Culture : les expos à voir en avril 2022

Infrarouge / Culture  / Culture : les expos à voir en avril 2022

Culture : les expos à voir en avril 2022

Parce qu’une œuvre d’art n’existe qu’à partir du moment où elle est regardée, voici notre sélection des expos les plus affriolantes.

Saint Laurent format XXL

Pour célébrer le 60e anniversaire du premier défilé d’Yves Saint Laurent, qui eut lieu à Paris le 29 janvier 1962 – âgé d’à peine 26 ans, le couturier manifestait déjà un esprit et un style inimitables –, cette expo événement se déploie dans pas moins de six musées de la capitale : le Centre Pompidou, le musée d’Art moderne, le musée du Louvre, le musée d’Orsay, le musée national Picasso-Paris et le musée Yves Saint Laurent.

Tout en retraçant le parcours créatif de Saint Laurent, ce projet au format inédit jette des passerelles, faites de jeux de rapprochements et de clins d’œil, entre le génial couturier et les univers artistiques des musées qui l’accueillent.

Yves Saint Laurent aux musées, jusqu’au 15 mai 2022 dans six musées parisiens. Plein tarif : entre 10 € et 17 € selon les musées.

C’est le Pérou !

© Musée Larco – Lima

Pour la première fois en France, près de 200 pièces originales en provenance d’un des plus grands musées du Pérou – dont certaines jamais sorties du pays – sont dévoilées à la Cité de l’architecture et du patrimoine, au cœur du Palais de Chaillot : coiffe frontale, masque funéraire, parures de seigneurs, trousseau impérial, sans oublier l’une des collections d’or les plus impressionnantes jamais exposées.

En plus des nombreux objets d’époque, l’expo propose une expérience de réalité virtuelle inédite qui vous fait découvrir en 4D les secrets du Machu Picchu, l’ancienne cité inca. Les plus actifs d’entre vous termineront leur visite par un escape game ébouriffant dans les galeries du musée.

Machu Picchu et les trésors du Pérou, à partir du 16 avril 2022, Cité de l’architecture et du patrimoine. Plein tarif : 22 € (semaine) / 24 € (dimanche et jours fériés).

Instantanés d’amour

Depuis les origines de ce média, la photographie a toujours été l’instrument privilégié du regard amoureux. Quoi, mieux qu’un cliché, est-il plus à même de rendre tangible l’univers indicible du désir et des sentiments : premiers jours d’une relation, réveil après une nuit d’amour, mariage et lune de miel, petits bonheurs domestiques, mais aussi douleur de la séparation…

Réunissant 14 séries réalisées par les plus grands photographes français et internationaux de 1950 à nos jours, depuis René Groebli jusqu’à Nan Goldin, en passant par Larry Clark, Hervé Guibert, Lin Zhipeng (aka N° 223) ou Hideka Tonomura, l’expo « Love Songs » se révèle une réflexion passionnante sur l’essence même de la photographie.

Love Songs, photographies de l’intime, jusqu’au 21 août 2022, Maison européenne de la photographie. Plein tarif : 10 €.

Au-delà de nos frontières : un monde de pierre

À deux heures de Paris en Eurostar – n’oubliez pas votre passeport, Brexit oblige ! –, voici une exposition destinée à marquer les esprits. Faute de pouvoir ramener au cœur de Londres les deux cercles concentriques de monolithes géants inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO, le British Museum a choisi d’explorer le monde complexe qui a vu naître puis s’étioler Stonehenge il y a 4 000 ans, à l’arrivée d’humains qui, sachant manier les métaux, se désintéressèrent du site.

Ne manquez pas notamment cet incroyable « tambour » dont les experts estiment l’âge à près de 5 000 ans. Il s’agit ni plus ni moins de la découverte préhistorique la plus importante au Royaume-Uni depuis un siècle !

The World of Stonehenge, jusqu’au 17 juillet 2022 au Bristish Museum (Londres). Plein tarif : 20 £.

Des expos encore et encore

Hip-hop 360, jusqu’au 24 juillet 2022 à la Philharmonie de Paris (12 €)
Aux frontières de l’humain, jusqu’au 30 mai 2022 au musée de l’Homme (12 €)
L’odyssée sensorielle, jusqu’au 4 juillet 2022 au muséum national d’Histoire naturelle (13 €)
À la vie, à la mort ! Vanités d’hier et d’aujourd’hui, jusqu’au 7 mai 2022 au musée des Beaux-Arts de Lyon (8 €)
Cézanne, lumières de Provence, jusqu’au 2 janvier 2023 à L’Atelier des Lumières (16 €).

Photo de Une : Musée Larco – Lima

Lire aussi : Culture : l’Hôtel de la Marine illumine la Concorde

À découvrir également