », saupoudrée d’un velours de beurre de cacao, habillée de flocons de neige en sucre mais qui dévoile en réalité une association subtile de foie gras de canard, châtaignes et marrons chauds torréfiés, le tout sur un lit de pain d’épices.
Bûche Dôme Royal, 8 personnes, 95 euros.
Disponible sur commande, 48 heures à l’avance. www.leroyalmonceau.com

separation

Thoumieuxl’escapade en forêt
de Gâteaux Thoumieux

Pour leur première bûche, le chef Sylvestre Wahid et le chef pâtissier Alexis Lecoffre réinterprètent la Forêt Noire. Une ganache au chocolat Mekonga, révélant des notes d’agrumes, de fruits secs et de miel ; une génoise cacao, une chantilly au grué de cacao ainsi qu’une gelée de griottes à la cardamome verte viennent dynamiser ce dessert incontournable. Déclinées à partir des pâtisseries figurant sur la carte de la Maison, deux autres bûches seront disponibles, aux dominantes de citron ou de chocolat Sarrasin. Oui, on ne vous le cache pas :
le choix sera difficile.
Escapade en Forêt, 8 personnes, 80 euros.
Gâteaux Thoumieux, 58, rue Saint-Dominique, 75007 Paris. www.thoumieux.fr

separation

KarunaLa Bûche Karuna d’Hugo & Victor

L’an dernier, Hugo & Victor avait fait appel à Catherine Deneuve, qui avait imaginé la bûche Marion, tout en noisette et café. Cette année, la maison de pâtisserie et chocolaterie se met au vegan avec Matthieu Ricard. Pour cette bûche glacée, sorbet cacao, parfait glacé aux marrons glacés, lait de riz et biscuit chocolat, le maître pâtissier Hugues Pouget avait un seul défi à relever : n’utiliser aucun produit animal. Pari réussi pour Karuna (« compassion » en sanscrit), dont le décor s’inspire du symbole bouddhiste tibétain du « Nœud éternel ». Une partie des bénéfices sera reversée au profit de l’association de Matthieu Ricard, Karuna-Shechen. Chocolat et bonne action, c’est de saison !
Bûche Karuna, 5/6 personnes, 77 euros.
Disponible en boutique et sur le site
www.hugovictor.com

separation

Maison-Lenôtrela bûche merveilles de La Maison Lenôtre

« Ceci n’est pas une bûche, ceci est l’expression d’une essence, celle de l’esprit de Paris, sublimé par la magie de Noël. » Le ton est donné : Guy Krenzer, en collaboration avec Franco Dragone, s’est inspiré du spectacle « Paris Merveilles » au Lido pour sa Bûche Merveilles. Une danseuse dans son fourreau de chocolat blanc et quelques cygnes en sucre déployant leurs ailes sur un entremets blanc : sablé croustillant, compotée d’orange, biscuit aux amandes, surmontés d’une ganache et d’une mousse légère. Un spectacle gourmand plein de douceur.
Bûche Merveilles,
10 personnes, 130 euros.
À réserver dès le 3 décembre dans les boutiques Lenôtre et sur lenotre.com

separationpapillons

envolée de papillons du Trianon Palace

La bûche de Noël du Trianon Palace est née d’une rencontre, celle du chef pâtissier Eddie Benghanem et de la Maison Deyrolle. La bûche Envolée de papillons révèle un univers onirique. Son socle en chocolat recouvre un cœur tendre fourré au praliné noisette un brin salé. Le gâteau se compose d’un duo de chocolats noirs et d’une mousse de chocolat au lait. Pour la note acidulée, le chef a conçu un caramel aux fruits de la passion et au citron, ainsi qu’un croustillant à la fève de cacao et une crème à la vanille de Madagascar pour le jeu des textures. Les papillons en sucre viennent enfin sublimer cette bûche, pleine de poésie.
Envolée de papillons, 8 personnes, 75 euros.
Disponible au Trianon Palace à partir du 15 décembre 2016, sur commande 48 heures à l’avance.
www.trianonpalace.fr

À découvrir également