Rooster

Rooster
Cuisine française

 

Lorsque, le soir de Noël, le père de ma femme me parle du resto de son pote qui va ouvrir à Paris, je prends l’information très au sérieux. Épicurien et terriblement exigeant, je sais qu’il me parle d’une future bonne table. Depuis, j’y suis allé trois fois, assis à la table d’hôtes devant la cuisine ouverte de Frédéric Duca.

À l’apéro, le chef nous fait découvrir les panses poivrées qui évoquent chez moi les souvenirs de vacances à Nice, où l’on dévorait des parts de socca, cette crêpe faite à base de farine de pois chiche. On nous conseille le mulet en ceviche (c’est un peu comme du bar), avocat et pomelos en buvant un coup de Lirac blanc, un vin qui rend aimable. J’hésite ensuite entre le cabillaud, courge patidou, fregola sarda, ou les Saint-Jacques, viennoise noisette/romarin, topinambours et sauce noisette. Finalement, la serveuse décide pour moi, le poisson se marie bien avec le Condrieu Éternel de Sylvain Badel.

Le restaurant est plein, le spectacle est aux fourneaux. C’est certain, on y retournera.

 Carte : environ 50 €, formule déjeuner imbattable à 26 et 32 €.