Conseils et sélection pour acheter des vins de Bordeaux en primeurs

Infrarouge / Lifestyle  / Food & Drink  / Drink  / Conseils et sélection pour acheter des vins de Bordeaux en primeurs

Conseils et sélection pour acheter des vins de Bordeaux en primeurs

Cette année, Infrarouge a fait partie des quelques rares privilégiés à pouvoir déguster plus de 400 vins, dans chacune des propriétés, lors de la semaine des primeurs à Bordeaux. Verdict : le millésime 2020 sera très grand, dans la fraîcheur et la précision.

La semaine des primeurs à Bordeaux, c’est toujours un moment assez exceptionnel. En temps normal, 6 000 professionnels du monde entier viennent déguster et donner leur avis sur les vins de l’année, qui sortiront en bouteilles dans deux ans, mais que vous pouvez acheter dès maintenant. Cette année, nous étions seulement quelques rares privilégiés à pouvoir déguster plus de 400 vins, dans chacune des propriétés. Verdict : le millésime 2020 sera très grand, dans la fraîcheur et la précision.

Vous pouvez d’ores et déjà acheter certains grands et seconds vins en primeurs en toute confiance sur chateauprimeur.com (Groupe Duclot) ou parfaire votre connaissance sur le monde du vin en adhérant à des clubs. Par exemple, le nouveau The Wine Club a retenu notre attention : privé, sélectif, international, avec ses 300 membres entrepreneurs, collectionneurs, vignerons, qui se retrouvent et échangent régulièrement.

1. Château Angélus

Ce millésime riche et complet, synthèse parfaite de ses deux illustres prédécesseurs, 2018 et 2019, est le résultat d’un scénario incroyable. La couleur brillante, dense et très foncée, presque noire, avec des nuances violines, est le reflet de la parfaite maturité des raisins, avec un assemblage au sommet de la pureté et de la précision. « Ce millésime est d’une élégance rarement atteinte » (Stéphanie de Boüard-Rivoal, copropriétaire).

2. Château-Figeac

Certainement LE meilleur Saint-Émilion à avoir dans sa cave. La vinification s’opère sans soufre et avec douceur. Un joli rouge cardinal aux reflets brillants, le nez dévoile des arômes gourmands de fruits rouges mûrs aux notes épicées de poivre blanc délicat. Château-Figeac 2020 est précis, d’une grande pureté. Il présente un bel équilibre général pour une finale d’une grande finesse et d’une longueur inimitable. « 2020 est un millésime de réglage, comme en Formule 1 » (Frédéric Faye, directeur général).

3. Château de Ferrand

Ce millésime 2020 est cristallin, avec un nez éclatant. À la dégustation, il est marqué par de beaux équilibres et une incroyable fraîcheur, signe d’un grand potentiel. De jolies nuances également, portées par des notes de fleurs et de fruits rouges. Le toucher en bouche est velouté, avec des tanins frais et soyeux. Un vin racé à l’équilibre subtil et d’une belle richesse aromatique. « Château de Ferrand 2020 allie pureté, finesse et élégance. C’est un vin expressif, harmonieux, avec une personnalité affirmée » (Gonzague de Lambert, directeur général).

4. Château Corbin

Corbin 2020 a l’éclat de petits fruits rouges et la pureté de fruits noirs et de notes florales. Sa structure est douce et intense. Sa longueur laisse vibrer et donne toutes les émotions d’un millésime aérien. « Je n’ai jamais fait un vin avec autant de plaisir » (Anabelle Cruse-Bardinet, copropriétaire).

5. Château La Conseillante

Des arômes de fruits noirs, de cassis, se mêlent à des notes de pivoine. Fruité, crémeux et concentré. La texture juteuse est sublimée par des tanins veloutés, soyeux et élégants. Un vin éclatant, plein de promesses pour les décennies à venir. « 2020 est un sublime Pomerol » (Marielle Cazaux, directrice générale).

6. Château Beauregard

Ce 2020 est un rescapé magnifique d’une climatologie totalement inhabituelle : printemps très humide et été extrêmement sec. Au final, le vin est dense, complexe et d’une très grande fraîcheur. « Toutes les qualités d’un millésime exceptionnel » (Vincent Priou, directeur général).

7. Les Carmes Haut-Brion

La vinification multi-cépages – cabernet franc, cabernet sauvignon et merlot – se fait dès le départ en grappes entières, ce qui donne au terroir toute son expression, son équilibre et sa finesse. LA pépite des Graves à découvrir et faire découvrir aussi bien dans trois que dans 50 ans. « 2020 est un des grands aboutissements de Carmes » (Guillaume Pouthier, directeur général).

8. Château Haut-Bailly

Les premières dégustations laissent apparaître une belle homogénéité, beaucoup de couleur et de densité. De la fraîcheur, mais aussi de la complexité, de la profondeur, de la texture et toujours l’élégance des tanins qui caractérise Haut-Bailly. Des vins puissants et doux sont à attendre pour un millésime solaire. « 2020 est un millésime qui fut doublement diabolique. Il fallait éviter les gelées de printemps, résister au mildiou en juin et à la sécheresse de l’été, être épargné par les épisodes de grêle en mai, juin et août… Mais il fallait aussi s’adapter aux conditions sanitaires imposées par la pandémie mondiale du coronavirus » (Véronique Sanders, PDG).

9. Château Smith Haut Lafitte

La robe est rouge très sombre, presque noire, avec des reflets bleutés. Le nez est très expressif sur des notes de fruits rouges et noirs frais. À l’agitation, on sent une plus grande palette aromatique, avec des notes épicées de badiane, de réglisse et des notes empyreumatiques, très terroir, de graphite. La bouche attaque très large avec un côté massif et puissant. Puis l’onctuosité et la texture bien définie s’imposent dans un vin tout en équilibre, entre matière et douceur, entre opulence et fraîcheur. « Probablement la meilleure année pour SHL » (Fabien Teitgen, directeur général).

10. Château Calon-Ségur

La meilleure affaire pour les amateurs de vin !

« Ce millésime 2020 offre une palette aromatique complexe, florale et fruitée. Son tanin est soyeux et élégant avec une trame serrée qui lui confère toutes les propriétés d’une grande garde en bouteille » (Vincent Millet, directeur technique).

11. Château Lynch-Bages

2020 est une récolte historique pour le Château Lynch-Bages : la première vinifiée dans les nouvelles installations. Le millésime se définit par son potentiel qualitatif, mais également par ses faibles rendements. « À la dégustation, les vins sont mûrs, charnus et surtout très prometteurs » (Jean-Charles Cazes, copropriétaire).

12. Château d’Issan

Ce millésime est une véritable révélation ! Présentant de subtils arômes de fruits gourmands, celui-ci incarne l’expression et la « quintessence » du terroir de Margaux. La justesse et l’élégance viennent se marier pour dévoiler une explosion de saveurs. Les tanins délicats et harmonieux enveloppent le palais pour laisser place à une finale longue et voluptueuse. « Un millésime somptueux ! » (Emmanuel Cruse, copropriétaire).

13. Château Kirwan

Après quelques mois d’élevage, une délicatesse d’origine Margaux et un vaccin pour remonter le moral ! 2020 est un très joli millésime, un peu moins riche et concentré que le 2018 et aussi ample, savoureux, charmeur que le 2019. Entre les deux. « 2020, c’est un charme fou » (Sophie Schÿler, copropriétaire).

14. Château Ducru-Beaucaillou

Les vins possèdent une superbe profondeur aromatique, une remarquable structure, une acidité vibrante et des tanins parfaitement mûrs et finement polis… Autant d’atouts pour un grand vin. « 2020 nous a offert des vins distingués, élégants, aristocratiques et rares » (Bruno Borie, propriétaire).

15. Château Cantenac Brown

Un vent nouveau plein d’enthousiasme souffle sur le Château Cantenac Brown avec l’arrivée de la famille Le Lous. Les processus sont repris point par point, de la taille à la bouteille, tous les moyens sont mis en œuvre avec l’ambition de forger l’un des grands vins de Margaux. « On retrouve sur 2020 les magnifiques arômes de fruits » (José Sanfins, directeur).

Lire aussi : Bordeaux : les chais à la pointe du design et du développement durable

À découvrir également