Pavyllon

Pavyllon
Cuisine Française

Je pourrais vous parler de Yannick Alléno, qui vient d’être consacré par le Guide Michelin en réussissant la prouesse de rassembler dans un même endroit trois restaurants étoilés :
Alléno Paris, le gastronomique aux trois macarons, L’Abysse ou l’art du sushi doublement étoilé, enfin Pavyllon qui propose une carte inventive et créative. Le principe est le même qu’à L’Atelier Robuchon – un immense comptoir qui fait face à la cuisine – et des plats remarquablement réalisés : tartare de bœuf au couteau iodé et fumé aux herbes sèches, pépite de pomme de terre ; ravioles potagères, extraction des mêmes légumes, huile d’olive vierge ; turbot nacré, fricassée de couteaux et salicornes, échalote noire et pickles d’oignons, nage à la ciboulette.

Cependant, j’ai choisi de vous parler du pain que j’ai découvert. Un pain, à mon grand désarroi, fabriqué par Aurélien Rivoire, chef pâtissier de Ledoyen, qui vient de recevoir le prix Passion Dessert Michelin 2020. Un pain croustillant avec une mie… et un goût… qu’il me sera impossible d’acheter dans une boulangerie de Paris puisque seuls les clients de Ledoyen peuvent le déguster. Ce pain, chers lecteurs, c’est le meilleur de la planète et l’on doit se faire une raison : soit retourner toutes les semaines chez Pavyllon (avec une carte de membre donnant droit à quelques privilèges), soit demander officiellement à Aurélien de monter une première boulangerie, puis une deuxième, puis des boulangeries partout (on se débrouillera pour vous financer, on ne mégote pas avec le champion du monde du très bon pain). À bon entendeur !

Carte : environ 120 €.

À découvrir également