Restaurant Le Rafael

Le nouveau gastro de Simone Zanoni.
Restaurant Le Rafael
Cuisine gastronomique

Jouons un peu avec vos a priori. Par exemple, si je vous dis « restaurant gastronomique » et « Rafael », je suis prête à parier que vous pensez tout de suite à Amandine Chaignot, la chef talentueuse du restaurant du 5 étoiles de l’avenue Kléber. Si je vous dis « restauration cacher », vous me répondrez « pas de saveur, cher et pas pour moi, trop ghetto ». Vous auriez eu raison, avant que n’ouvre le dernier restaurant où officie Simone Zanoni, chef doublement étoilé pour sa table du Trianon Palace à Versailles. Il a accepté un pari fou : associer l’excellence de la haute gastronomie et l’exigence d’une cuisine cacher, dictée par des règles strictes et pas toujours évidentes. Le chef, audacieux, joueur et passionné, s’est lancé le défi d’y arriver en proposant à Mickael Lehiani, le propriétaire, un nouveau restaurant ouvert le 18 février qui n’a vraiment plus rien à voir avec celui qui portait le même nom auparavant (et heureusement, nos souvenirs nous rappellent un désastre). La déco est devenue sobre pour offrir un bel écrin à la cuisine et côté carte, c’est tout le contraire des Strudel farcis et autres Gefilte fish bien tradis. « Pressé de foie gras mariné au Sauternes, canard fumé, clémentines épicées et pochées », « Thon rouge mi-cuit », « Jarret de veau braisé au Château Pouyanne, purée fine de rattes, truffes noires du Périgord », « Tatin de poire comice, noix caramélisée et glace à la vanille », « Parfait de pomme verte Granny Smith, shiso et menthe fraîche ». Allez-y, si vous ne pouvez vous rendre au Trianon, dites-vous que son chef est aussi à Paris, au Rafael, avec un « F » ! ABT

Menu déjeuner (amuse-bouche, entrée, plat, dessert) : 48,
menu dégustation : 135€.
Brunch gastronomique le dimanche : 56€.

Ouvert tous les jours sauf le vendredi soir et le samedi.

À découvrir également