Infrarouge / Lifestyle  / Evasion  / Four Seasons : Un nouvel hôtel à Megève, les clés de la réussite

Four Seasons : Un nouvel hôtel à Megève, les clés de la réussite

Le Groupe Four Seasons Hotels & Resorts vient d’ouvrir à Megève un sublime hôtel en collaboration avec Edmond de Rothschild Heritage. Soyez parmi les premiers à l’inaugurer !

Fruit d’un beau mariage

Si les atouts de cette nouvelle alliance semblent incontournables, vous allez vivre l’expérience d’un nouvel art de vivre, fruit du mariage entre le Groupe Four Seasons Hotels & Resorts (créé en 1960 et présent dans 44 pays avec 106 gérances d’établissements), en tête des classements des meilleurs hôtels du monde et des marques prestigieuses les plus plébiscitées, et le Groupe Edmond de Rothschild Heritage, géré par Benjamin et Ariane de Rothschild. Présidente du comité exécutif du groupe depuis janvier 2015, la baronne excelle dans l’art de la coordination des différents métiers : les domaines viticoles, les exploitations agricoles, la gastronomie et les hôtels de luxe. Ainsi s’exprime la baronne au sujet de cet événement majeur : « Notre longue histoire à Megève nous a toujours poussés à nous engager pour développer davantage le village. Aujourd’hui, nous sommes ravis de former un partenariat avec Four Seasons pour apporter une nouvelle dimension à cette station d’hiver emblématique. »

 

Des services incomparables

Exigence, élégance, savoir-faire et un service très personnalisé sont au rendez-vous de cette nouvelle aventure où rien n’a été laissé au hasard. L’imposante vue panoramique depuis les hauteurs de Megève qu’offre l’hôtel s’étend à perte de vue sur les paysages naturels du Mont d’Arbois, de la vallée d’Arly, des massifs de la Côte 2000, de Rochebrune et du Jaillet. Dans la liste des bonnes surprises, l’hôtel est le tout premier de Megève à proposer un accès direct aux pistes du Mont d’Arbois ainsi que des « ski safaris » en hélicoptère. À ces prestations viennent s’ajouter les services de « ski valet » et « ski concierge ». Tout un programme !
Les amateurs de golf auront un accès au golf 18 trous du Mont d’Arbois, créé par sir Henry Cotton, triple champion du British Open. L’expérience gastronomique, quant à elle, jouit d’une belle complémentarité de lieux entre le restaurant Le 1920, emblématique deux étoiles sous la houlette du chef Julien Gatillon – qui supervise aussi la cuisine du petit bijou de la cuisine nippone, le Kaito –, et le Bar Edmond, ouvert aux dégustations et aux repas tout au long de la journée.

Une déco à la hauteur des exigences

Alors que le bâtiment est actuellement en cours de certification « HQE » (haute qualité environnementale), tout le projet a été supervisé par Ariane de Rothschild. Connaissant de longue date le décorateur d’intérieur Pierre-Yves Rochon, et avec le concours de l’architecte Bruno Legrand, l’équipe s’est impliquée dans ce chantier avec ardeur et précision. De la décoration d’intérieur au choix des artisans et jusque dans les plus petits détails des arts de la table, le choix des œuvres d’art (Arik Levy, Wang Keping, Zoé Ouvrier) et du mobilier personnel d’Ariane de Rothschild, tout a été orchestré de main de maître. L’artiste verrier et sculpteur Jeremy Maxwell, le peintre Thierry Bruet et le graveur sur verre Gilles Chabrier ont apporté leur talent à l’aménagement intérieur du lieu. Les 55 chambres, dont 14 suites et parties communes de l’hôtel, attestent d’un confort élégant et visuel sans pareil. On accède à la cave à vins, époustouflante, par un escalier monumental en verre transparent et métal, où, outre les 12 000 bouteilles conservées à température contrôlée, vous déjeunez et dînez entouré de murs en pierre. Le spa de 1 000 m2 est traité dans un esprit Art déco et propose des soins Espa, Sodashi et Swiss Perfection. En 1963, Edmond de Rothschild organisait la fête des Cent Heures du Mont d’Arbois, à quand la vôtre ? Le lieu s’y prête si bien…

fourseasons.com/megeve

Quelques chiffres clés

  • 100 millions d’euros d’investissements à fin 2017.
  • 4 entreprises générales, pour la réalisation de l’opération, soutenues par près de 50 sous-traitants, dont 85 % d’entreprises régionales.
  • 2 ans et demi de chantier, pour construire cet hôtel de plus de 8 000 m2 de plancher.
  • 200 emplois en haute saison.
  • Les deux groupes (EDRH et Four Seasons) se sont engagés à doter Megève d’un bâtiment répondant à de hauts standards écologiques. En cours de certification « HQE », celui-ci comprendra notamment 200 m2
    de panneaux solaires, assurant plus de 30 % de la production d’eau chaude, plus de 600 m3 de bois, plus de 90 % d’éclairage LED et près de 12 000 végétaux plantés dans les jardins de l’hôtel. Enfin, 75 % des déchets de construction ont été valorisés dans les usines de traitement locales.

À découvrir également