Top
 

Les Grands Verres

Les Grands Verres

Les Grands Verres

La terrasse ? Non, deux terrasses pour le palais de Tokyo. D’un côté, Les Petits Verres et, de l’autre, Les Grands, avec – et vlan ! – vue sur le pont de Bir-Hakeim, la Seine et, de toute sa hauteur, la tour Eiffel… Magie assurée, en lieu et place de l’horrible cafèt’. Reste qu’on avait gardé, il y a quelques mois, un souvenir très en demi-teinte du service. Et là, jolie surprise : ça s’est rôdé sévère. Prévenant, souriant, efficace, voire de bon conseil. Ne manquez pas les bucatini au cresson, un régal. Pas l’impression d’avoir fait attention alors que la carte est assez végétale-céréales, gluten free et appropriée pour un 36 fillette. Quand ?
Un soir d’été, quand on commence à fatiguer des apéros riches en toxines.

Ouvert tous les jours. Déjeuner à 23 € en semaine, compter 40 € à la carte.