Bistrotters

Une carte courte à l’ardoise, des prix bien calibré
Bistrotters
Cuisine française

On appréciait les Caves Solignac, on aime son remplaçant qui a tout compris à ce que l’on attend d’un bistrot ; une carte courte à l’ardoise, des prix bien calibrés et des assiettes qui font l’unanimité. Le succès ne se dément pas et ça fait plaisir de voir que le tout-Paris file au Sud de la Capitale s’encanaille.

•  Les incontournables de la carte : la tartine fine aux légumes, le croustillant de poitrine de cochon et la tarte aux deux citrons et meringue à l’italienne

• Meilleure table : sur la petite mezzanine

• Le vrai plus : l’accueil de François, un peu timide, mais vraiment proche de ses clients.

• Un défaut : la salle est un peu sombre, mais la rue est étroite et les immeubles hauts

• Ouvert le dimanche ? non.

• Mais encore… tous les vins proposés sont disponibles en vente à emporter à prix caviste.

Carte : environ 29 €.

À découvrir également