La lady boxe

On tape, on court, on crie, on transpire, on se muscle… Fini la boxe pour les machos, à nous le ring entre filles !

Qu’est-ce que c’est ?
La lady boxe est un sport de combat pour tous les niveaux, qui se pratique en cours collectifs. Haïfa Fay s’inspire de la boxe thaï : poings, coudes, jambes et genoux. L’idée est de suivre un cours fun en se défoulant. Il associe du renforcement musculaire à du cardio-training pour que le résultat physique soit le plus important possible.

D’où vient-elle ?
La boxe thaï est le sport national en Thaïlande. Elle existe en France depuis les années 1980. C’est Haïfa, en revanche, qui a eu l’idée de ne l’enseigner que pour les filles.

L’effet escompté ?
« Chacun son objectif », explique la professeur. Mais les cours de lady boxe ont essentiellement deux objectifs : se muscler en profondeur et s’évader de son quotidien !

J’ai testé pour vous
En entrant dans la salle, je me suis sentie tout de suite prise en main : sac de boxe, gants, tapis, tout est là pour que le cours soit performant !
Prête pour une heure trente de souffrance. C’est parti ! On commence par des échauffements, puis on travaille chaque partie du corps durant quinze minutes environ : les bras, les jambes, les coudes, les genoux. À deux ou seule avec le sac ! On alterne du cardio et des combats. Et entre chaque phase, on boit un coup ! Difficile de tenir le rythme. Haïfa est très présente avec chaque participante. Elle motive les troupes et essaie de casser l’image d’un sport qui serait un peu dangereux.
À la moitié du cours, j’ai commencé à sentir que tout mon corps travaillait. On est tout le temps sur le qui-vive, jamais de pause, toujours en action. Notre esprit reste concentré. Le plus difficile est de tenir le rythme… dur, dur… Au final, cela m’a donné envie de me dépasser, de taper plus fort et de ne pas m’arrêter. Bref, j’ai terminé sur les rotules mais fière de tous ces efforts !

Le conseil du coach
Haïfa Fay impressionne quand on la rencontre pour la première fois. À vingt-six ans, elle est déjà deux fois championne du monde amateur de muay-thaï. Ses conseils : contrôler perpétuellement sa respiration et ne jamais lâcher du regard son adversaire ! Et pour les débutantes, « commencer doucement ce sport, en suivant un cours une fois par semaine pour comprendre et apprendre les bons mouvements. Il faut les assimiler. Ensuite, si vous accrochez vraiment, lancez-vous plus souvent ! »
Autre chose importante : dès que vous vous sentez prête à vous lancer dans un cours régulièrement, « achetez une paire de gants et des bandes à vous ».

À découvrir également