Métropolitain

On vient pour la qualité des plats comme pour les prix
Métropolitain
Cuisine bistrot

Gagnants, finalistes ou simples participants, les chefs des différentes saisons de Top Chef font leur petit bonhomme de chemin. Parmi eux, Paul-Arthur alias Paulo est bien au chaud dans ce bistrot au décor RATP où il n’a aucun mal à séduire une clientèle fidèle qui vient pour la qualité des plats comme pour les prix qui sont loin de dépasser l’entendement.

Les incontournables de la carte : la royale de lard, œuf mollet et émulsion de mousserons, la cuisse de pintade farcie, légumes printaniers et jus parfumé à la réglisse et le Mont-Blanc façon Métropolitain crème de châtaignes au vieux rhum.

Meilleure table : au fond près de la fenêtre.

Le vrai plus : cette capacité à se renouveler aussi régulièrement.

Un défaut : les banquettes façon métro ne sont pas franchement confortables.

Mais encore… le chef met en ligne chaque jour sur Facebook son menu du jour, de quoi vous faire saliver avant l’heure.

Carte : environ 42 €.

 

À découvrir également