Clémence Boisnard, la révélation

Infrarouge / Culture  / Cinéma  / Clémence Boisnard, la révélation

Clémence Boisnard, la révélation

Le film La Fête est finie lui a valu d’être sélectionnée dans la liste des Révélations des César 2019 pour son interprétation du personnage de Céleste, grâce auquel elle a conquis le public.

 

Quelle a été votre réaction lorsque vous avez été nommée aux Révélations des César 2019 ?

J’étais très heureuse et surprise, car c’est très prestigieux comme sélection. C’est une très jolie récompense pour le travail accompli dans La fête est finie.

Qui est votre Sihem dans la vraie vie ?

Clothilde, ma meilleure amie depuis neuf ans. Elle est comme ma sœur.

Êtes-vous addict à quelque chose en particulier ?

Je passe trop de temps sur mon téléphone.

Avez-vous déjà eu à vous battre contre vous-même, comme votre personnage ?

Oui, comme tout le monde.

Pour vous, à quel moment la fête est-elle finie ?

Quand tu commences à envoyer des textos à ton ex, il est temps de rentrer te coucher.

Le samedi, vous êtes plutôt soirée en boîte ou tisane devant la télé ?

Ni l’un ni l’autre. Je préfère une bonne bouteille avec des potes.

Quel est votre meilleur souvenir de tournage ?

Le dernier plan, quand on s’est dit : « Ça y est, on l’a fait notre film. »

Est-ce que vous avez un porte-bonheur ?

Mes piercings à l’oreille droite. Si j’en perds un, je me sens nue… Je sais, c’est étrange.

La Fête est finie de Marie Garel-Weiss, avec Zita Hanrot, Clémence Boisnard, Michel Muller.

À découvrir également