Lætitia Colombani

Réalisatrice, actrice,
scénariste et auteure.

Wish :

LECON-DE-PIANO
« J’aurais aimé réaliser La Leçon de piano de Jane Campion. C’est un film qui a changé ma vie. Le portrait d’une femme prise, au sens propre comme au sens figuré, dans les corsets de l’époque victorienne, qui va parvenir à faire entendre sa voix. L’œuvre de Jane Campion est empreinte d’une poésie gothique, à la fois sombre et romanesque, et d’un érotisme puissant. C’est la seule Palme d’or décernée à une femme réalisatrice… »

Table de chevet :

A36373 A13862

« Il y a toujours une pile de livres. En ce moment, les tomes de la trilogie d’Elena Ferrante, La Promesse de l’aube de Romain Gary, un recueil d’entretiens de Marguerite Duras, un livre sur l’éducation positive à destination des parents… Et un iPod que j’écoute tous les soirs avant de dormir, avec de courtes séances d’hypnose qui m’aident à trouver le sommeil. »

Influences :

Virginia_Woolf_in_1902 1.Michael-Cunningham dalai-lama-bhutan simone-veil

« Par leur talent, il y a Marguerite Duras, Virginia Woolf, Michael Cunningham, Jane Campion, Meryl Streep, Alejandro González Iñárritu, le scénariste et écrivain Guillermo Arriaga. Et ceux qui m’inspirent par leurs actions ou leurs pensées : Simone Weil, le dalaï-lama, la jeune Nobel de la paix Malala Yousafzai, mais aussi Nojoud Ali, cette petite fille yéménite qui a refusé le mariage arrangé auquel la destinaient ses parents. »

Lieu secret :

Bourde-gradignan-IMG-3565

« J’aime me retrouver à Gradignan, où vivent mes parents et une partie de ma famille, dans la forêt qui borde l’Eau Bourde, la rivière près de laquelle je jouais enfant. Là-bas, je trouve la paix qui manque à la vie parisienne. »

Nature :

Fjord-du-Saguenay

« J’aimerai tourner parc du Fjord-du-Saguenay, au Canada : le paysage est d’une puissance et d’une majesté saisissantes. Impossible de savoir où on est vraiment. Lorsque je suis stressée ou tendue, je ferme les yeux et je me visualise là-bas. Cette image m’apaise. »

À découvrir également