Toscane automne

La Toscane à la faveur de l’automne

Novembre approchant, il est désormais nécessaire de faire le deuil de l’été et de se tourner vers des destinations moins estivales le temps d’un week-end. Infrarouge vous emmène découvrir l’une des plus belles régions d’Italie, la Toscane, pour une parenthèse bien-être au Castello del Nero. Visite guidée.

Clarisse Courtier

Arrivée à Florence : direction le Castello del Nero

À moins de deux heures de Paris, bienvenue à Florence, capitale de la Toscane et porte d’une nature immense au terroir bien gourmand.

Une fois arrivé à l’aéroport de la ville, il nous faudra encore parcourir une quarantaine de kilomètres avant d’apercevoir, au détour d’une colline, le Castello del Nero. Ce château du XIIe siècle allie le charme de l’architecture de la Renaissance avec un design d’intérieur contemporain signé Paola Navone.

À peine installé, le charme du château commence à opérer : de magnifiques fresques ornent les murs et les plafonds des chambres ; les larges fenêtres nous permettent d’observer les lacs et vignes alentour ; tandis que le silence de cette campagne nous plonge dans un état de sérénité.

Première étape : à la découverte des alentours

La vie au château débute par une visite guidée du domaine, et en particulier de l’oliveraie, à la découverte du processus de fabrication de l’huile d’olive locale. Après une tentative de récolte où patience est de mise, vient l’heure tant attendue de la dégustation.

Au menu : diverses huiles d’olive produites dans la région, ainsi qu’un pique-nique composé de produits du terroir italien. Le tout à déguster avec une vue imprenable sur les collines environnantes.

Après l’effort, le réconfort : direction le spa Como Shambhala

Après avoir arpenté des collines et durement travaillé pour la récolte d’olives, un moment de relaxation s’impose. Autant profiter de l’été indien en Toscane, où le thermostat affiche encore 26 degrés !

On prend place sur les transats au bord de la piscine extérieure chauffée, puis direction les salles de massage lorsqu’un nuage pointe le bout du nez. Que demander de plus ?

17h30 : l’heure de l’aperitivo a sonné

Comment séjourner en Toscane sans déguster de grands crus italiens ? Impossible de faire l’impasse sur les rois incontestés de cette terre : le chianti et le brunello di Montalcino. On se donne donc rendez-vous dans la cave voûtée du château pour une dégustation de vins de la région avec le sommelier.

Mais ce ne serait pas un aperitivo sans spécialités italiennes pour se mettre en appétit ! Bruschetta et fromages italiens sont ainsi de la partie pour parfaire cet art de vivre typique.

19h30 : La Torre, au sommet de la gastronomie

Le soir venu, le chef Giovanni Luca Di Pirro nous invite à prendre place à La Torre, son restaurant étoilé au guide Michelin, qui se cache au cœur de l’hôtel. On opte pour un menu en trois temps en se laissant guider par le sommelier pour continuer le tasting des vins italiens.

Dans l’assiette, des produits de la région sublimés par la main du chef : poulpe grillé sur une purée de pommes de terre ; gnocchi de betteraves accompagnés d’une sauce aux champignons ; tortellini aux truffes ; sans oublier les nombreux amuse-bouches trompe-l’œil, comme un macaron salé au pecorino toscano.

En dessert, on se laisse tenter par les cinq surprises chocolatées du chef accompagnées d’un vin orange aux notes de caramel. Un sans-faute qui nous donne bien envie de s’inscrire au cours de cuisine dispensés par le chef lui-même et lui soutirer des recettes !

Lire aussi : Trois adresses pour un week-end en Toscane

Jour 2 : À la recherche de l’or noir

Malgré le sacrilège des croissants fourrés, les Italiens savent tout de même proposer des petits déjeuners de qualité : jus d’orange frais ; crostata (tarte aux fruits traditionnelle) ; brioches ; carrot cake et autres douceurs sont à déguster au restaurant de l’hotel avec vue sur les vignes, ou bien directement en chambre.

Pour les amateurs de salé, mozzarella di buffala, œufs brouillés ou encore saumon fumé sont également proposés. De quoi prendre des forces avant la prochaine activité : la chasse aux truffes.

Parce que la chasse au trésor n’est pas uniquement réservée aux enfants, nous voilà parti en forêt à la recherche de l’or noir, avec l’aide de nos guides, deux chiens d’eau romagnols. Après une heure de chasse, on confie notre trésor en cuisine pour ainsi déguster des tagliatelle al tartufo, spécialité de la Toscane, à l’heure du déjeuner.

On profite ensuite de l’après-midi pour visiter les villages alentour, avant de se rediriger vers le château pour l’aperitivo et continuer cette lancée gastronomique. Au programme ce soir, une dégustation de miels et de fromages de la région ; évidemment en pairing avec des vins sélectionnés par le sommelier.

Jour 3 : Plongée dans le berceau de la Renaissance italienne

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par FIRENZE TOSCANA (@firenzecityitaly)

Au lieu de se rendre directement à l’aéroport, on profite de ce temps précieux avant notre vol en fin de journée pour (re)découvrir Florence ! Galeries ; musées ; monuments ; marchés ; bons restaurants (dont on détaille les adresses dans un guide sur notre compte Instagram) font de cette ville un mélange parfait entre culture et plaisir.

Pour le déjeuner, on file à l’Osteria Pastella pour déguster les meilleures pâtes à la truffe, flambées dans une meule de grana padano. Côté sucré, impossible de passer à côté de la Gelateria La Carraia et de sa gelato al pistacchio ; une saveur qui subsistera sur l’arrière de notre palais tout le long du voyage retour…

Osteria Pastella, Via della Scala, 17 R, 50123 Florence. osteriapastella.it

Gelateria La CarraiaPiazza Nazario Sauro, 25/r, 50124 Florence. gelaterialacarraia.it


Castello del Nero, Strada Spicciano 7, Barberino Tavarnelle, Italie. comohotels.com

Lire aussi : Parenthèse féérique au bord du lac de Garde

Partager cet article

A lire aussi