La Bulle

Une adresse assez renversante
La Bulle
Cuisine française

Les incontournables de la carte : moules marinières débarrassées de leurs coquilles associées à une crème de chou-fleur, dorade, tombée de poireaux et mousseline de pommes de terre et crème glacée chocolat, mousse à la fève tonka et croustillant.
• Meilleure table : dans le coin à côté du bar le long de la baie vitrée. On peut y papoter sans que les voisins n’entendent notre conversation.
• Le vrai plus : la carte des vins avec tous les vignerons qui ne laissent personne indifférent, Jacky Blot en montlouis et en bourgueil, Vacheron en sancerre, Foillard en morgon, la Tour des Gendres en bergerac.
• Un défaut : il y a un vrai décalage entre la cuisine du déjeuner et celle du dîner, mais est-ce vraiment un défaut ? On dira que c’est plutôt un galop d’essai qui donne envie de revenir le soir.
• Mais encore… on aime la formule goûter proposée l’après-midi (il y a des écoles à deux pas) composée du gâteau jour ou d’une glace, d’une limonade et d’une boisson chaude.

Carte : environ 36 €.

 

À découvrir également