Bistrot Belhara

Une cuisine généreuse et sincère.
Bistrot Belhara
Cuisine française

• Les incontournables de la carte : oeuf mollet bio déposé sur une épaule de lapin confite au romarin et émiettée, fricassée de volaille jaune des Landes et piccolini liées au jus de basilic et ses légumes, sablé à la vanille, figues de Solliès servies tièdes et glace pistache.
Meilleure table : dans le fond à droite pas très loin du passe, histoire de voir sortir toutes les assiettes et d’en apprécier le contenu.
• Le vrai plus : au déjeuner comme au dîner, le chef vous en met plein les mirettes avec des petites choses à grignoter avant l’entrée et avec le café… logiquement, on évite d’en abuser mais là, impossible de résister.
• Un défaut : la Pena Baiona, l’hymne de l’Aviron Bayonnais en fond sonore. C’est sympa mais une fois par service, c’est amplement suffisant !
• Mais encore… Belhara : nom donné à une vague conséquente surfée en novembre dans la baie de Saint-Jean-de-Luz.

Carte : environ 38 €.

À découvrir également