La Nouvelle Seine

Un cabaret terrasse au fil de l'eau
La Nouvelle Seine
Cuisine française

Autrefois, la péniche Métamorphosis, accostée au pied de Notre-Dame de Paris, côté rive gauche, proposait un dîner spectacle avec de la magie. Les 5 jeunes associés, qui l’ont rachetée en 2013 et baptisée La Nouvelle Seine, ont redynamisé le concept. Après trois longs mois de travaux et un lifting complet – tables chinées coulées dans du béton ciré, chaises design à la Charles Eames – la Nouvelle Seine ne manque pas de cachet.
Car, si ce n’est pas une terrasse à proprement parler, ça en a tout l’air. Les larges baies vitrées, qui entourent toute la péniche, coulissent entièrement côté Seine au moindre rayon de soleil. Des jardinières plantées d’oliviers nains et de romarins fleurissent le bastingage. On se croirait dans une guinguette au bord de l’eau. Mais ce qui fait l’originalité de cet écrin de verre flottant, c’est son théâtre de 115 places lové dans les cales. Périmètre de l’UNESCO oblige, le lieu doit obligatoirement s’associer à la culture. Cabaret burlesque, humoristes, jazz, les spectacles s’enchaînent…
Tous les vendredi et samedi, Audrey Vernon décortique le monde de la finance avec « Comment épouser un milliardaire ? ». En juin, c’est au tour de Jango Edwards de faire ses pitreries. Le lundi, place au jazz avec Emile Parisien au saxo et Vincent Peirani à l’accordéon. La restauration orchestrée par Thierry Clément fait la part belle aux produits frais. Filet de bar et son écrasé de pommes de terre ou suprême de volaille au romarin et ses petits légumes nouveaux, c’est selon. On peut aussi piquer dans les tapas et boire un planter’s au bar ouvert sur la cuisine.
Quoiqu’il en soit, la perspective d’un bon spectacle couplée d’un simple repas au bord de l’eau devrait faire recette. Jessie Varin y compte bien. Elle vous y attend !

Carte : environ 40 €.

À découvrir également