Mathusalem, une carafe en cristal unique pour Hennessy

Infrarouge / Lifestyle  / Food & Drink  / Drink  / Mathusalem, une carafe en cristal unique pour Hennessy

Mathusalem, une carafe en cristal unique pour Hennessy

30 carafes uniques de six litres et de plus de 30 kilos de cristal, voilà le tour de force que l’architecte américain Frank Gehry a imaginé pour abriter cette année le cognac Extra Old de Hennessy en collaboration avec Baccarat.

Vous avez dit : « En ce qui me concerne, j’aime découvrir des choses nouvelles, qui repoussent les limites artistiques de ce qui a été fait auparavant. » Qu’est-ce qui est nouveau dans ce geste artistique par rapport à vos créations précédentes, comme les 150 carafes créées en 2020, à l’occasion du 150e anniversaire de Hennessy XO ?

J’ai souhaité créer quelque chose qui n’avait jamais été fait auparavant. C’était la première fois que je travaillais avec Baccarat et la première fois que je travaillais sur une bouteille de cette taille, si bien que beaucoup de choses étaient nouvelles pour moi ! Malgré les similitudes dans le processus de conception – on commence par un croquis –, je voulais que les Mathusalems deviennent une entité très particulière, très différente des bouteilles que j’ai pu créer pour Hennessy l’an passé. Pas une simple version plus grande. En fin de compte, je pense que la singularité de ce geste artistique réside dans le fait de créer quelque chose d’atypique pour ces deux grandes marques françaises.

Quels étaient les enjeux artistiques et techniques de cette nouvelle création faisant appel à 30 kilos de cristal pièce ?

Chaque Mathusalem est par définition unique puisque chacun d’entre eux a son propre moule qui nécessite 30 kilos de cristal. J’ai débuté par une esquisse puis « joué » avec de grands blocs de cristal que nous avions au bureau. Mon équipe et moi les poussions, les retournions, explorant leurs différentes formes. À mesure que nous repoussions les limites de ce matériau, nos allers-retours avec les artisans de Baccarat s’intensifiaient. C’était un vrai challenge pour eux, spécialement à cause de la taille des blocs ! Cela dit, ils adorent être challengés et nos échanges ont été très fructueux.

Justement, comment s’est passé le va-et-vient avec les équipes de la manufacture ?

Cela a été un processus de coordination incroyable ! Hennessy et Baccarat sont deux marques françaises iconiques dont j’admire les héritages. Une synergie et une compréhension mutuelle se sont très naturellement développées entre nous, motivées par la volonté de créer quelque chose d’unique. Plus nous avancions, plus la collaboration devenait pointue : nous inventions de nouveaux usages avec le cristal Baccarat, un matériau très challengeant. Je suis extrêmement fier de ce que nous avons accompli ensemble.

Combien de prototypes pour arriver au résultat final ?

Il a fallu beaucoup de versions ! Je me souviens d’au moins 5 ou 6… peut-être 10 prototypes. Nous ne cessions d’avancer, travaillant de concert sur le haut et le bas de la carafe, jouant avec sa taille tout en intégrant les feedbacks.

Le design combine « le style caractéristique de Frank Gehry, le raffinement de Baccarat et la singularité du cognac Hennessy ». Pouvez-vous préciser ?

C’était très excitant de réunir ces deux marques, mais c’est la première fois que je travaillais avec Baccarat. J’ai eu l’honneur de découvrir leur savoir-faire incroyable. J’ai toujours été sensible à la transparence et aux propriétés du verre quand il se remplit d’une boisson aussi belle et riche que le cognac Hennessy. Je suis extrêmement fier de ce que nous avons accompli ensemble : la taille sublime de cette bouteille encastrée dans du cristal Baccarat aux reflets et à la texture si unique. C’est une combinaison qui évoque la glace à laquelle Hennessy XO se marie si bien.

Le cognac semble emprisonné par la glace. Une sorte de diamant alcoolisé…

C’est intéressant que vous disiez cela car je cherche toujours des moyens de jouer avec la lumière. Pour les Mathusalems, je pensais au moment où vous jetez les glaçons dans un bol, à la façon dont cela forme une sculpture qui attrape la lumière. Je savais que c’est en gardant cette idée à l’esprit que je pouvais concevoir quelque chose qui mette à la fois en valeur la beauté du cristal Baccarat et qui donne vie à la vigueur des vignobles Hennessy, à l’eau de la Charente et à la richesse du blend Hennessy.

En exclusivité à la Samaritaine depuis le 9 novembre 2021. Une pièce est également exposée à la Boutique des visites à Cognac. Prix : 150 000 €.

À découvrir également