Fan de… camping-car

Fan de… camping-car

Vous êtes comme moi, tétanisés à l’idée même d’organiser vos vacances ? Eh bien, n’organisez rien. Ne décidez pas où partir ni combien de temps. Ne choisissez pas quoi emporter dans votre valise : prenez tout et balancez-le dans un camping-car. Ensuite, roulez jeunesse en direction du soleil couchant, tels des cow-boys à la recherche d’aventures et de nouveaux horizons.

 

En 2018, le nombre d’immatriculations des camping-cars a battu tous les records : on compte 425 000 véhicules dans l’Hexagone, pour plus d’un million d’utilisateurs. Que ce soit au volant d’un bon gros frigo sur roue, avec dodo au-dessus du poste de conduite, ou bien en fourgon aménagé (avec ou sans planche de surf), pas de sectarisme, l’important est d’être nomade ! Partir en camping-car, c’est de préférence éviter les autoroutes, sortir des sentiers battus et, surtout, prendre son temps. Une façon de voyager qui peut sembler un peu désuète au moment où tout le monde se rue pour rallier le plus vite possible son bungalow au soleil, mais, ici, l’important n’est plus la destination, c’est le voyage lui-même…

Ne me rétorquez pas que le camping-car, c’est ringard, car même Inès de la Fressange, l’icône parisienne du style, s’y est mise ! Outre la collection capsule d’objets « camping chic » qu’elle a lancée récemment chez Monoprix, la créatrice avait le rêve de passer des vacances itinérantes… et a ainsi traversé la France avec son compagnon par le chemin des écoliers : « En camping-car, on garde son cocon avec soi, on va n’importe où, on découvre des villages, des paysages, des bâtisses qu’on n’aurait pas vus en voiture. Si un endroit ne te plaît pas, tu repars, c’est la liberté ! » Et toc. Et puis, rien ne vous empêche, comme Inès, d’emporter dans votre motorhome des draps en lin, un chandelier et un plaid en cachemire : on peut être ambulant et stylé en même temps.

La seule vraie interrogation quand on vadrouille en mode tortue, c’est de savoir où garer sa maison. Moins grégaire que le camping et plus rassurant que le bivouac sauvage (officiellement interdit pour les camping-cars), voici une nouvelle tendance de tourisme collaboratif : le « gamping ». Ce mix de « garden » et « camping » est un genre de Airbnb, lancé par trois passionnés, qui permet de réserver un terrain privé pour y garer son van (et refaire le plein d’eau et d’électricité) : dans un jardin privé avec vue sur la Méditerranée, chez des fermiers en Aquitaine, dans une prairie de Californie ou au bord d’une rivière australienne, il y en a pour tous les goûts, dans 57 pays du monde. Les équipements varient selon les lieux et certains hôtes proposent le petit déjeuner… L’idée est venue à l’un des fondateurs lorsqu’il est rentré chez lui à l’improviste en rentrant d’un trek. Ses parents étaient absents, il a donc campé dans le jardin.

L’année dernière, cette plateforme a fait voyager 12 000 personnes en France, pour un prix moyen de 10 euros la nuit (sur gamping.fr). Je vous l’ai dit, rien ne sert de courir, il faut camper à point. Bonnes vacances !

Mes adresses

Boutique Au Vieux Campeur

Impossible d’évoquer le camping sans parler du Vieux Campeur, spécialiste de l’équipement sportif. Vous trouverez ici tout le matériel pour partir camper, randonner, canyonner, pique-niquer. Un incontournable qui donne envie de devenir boy-scout.

26, rue des Écoles, 75006 Paris. Tél. : 01 53 10 48 13. auvieuxcampeur.fr

Concept-store Smallable

Pour la cuisine en road trip camping, on oublie le carton et le plastique jetable et on opte pour du bambou recyclé, pratique, incassable et écolo. Il se décline sous toutes les formes : gobelets pour enfants, assiettes, couverts, passoires… à dénicher chez Smallable, qui mise en plus sur la fabrication éthique et durable.

81, rue du Cherche-Midi, 75006 Paris. Tél. : 01 40 46 01 15. fr.smallable.com

Caravane Liotard

Envie de camping version Downtown Abbey, avec champagne, argenterie et verres en cristal ? Partez dans l’Himalaya pour une expédition en caravane sur les traces des aventuriers de grande classe qui explorèrent le Tibet au début du XXe siècle. Dodo non pas en camping-car, mais en tente de princesse d’Orient. Vous me raconterez…

caravane-liotard.com

À découvrir également