Top
 

Londres

Londres

Par Aude Bernard-Treille

Londres ne vit jamais sur ses acquis. Il y a toujours des raisons d’y retourner. Entre expo et bon restos, le week-end sera vraiment beau !

Vendredi

19h00 – Arrivée au Henrietta

Passons les deux prochaines nuits là où le Tout-Londres se presse pour être vu, à côté du Covent Garden Market, à savoir au Henrietta, ouvert au printemps dernier par l’équipe de l’Experimental Group ( à Londres c’est aussi l’ Experimental Cocktail Club Chintown, le Joyeux Bordel, la Compagnie des Vins Surnaturels…). Répartie sur deux maisons, aux numéros 14 et 15 de la rue éponyme, cette adresse fut autrefois celle de l’éditeur Victor Gollancz, qui a publié George Orwell ou John Le Carré. En plus d’être un endroit formidablement chaleureux empreint de la jolie touche déco de Dorothée Meilichzon (forcément), la table est elle aussi fabuleuse. C’est Ollie Dabbous himself – vous savez, l’étoilé au Michelin ! –, qui donne le ton avec une cuisine méditerranéenne contemporaine délicieuse. Évidemment, vous aurez compris que la carte des cocktails est très « Expérimental » !

Henrietta
14-15 Henrietta Street.
Tél. : +44 (0)20 3794 5313.
henriettahotel.com

21h00 – Un saké précieux au Nobu Shoreditch

À Londres, c’est toujours dans les nouveaux quartiers qu’il faut traîner ses guêtres, car c’est là qu’on trouve les meilleures adresses du moment. Shoreditch est un peu le Brooklyn de Londres. Dans cet East London qui devient terriblement hype, les designers et les artistes les plus en vogue se croisent. Pas étonnant de trouver le dernier Nobu, un hôtel mais aussi un restaurant fréquenté par le Londres qui bouge. On y va donc tester la carte, commander le carpaccio de poulpe ou déguster un saké !

Nobu Hotel Shoreditch
10-50 Willow Street.
Tél. : +44 (0)20 7683 1200.
nobuhotelshoreditch.com

 

21h30 – Dîner light chez Isabel, le nouveau QG des fashionistas

Vous connaissez peut-être le Casa Cruz à Buenos Aires ou, plus près, celui à Notting Hill, où les gentlemen 2.0 se retrouvent autour des meilleures pièces de viande. Voici désormais Isabel, son pendant féminin, qui vient d’ouvrir à Mayfair en lieu et place du Sumosan. L’atmosphère chic rappelle les bars intellos des années 70. Ici, exit les calories et les glucides en surnombre, on commande des petites assiettes bien en phase avec l’endroit feutré propice aux confidences entre filles. Dans la dragon room, on prendra un thé ou on s’épanchera au bar devant les miroirs qui reflètent les tapisseries satinées. Les plats sont dressés délicatement, jamais vous n’aurez vu des asperges vertes et blanches aussi raffinées ou des œufs de caille et leur céleri rose si mignons. C’est étonnant, light, féminin et terriblement bien fréquenté par tout ce que Londres peut compter en modèles et autres beautés.

Isabel
26 Albemarle Street, Mayfair.
Tél. : +44 (0)20 3096 9292.
isabelw1.london

Samedi

11h00 – Direction l’expo Modigliani

Impossible de passer à côté d’une expo à la Tate Modern, qui présente l’exposition la plus complète jamais encore consacrée à Modigliani au Royaume-Uni. On y verra une centaine d’œuvres de l’artiste, comme des portraits emblématiques, des sculptures, mais aussi un ensemble de nus inédit par son ampleur. À partir du 23 novembre 2017 et jusqu’au 2 avril 2018.

Tate Modern
Bankside.
tate.org.uk

13h00 – Déjeuner grec chez Meraki

Avouez qu’on adore Londres pour ses tables asiatiques vraiment dingos, comme Hakkasan ou Zuma, mais, cette fois, on ira trouver un peu de soleil dans le quartier de Fitzrovia chez Meraki, une table hellénique ouverte en juin par les propriétaires de Roka, Zuma et The Arts Club. Du lourd, je vous dis ! Loin de retrouver la taverne de cet été – quoique, pour l’attente, vous prendrez votre mal en patience avec un ouzo –, on y sert des agrumes de Naxos, de la boutargue de Missolonghi, de la morue aux artichauts cuite au four dans des feuilles de vigne et des mezzés sublimes.

Meraki
80-82 Great Titchfield Street.
Tél. : +44 (0)20 7305 7686.
meraki-restaurant.com

16h00 – Shopping sous les arcades de Hackney Walk

Londres sans shopping, c’est comme un gâteau sans cerise : fade ! La première usine Burberry a laissé place à un bel outlet où il est facile de trouver des pièces à plus de 70 % de réduction. À nous les pièces Burberry, Joseph, Nicole Farhi, Pringle of Scotland, Zadig & Voltaire et bien d’autres…

Hackney Walk
163 Morning Lane.
hackneywalk.com

23h30 – Débuter sa nuit au Annabel’s

Allez à Londres sans vivre l’expérience du member club, c’est passer à côté de l’esprit british. Qu’ils s’appellent Arts Club, le très prisé Loulou’s du 5 Hertford street (qui compte George et Amal Clooney, Leonardo DiCaprio ou Mick Jagger parmi leurs ses membres) ou le Annabel’s, le but est de s’y faire inviter, coopter… bref, de réussir à y pénétrer. Cette année, on ne parle que du Annabel’s, qui a ouvert juste à côté du club des origines dans une magnifique maison georgienne classée. Comme dans une maison, le principe est de s’y sentir chez soi avec des membres d’une nouvelle famille… Restaurant, salles à manger privées, cigar rooms se partagent quatre étages. À l’extérieur, un jardin et sa terrasse, un spa et, au sous-sol, une discothèque qui rend hommage à la décadence et à l’énergie de ce fameux club fondé en 1963 par Mark Birley. Fabuleux car il n’existe rien de comparable à Paris.

Annabel’s
44 Berkeley Square .
Tél. : +44 (0)20 7629 1096.
annabels.co.uk

Dimanche

Après une si belle soirée au Annabel’s, le Henrietta est décidément parfait quand on a envie de profiter de sa chambre. Même un dimanche, on serait tenté par un brunch, mais nous avons décidé d’aller dans un nouvel endroit, qui rappelle un peu la France… car on rentre ce soir !

13h00 – Déjeuner au Clarette

Retour dans le quartier de Fitzrovia, où Alexandra Petit-Mentzelopoulos, la fille de la propriétaire de Château Margaux, vient d’ouvrir le Clarette, un joli bar à vins. On choisit une burrata des Pouilles, suivie d’un filet de merlu sauté et ses pois chiches, chorizo et tomates, le tout accompagné d’un pomerol La Croix Saint-Vincent. On a aimé le décalage créé par une décoration contemporaine dans une maison de style Tudor.

Clarette Wine Bar
44 Blandford Street. Tél. : 44 (0)20 3019 7750.
clarettelondon.com

15h00 – Manucure by Cheeky au Ned Hotel

Le Ned, c’est le nouvel hôtel 5 étoiles qui fait fureur en ce moment à Londres. Pour le visiter, on aurait pu y prendre un dernier verre, mais on est plus original. Ce sera une manucure chez Cheeky et une petite mise en beauté pour homme par le barbier du Ned’s Barbershop. Un régal tant le service est impeccable.

Cheeky Nails et Ned’s Barbershop
The Ned Hotel, 27.
Tél. : + 44 (0)20 3828 2000.
thened.com