Des tables pour sacrer le printemps

Infrarouge / Lifestyle  / Food & Drink  / Food  / Des tables pour sacrer le printemps

Des tables pour sacrer le printemps

Ça y est, la belle saison est de retour ! Et même si, question météo, on n’est pas tous les jours à la fête, on fonce découvrir les nouvelles adresses food.

 

Une histoire de famille

Jacques

En lieu et place d’une ancienne friperie, le restaurant Jacques a pris ses quartiers en janvier dernier au 129 de l’avenue Victor Hugo. Benjamin Konrad nous y fait découvrir la cuisine française familiale revisitée à la mode contemporaine. « Jacques », c’est le prénom de son grand-père qui, naguère, détenait un petit commerce non loin d’ici. À mi-chemin entre le bistrot et la brasserie, l’établissement propose un choix de plats emblématiques de l’Hexagone : épaule d’agneau, bœuf bourguignon, noix de Saint-Jacques – tiens, tiens, encore du « Jacques » ! Le charme s’offre autant au palais qu’au regard, le décor se plaisant à jouant élégamment avec les matières et les couleurs : murs bleu paon, appliques en laiton et opaline, meubles en bois clair, argenterie ancienne, tireuses à bières clinquantes du comptoir. Une équipe chaleureuse et souriante accueille les clients tout au long de la journée. Le petit plus : faites confiance à Edward, le barman, pour déguster des cocktails même pas encore inscrits sur la carte !

129, avenue de Victor-Hugo, 75016 Paris. Tél. : 01 43 59 72 41. facebook.com/JacquesRestaurantParis/

 

Un voyage express vers la Grèce

Yaya

Après une première adresse dans les docks de Saint-Ouen, le célèbre chef Juan Arbelaez et son acolyte grec Fannis Exarchakis, accompagnés des frères Chantzios, les fondateurs de Kalios, viennent d’ouvrir un deuxième Yaya à la Halle Secrétan. Dans cette adresse du XIXe arrondissement, c’est à un voyage onirique vers le village de Néochori-Ithomi, dans le Péloponnèse, que vous êtes conviés. En cuisine, les chefs se font un malin plaisir de revisiter les spécialités incontournables de ce coin de Méditerranée, telles que la soupe Kakavia, le cabillaud à la plancha avec sa purée de pois chiche ou la truite fumée au bois de hêtre, le tout avec la petite touche inégalable de Juan Arbelaez. Comme on ne change pas une recette qui gagne, l’ensemble respire une ambiance résolument familiale. Ici, on pose tous les plats sur la table et on partage. À noter que, sur réservation, la « Table de Yaya » accueille les plus fidèles clients au sein de la cuisine ouverte sur la mezzanine, avec un menu « grec’onomic » riche en plats signatures exceptionnels. N’oubliez pas de vous attarder au bar ! Simon Martel, meilleur ouvrier de France barman, vous y préparera de fabuleux cocktails. 

33, avenue Secrétan, 75019 Paris. Tél. : 01 42 41 12 86. yayarestaurant.com/yaya-secretan

 

Le jap’ décalé

Hara-kiri

L’appel du ramen est plus fort que tout ? Dans ce cas, n’attendez pas une minute ! Dans le Xe arrondissement de Paris, deux jeunes frères ont ouvert un restaurant convivial et authentique. À la carte, vous avez le choix entre quatre ramens différents et deux donburis. La décoration est d’inspiration nipponne, avec des portraits de samouraïs suspendus aux murs, des bouteilles de saké et un mobilier en bois qui respire le zen. L’équipe est jeune et le choix de musique ambitieux, le rock’n’roll apportant un délicieux côté décalé à ce restaurant japonais qui sort des sentiers battus.

82, rue du Faubourg-Saint-Denis, 75010 Paris.

 

 

Cuisine de grand-mère

Mamie

En ce moment sur Instagram, Jean Imbert poste des photos de sa grand-mère. Et il finit par une annonce : « J’ouvre un restaurant dans quatre semaines… Une évidence, un rêve d’enfant, repartir de zéro et ouvrir un resto avec Mamie. » Le très populaire jeune homme de 37 ans, toujours en jean, baskets et les cheveux hirsutes, ouvre donc « Mamie », en lieu et place de son établissement gastronomique L’Acajou, dans le XVIe arrondissement. Un tout nouveau concept de restaurant familial dont la carte a été intégralement pensée à quatre mains avec sa grand-mère de 92 ans ! On y retrouvera des plats qu’elle a l’habitude de cuisiner chez elle, des recettes du terroir pour faire comme à la maison. Pour le dessert, il s’offre la star Cédric Grolet, qui officie dans le palace parisien Le Meurice. Ce sera la première fois que ce dernier participe à la carte d’un restaurant. Que demander de plus ?

35 bis, rue Jean de la Fontaine, 75016 Paris. Tél. : 01 42 88 04 47.   mamiejeanimbert.com

 

 


Actu food…

Comme chaque année, Pâques se profilant, la chasse aux œufs sera bientôt officiellement ouverte. À cette occasion, le chef pâtissier-chocolatier Pierre Marcolini présente Le Chapeau de Magicien et ses Petits Œufs, tandis que la Maison Lenôtre propose L’Œuf Masqué Chouette.

Le Chapeau de Magicien et ses Petits Œufs : 89 €. lenotre.com

 

L’Œuf Masqué Chouette : 49 €. eu.marcolini.com

 

 

 


Notre wishlist du mois


J’y vais…

… pour une pause dej’ entre copains

Brasserie Bocuse

Bien connue des Lyonnais, les Parisiens attendaient avec impatience l’ouverture de la Maison Bocuse dans la capitale.  C’est bientôt chose faite, en avril prochain, à l’Hôtel du Louvre. On retrouvera une cuisine française, authentique et généreuse, avec les plats signatures Bocuse : le poulet de Bresse à la crème, le gratin de macaronis ou encore les gaufres « grand-mère ».

Hôtel du Louvre, 75001 Paris. Tél. : 01 73 11 12 34. hyatt.com

 

… pour une soirée aux couleurs de l’Italie

Eataly

Envie d’une pizza ? D’acheter des produits tout droit débarqués d’Italie  ? Après s’être forgée la réputation de « temple de la gastronomie italienne » à New-York, voici que l’enseigne Eataly débarque le 12 avril à Paris. Avec ses 4 000 m2, les curieux pourront découvrir une épicerie, un café, une cave à vins et sept points de restauration. Un concept-store qui a tout pour conquérir Paris !

37-35, rue Sainte-Croix de la Bretonnerie, 75004 Paris. Tél. : 06 22 00 00 00. eataly.com

 

… pour un moment entre fans de fast casual

Wagamama

C’est sur la place de Budapest que le fameux concept de pan-asian, né outre-Manche et inspiré des bars japonais à ramens, ouvre ses portes.

37-35, rue Sainte-Croix de la Bretonnerie, 75004 Paris. Tél. : 06 22 00 00 00. eataly.com

 

J’y retourne

… pour une grosse bouffe entre initiés

Chez Marcel

C’est une institution dans le quartier, un vrai bouchon lyonnais dans son jus, comme on les aime. À la carte :  quenelles, sauce Nantua, carpaccio de cochon avec sa sauce crémeuse, canette rôtie aux échalotes. Et, pour le dessert, nougat glacé, tartes pralines ou millefeuilles. De quoi se régaler et passer une bonne soirée entre amis dans un établissement authentique.

7, rue Stanislas, 75006 Paris. Tél. : 01 45 48 29 94. 

 

… pour un dîner chic en mode love

Jules Vernes

Le restaurant gastronomique (une étoile au Guide Michelin), situé au deuxième étage de la tour Eiffel, a fermé ses portes pour se refaire une beauté. Bonne nouvelle : encore quelques semaines et vous pourrez à nouveau apprécier la vue impressionnante sur la ville de Paris et goûter à la nouvelle carte du chef Frédéric Anton ! Ouverture prévue le vendredi 24 mai prochain.

Avenue Gustave Eiffel, 75007 Paris. Tél. : 01 45 55 61 44. restaurants-toureiffel.com

 

… pour les férus d’hamburgers

Big Fernand

Big Fernand, le célèbre «  atelier du hamburgé », rouvre son adresse historique de la rue du Faubourg-Poissonnière. Nouvelle architecture, nouvelle déco, on retrouve les célèbres burgers ainsi qu’une exclusivité : le Belphégor.

55, rue du Faubourg-Poissonnière, 75009 Paris. bigfernand.com 

 

À découvrir également