Invictus

Des plats qui réchauffent l’âme et le cœur
Invictus
Cuisine française

Christophe Chabanel, après plusieurs années passées en Afrique du Sud est de retour. Il a investi l’ancienne Table de Fès pour en faire un bistrot chic où il distille tous les plats qui réchauffent l’âme et le cœur. Pour celles et ceux qui l’ont connu à l’époque de La Dînée dans le 15e, il n’a rien perdu de son talent.

•  Les incontournables de la carte :  la joue de bœuf braisée sur lit de macaronis et la soupe soufflée au chocolat

• Les trois petits prix : la formule au déjeuner à 19 € ou celle à 21 € et le menu du dîner à 32 €.

• Meilleure table : dans l’angle au fond à droite.

• Le vrai plus : la qualité des jus et des sauces. Christophe a dû être saucier dans une autre vie

• Un défaut : la salle est un peu sombre, mais la rue est étroite et les immeubles hauts

• Dernière commande ? 22h15.

• Mais encore… la concurrence est rude dans le quartier, mais franchement Invictus a tous les atouts pour monter sur la plus haute marche du podium.

Carte : environ 40 €.

À découvrir également