Revue de tendances pour intérieur stylé

Infrarouge / Lifestyle  / Déco Design  / Revue de tendances pour intérieur stylé

Revue de tendances pour intérieur stylé

Finies les virées dominicales dans le temple du design scandinave jetable… Désormais, pour être dans l’air du temps, il est de rigueur de décorer son intérieur avec des pièces conjuguant personnalité et authenticité, afin de renouer avec une forme de consommation plus durable. Résultat, les tendances du moment puisent leur inspiration dans des icônes du passé, à l’instar des palaces emblématiques de la dolce vita,  des savoir-faire artisanaux, notamment l’art tribal, ou revisitent avec nostalgie des figures de style ancrées dans l’inconscient collectif, comme l’archétypale maison de campagne. Décryptage en images.

 

Photo d’ouverture : Table Mewoma, design Jonah Takagi et chaises Ronin, design Frederik Werner et Emil Lagoni Valbak, La Chance

Bohème ethnique

Le choc des cultures

La décoration bohème et le style ethnique
fusionnent pour une ambiance métissée, où matériaux naturels, imprimés graphiques et savoir-faire ancestraux se mêlent sans complexe, revisités par des designers contemporains.

De gauche à droite

Lampe Structure, Humbert & Poyet chez The Invisible

Méridienne Hailey, Bloomingville

Suspension œil à franges, Madam Stoltz

Sets de tables et dessous de verre Sapa, The Conran Shop

Boutis en coton et coussins, Madam Stoltz

Palazzo

Voyage en Italie

L’imaginaire chic et extravagant du palazzo italien infuse son atmosphère délicieusement décadente dans les nouveautés de la rentrée avec des pièces sophistiquées, sculptées dans une palette de couleurs féminines.

De gauche à droite

Chevet Talbingo, lit Robwig, AM.PM

Roméo et Juliette, Dedar

The Ladies’ Room, Maison Amélie

Patère Concha et vase Globe, AYTM

Tapis Cross, design Anatole Royer, chaise Ronin, design Frederik Werner et Emil Lagoni Valbak, applique Sorcier design Marta Bakowski, La Chance

Table Berlin, chaise Ines et tapis Linee, Calligaris

Farmer chic

Virée à la campagne

Le charme désuet du mobilier de nos grands-mères revient au goût du jour à la faveur de la tendance slow, le tout revisité avec des matériaux nobles tels que le bois massif ou le lin, de la vaisselle artisanale et des bouquets de fleurs séchées.

De gauche à droite

Vaisselle, Bloomingville

Four room divider, design Yonoh, Bolia

Maisons de Bricourt

Paintbrush, rideau en lin imprimé, Elitis

Buffet Lunja, La Redoute Intérieurs

Hangbast, Tine K Home

Décoration, rencontre avec « the » French Deco…nnection

À l’occasion de la Paris Design Week et de l’édition de rentrée du salon Maison&Objet, la grand-messe de la décoration made in France, nous avons soumis les acteurs majeurs du design hexagonal à une interview façon questionnaire de Proust… L’occasion d’en savoir plus sur ceux qui façonnent l’image de l’exception française à l’étranger et de les interroger sur ce je-ne-sais-quoi typiquement gaulois qui fascine tant.

Lampe Ribbon

Canapés Togo

Lampe Vertigo

Démocratique

Franck Galibert, directeur artistique d’Habitat

Votre expression ou citation française favorite ?

« L’artisan sait toujours où il va ; l’artiste, pas forcément », Pierre Soulages.

Votre définition du style français en trois mots ?

Éclectisme, esthétisme et art de vivre.

Un designer français emblématique, selon vous ?

Le designer français s’attache à mettre l’homme au cœur de son processus de création tout en rendant accessibles au plus grand nombre ses objets et en alliant savoir-faire et modernité. Bref, rendre plus beau le quotidien. Jean Prouvé est emblématique de cette démarche, car il voulait créer une œuvre pour tous à travers son travail d’architecte et de designer. Inga Sempé, parmi les designers contemporains, signe également des objets conçus pour les gens et le quotidien. Enfin, parmi les designers à suivre, je pense à Alexandre Echasseriau qui, en rapprochant savoir-faire traditionnel et modernité, met en lumière des artisans trop souvent dans l’ombre et les aide à explorer de nouveaux champs d’activité.

La philosophie de votre maison d’édition en trois mots ?

Hédonisme, audace et savoir-faire.

Votre pièce iconique ?

Sans hésitation, la lampe Ribbon. Au fil des années, ce petit luminaire feuille d’acier laqué, créé en 2005 par Claire Norcross, est non seulement devenu une icône d’Habitat, mais également de l’histoire du design. En outre, elle est produite en France…

Précurseur

Michel Roset, président des marques Ligne Roset et Cinna

Votre expression ou citation française favorite ?

« Je n’admire pas la chance, mais ce qui multiplie les chances », Paul Valéry.

Votre définition du style français en trois mots ?

Savoir-faire, imagination et séduction.

Un designer français emblématique, selon vous ?

Je pense que ce qui fait la force du design français, ce sont avant tout ses écoles, qui sont reconnues dans le monde entier et forment chaque année de nombreux professionnels de talent. Notre groupe collabore avec environ 80 designers, architectes, architectes d’intérieur et graphistes, dont certains depuis 40 ans ! Dans les contemporains, je citerai Inga Sempé, Marie-Christine Dorner et Constance Frapolli, pour les femmes, et Jean Nouvel, Ronan et Erwan Bouroullec, Éric Jourdan, Pierre Charpin, Philippe Nigro ou encore Didier Gomez, pour les hommes. Et n’oublions pas les « anciens » tels que Michel Ducaroy, Annie Hiéronimus, Pagnon & Pelhaître et, surtout, Pierre Paulin.

La philosophie de votre maison d’édition en trois mots ?

Innovation, création et émotion.

Votre pièce iconique ?

C’est toujours très difficile et délicat de choisir un produit iconique… Le canapé Ploum de Ronan et Erwan Bouroullec, tout comme le Togo de Michel Ducaroy sont deux illustrations mondiales du savoir-faire français en général et, bien entendu, du Groupe Roset en particulier.

Pointu

Amélie du Passage, fondatrice de Petite Friture

Votre expression ou citation française favorite ?

« Être comme cul et chemise. »

Votre définition du style français en trois mots ?

Panache, liberté, fantaisie.

Un designer français emblématique, selon vous ?

Parmi les « anciens », Pierre Paulin. Ce designer incontournable du paysage français a su appréhender son temps avec une ouverture et une modernité très à contre-courant des normes en vigueur à l’époque. Je pense notamment à sa collaboration avec Artifort, à partir des années 30 (NDLR : le fauteuil F562 dit « Big Mushroom », qui fait partie de la collection permanente du MoMA à New York). Il a également su faire entrer à l’Élysée, sous la présidence de Georges Pompidou, ce parfum de liberté qui sied si bien à la France dans ses belles heures.

La philosophie de votre maison d’édition en trois mots ?

Libre-garde, optimisme, exigence.

Votre pièce iconique ?

La lampe Vertigo de la designeuse Constance Guisset. Dix ans après son lancement, je suis toujours autant séduite par cette suspension aérienne en fibre de verre, mise en tension par des rubans polyuréthane, qui s’anime et prend vie au gré des courants d’air. Et maintenant, ce sont mes enfants qui la réclament. Si ça, ce n’est pas un signe de prospérité !

Fauteuil Altay

Bureau Ozoo

Tabouret Tembo

Intemporel

Charles Coriat, cofondateur de Coedition

Votre expression ou citation française favorite ?

« Il n’y a point de bonheur sans courage, ni de vertu sans combat », Jean-Jacques Rousseau.

Votre définition du style français en trois mots ?

Élégance, avant-gardisme et simplicité.

Un designer français emblématique, selon vous ?

Un designer dessinant avec passion, créativité et modernité, à l’instar de Patrick Jouin, qui incarne parfaitement l’élégance du style à la française. Designer et architecte, il a signé de nombreux projets dans l’hôtellerie et la restauration, notamment pour Alain Ducasse, autre figure de l’excellence française dans un autre domaine… La renommée de Patrick Jouin dépasse largement nos frontières. D’ailleurs, la chaise Solid, qui a fait de lui l’un des pionniers du design en impression 3D, appartient aujourd’hui à la collection permanente du MoMA à New York.

La philosophie de votre maison d’édition en trois mots ?

Essentielle, unique, intemporelle.

Votre pièce iconique ?

Le fauteuil Altay de Patricia Urquiola, première création de la designeuse espagnole pour Artelano, reprise depuis par Coedition. C’est une pièce iconique et intemporelle, que nous proposons désormais en différentes finitions – hêtre massif noir ou naturel, tissu, cuir pleine fleur et peau de chèvre de Mongolie – et qui, aujourd’hui, a été adoptée dans de nombreuses maisons et hôtels à travers le monde…

Iconique

Nicolas Roche, directeur de création Roche Bobois International

Votre expression ou citation française favorite ?

« On ne peut pas forcer à boire un âne qui n’a pas soif. »

Votre définition du style français en trois mots ?

Liberté, élégance et créativité.

Un designer français emblématique, selon vous ?

Ce que j’apprécie chez les designers hexagonaux, c’est leur diversité. À mon sens, c’est ce qui leur permet aujourd’hui de rayonner à l’international au sein de marques françaises, italiennes ou autres… Parmi nos collaborateurs, je pense notamment à Christophe Delcourt, qui a suivi une formation d’agronome, à Cédric Ragot, qui est diplômé de l’ENSCI-Les Ateliers, une école de design de renommée internationale, ou encore à Alnoor, qui a fait ses débuts dans l’industrie du luxe.

La philosophie de votre maison d’édition en trois mots ?

Fonctionnalité, hédonisme et qualité.

Votre pièce iconique ?

Difficile de choisir car, pour moi, il y en a deux… Tout d’abord, les fauteuils Modus de Kristian Vedel, que mes parents avaient installés dans leur salon en guise de canapés. Avec leur structure en palissandre de Rio et leurs rembourrages en cuir noir fin, ils sont représentatifs des collections qui ont porté la naissance de Roche Bobois, le style scandinave. Puis le bureau Ozoo de Marc Berthier, qui m’a été offert quand j’avais douze ans et qui m’a suivi jusqu’à aujourd’hui.

Arty

Jean-Baptiste Souletie et Louise Breguet, fondateurs de La Chance

Votre expression ou citation française favorite ?

« En avant la musique ! » 

Votre définition du style français en trois mots ?

Élégance, sens du détail et théâtralité.

Un designer français emblématique, selon vous ?

Le design français se distingue par sa grande expressivité, son côté théâtral. Jacques-Émile Ruhlmann, le pape du mouvement Art déco dans les années 30 en France et auteur de l’Hôtel du Collectionneur lors de l’exposition internationale des Arts décoratifs et industriels modernes de 1925, illustre à merveille ce talent des designers français pour combiner les matériaux et les formes dans des pièces façon manifeste.

La philosophie de votre maison d’édition en trois mots ?

Optimisme, savoir-faire et décalage.

Votre pièce iconique ?

Le tabouret Tembo, dessiné par Note Design Studio en 2012, illustre bien les valeurs de La Chance. C’est une pièce sculpturale, aux références assumées – en l’occurrence l’esthétique du groupe de Memphis dans les années 80 –, qui interpelle par sa combinaison singulière de matériaux riches (bois massif, liège, métal) et ses lignes fortes. Pourtant, Tembo reste adapté à une utilisation quotidienne. Enfin, c’est une création née d’une rencontre. En effet, c’est la première pièce de mobilier dessinée par Note, qui est depuis devenu l’un des studios nordiques les plus influents dans le monde du design.

Parisien

Mathieu Galard, directeur artistique d’Hartô

Votre expression ou citation française favorite ?

« Il faut toujours bien faire ce que l’on fait, même une folie ! », Honoré de Balzac.

Votre définition du style français en trois mots ?

Audace, panache et élégance.

Un designer français emblématique, selon vous ?

La principale qualité d’un designer français est sa capacité à toujours remettre en question ses acquis. Il apporte un point de vue différent, une certaine poésie non ostentatoire. Le designer français n’est ni un styliste ni un technicien, mais un subtil mélange des deux. C’est pour cela qu’il m’est difficile de choisir. Toutefois, puisqu’il le faut, je dirai Mathieu Lehanneur.

La philosophie de votre maison d’édition en trois mots ?

Émotion, usage et style.

Votre pièce iconique ?

La suspension Carmen, dessinée par PaulinePlusLuis, un jeune duo talentueux de designers français installés à Bruxelles. Cette lampe est à la fois élégante, avec sa jupe en tissu ondulé évoquant un tutu, et technique, avec son panneau LED qui rend obsolète l’utilisation d’une ampoule. Utile et esthétique, elle possède tous les attributs d’un produit Hartô.

Suspension Carmen

À découvrir également

This error message is only visible to WordPress admins

Error: The account for needs to be reconnected.
Due to recent Instagram platform changes this Instagram account needs to be reconnected in order to continue updating. Reconnect on plugin Settings page

Error: No posts found.

Make sure this account has posts available on instagram.com.