Janie, une Petite Blonde pas comme les autres

Baignée dans l’univers musical depuis son enfance, Janie se lance tôt dans la chanson française. Elle nous touche avec son univers poétique candide et en même temps un peu abîmé. À tout juste 26 ans, cette chanteuse à la voix délicate nous présente Petite Blonde, son premier EP, les prémisses d’un album que l’on attend pour cet été.

Olivia de Buhren

Si vous deviez vous racontez en quelques adjectifs ?

Pure, sincère, nostalgique, solaire et mélancolique.

Pour qui vous a-t-on déjà prise ?

Physiquement, on me confond souvent avec Vanessa Paradis parce que j’ai les dents du bonheur. Sinon, on compare régulièrement ma musique à celle de Véronique Sanson ou celle de France Gall.

Dans l’exercice de votre métier, que réussissez-vous assez facilement ?

Je crois que les gens s’identifient à mes chansons. Je suis sincère et pense réussir à faire résonner mes émotions à travers ma musique chez les autres.

À qui diriez-vous OUI presque sans réfléchir ?

Jean-Jacques Goldman, évidemment. Il a toujours fait parti de mon paysage musical. Ses textes et ses mélodies sont sublimes. J’ai grandi avec ses chansons. Je le trouve très universel et ça me plaît. Sa musique parle à tout le monde.

Un reproche ou un conseil qui vous a fait du bien ?

Cette phrase : « Il y a toujours pire que soi et il y a toujours mieux que soi. » Elle aide à relativiser. Et puis aussi « ceci aussi passera ». En y réfléchissant, je pense que c’est mon amoureux qui m’a poussée et qui m’a aidée à avancer. Il a cru en moi et ça m’a donné des ailes.

Quel genre de personne êtes-vous dans la vie ?

Mon tempérament est assez variable. Ça va, ça ne va pas. Je suis fidèle en amitié. J’ai plus d’amis garçons que d’amies filles. Je crois que j’ai besoin d’être la chouchoute des garçons, peut-être parce que j’ai perdu jeune les hommes essentiels à ma vie (mon père, mon grand-père). Sinon, j’aime refaire le monde autour d’un plateau de fromages et d’une bonne bouteille de vin.

Un beau mec qui fait craquer toutes vos copines, sauf vous ?

Des footballeurs en général, ce n’est pas du tout mon truc. Moi, j’aime Louis Garrel !

Un souvenir marquant de votre expérience sur votre EP ?

La sortie de mon premier EP pendant le confinement.

Petite Blonde, disponible sur toutes les plateformes de téléchargement. Retrouvez notre interview vidéo de @janiiiiiie sur notre page Instagram ici.

Partager cet article

A lire aussi
week-end en europe

Où partir en Europe le temps d’un week-end ?

Après une semaine harassante, rien de mieux que de partir pour mettre son cerveau en mode « repos » et « évasion ». Voici notre sélection de séjours en Europe, à quelques heures max de la capitale. Profitez bien !

Olympiae 2024

On a testé pour vous Olympiae 2024

Pour fêter les Jeux olympiques qui se tiendront cet été à Paris, les clubs de sports s’amusent à imaginer des cours qui mixent plusieurs disciplines. On a testé Olympiae 2024 à L’Usine Saint-Lazare.

L’univers très arty de la Maison Glenfiddich

En donnant carte blanche au collectif Obvious, qui développe des algorithmes générateurs d’œuvres d’art, la Maison de whisky Glenfiddich met une nouvelle fois les artistes à l’honneur et nous propose un regard nouveau sur ses savoir-faire. Explication avec Lauriane Curci, Head of Marketing & Cultural Partnerships au sein de Glenfiddich France.