Le Design éco-stylée de la déco green

Infrarouge / Lifestyle  / Déco Design  / Le Design éco-stylée de la déco green

Le Design éco-stylée de la déco green

Présentée en avant-première au salon Maison & Objet, la collection capsule de Greenkiss, mobilier éco-design, a été imaginée par trois grands noms de la déco dans un esprit green, stylé et décomplexé.

 

«Le 100 % écologique, ce n’est pas possible. Avec Greenkiss, on apporte une vision plus décomplexée. » Voici 20 pièces – tables, chaises à six pieds, sofa, console et luminaires –, qui mélangent avec brio l’écologie au savoir-faire de ses concepteurs sans faire l’impasse sur la beauté des lignes. Résultat : « Beaucoup nous disent qu’on ne voit pas que tous ces objets sont écoresponsables. Quel compliment ! »

Trois personnes, un projet

« Pour nous, l’environnement, c’est majeur, mais on n’est pas non plus des sectaires », précise Hubert de Malherbe. Ils ne font pas partie de la new generation, mais ce sont de vieux loups de la déco, habiles en communication, dont le nom brille déjà dans le Who’s Who du design. Associés autour d’un projet parfaitement dans l’air du temps, le designer Hubert de Malherbe, l’architecte d’intérieur Thierry Lemaire et l’éditeur de mobilier Paolo Castelli ont présenté en avant-première mondiale une collection capsule au nom envoûtant – « Greenkiss » – au dernier salon Maison & Objet qui s’est tenu entre le 17 et le 21 janvier 2020 à Villepinte. Intitulée « (RE)GENERATION », la 25e édition de ce rendez-vous des professionnels a choisi de se « tourner vers l’avenir. » Nouvelles attentes, nouvelles envies, nouveaux impératifs… en déco aussi il faut bouger les lignes sans bouger LA ligne. Soit la proposition exacte du mobilier Greenkiss, qui célèbre les matériaux recyclés (bois de récupération, briques de tissu) ou ceux issus d’une filière éthique (fibres naturelles, céramique locale). Le tout, dans l’esprit du design italien et français des années 1950 à 1970.

Une collection très personnelle

« Greenkiss », voici un nom qui résume parfaitement le projet : green, pour la dimension écologique de la collection (philosophie écoresponsable et utilisation exclusive de matériaux recyclés), kiss, comme le charme de l’inconnu auquel vous ne pensiez pas goûter, mais qui vous convertit aussitôt à l’altérité. Le succès tient aussi à la personnalité de ses créateurs : un croisement de compétences aguerries et de caractères bien trempés. Thierry Lemaire, architecte décorateur disruptif qui collabore notamment à Fendi Casa, l’italien Paolo Castelli, esthète et directeur artistique réputé, et, surtout, l’exubérant designer Hubert de Malherbe, dont le compte Instagram fournit une excellente photographie de son engagement environnemental. « Toi, je t’ai vu t’habiller tous les matins. Donc, ne me dis pas que tu ne participes pas à recouvrir de 140 milliards de fringues supplémentaires chaque année la planète. Toi, tu vas venir à notre grande soirée du 29 novembre en faisant le don de tes vêtements. » Dans les paroles d’un clip écoresponsable baptisé « WeakFashion », il exhortait ainsi, fin novembre 2019, au recyclage de fringues. Aujourd’hui, avec le mobilier Greenkiss, il nous parle non pas de ce qu’on porte, mais de ce sur quoi on s’assoit ou avec lequel on s’éclaire. Avec style et l’âme verte.

greenkiss.fr

@malherbeparis

Le designer Hubert de Malherbe (debout sur la table),

l’architecte d’intérieur Thierry Lemaire (à gauche)

et l’éditeur de mobilier Paolo Castelli.

À découvrir également