Lang Lang

Le diamant noir de Lang Lang

Constant Espanel

Enfin de retour à Paris après quelques années d’absence, le célèbre pianiste Lang Lang s’est vu offrir un instrument sur-mesure par Steinway & Sons, une entreprise familiale créée en 1853. Si la marque prestigieuse avait déjà, 24 ans plus tard, fait cadeau à Richard Wagner d’un piano gravé à son nom, c’est la première fois qu’elle produit un piano conçu entièrement pour l’un de ses 2000 artistes sous contrat. Pour le dévoiler au public, elle a choisi d’organiser, ce mardi 16 avril, un concert privé à la Philharmonie de Paris ! Là, la star, c’est bien lui : le piano, sobrement baptisé « Lang Lang Black Diamond ». « C’est le plus beau projet de ma vie », a alors confié le virtuose chinois à l’occasion de la présentation officielle de l’instrument, dessiné par Dakota Jackson. Le designer américain explique à cet égard que quatre années de travail et d’observation du pianiste émérite ont été nécessaires à sa conception. « J’ai dû le regarder de façon très clinique, comprendre comment il bougeait, comment il était connecté à son instrument, comment il attaquait les notes », explique-t-il. Et force est de constater que le pari est réussi ! Parfaitement à l’image du maestro et de la marque, le « Lang Lang Black Diamond » impressionne par ses matériaux et finitions haut de gamme : ébène de Macassar réhaussé de motifs en chrome brillant, couvercle biseauté en une seule partie qui libère le pupitre, surprenante béquille en forme de “S” évoquant la signature du designer, etc. Encore plus étonnant, l’instrument est équipé d’une technologie unique : le Spirio R. Elle permet d’enregistrer le pianiste qui, lui, peut donc se réécouter immédiatement après avoir joué, comme sur un piano mécanique. À terme, huits pianos de concert en ébène et 88 demi-queues, en ébène ou noirs, de ce « diamant noir » unique seront commercialisés en série ultra-limitée et à un prix compris entre 250 000 et 555 000 euros.

Partager cet article

A lire aussi
parfums printemps 2024

Parfums : quoi de neuf ce printemps 2024 ?

Le parfum devient historique, une Maison renaît, la génération Z veut être riche et on enfile les nouvelles créations comme des pulls sur une peau nue. C’est tentant, déboussolant, addictif. On aime.

bon marché tous fadas

Bon Marché : tous fadas sur la rive gauche !

On l’attend chaque année avec impatience : l’installation estivale du Bon Marché sera en place à partir du samedi 27 avril. Et cette fois, c’est dans la cité phocéenne qu’on est conviés à prendre nos quartiers d’été.

louise bourgoin

Louise Bourgoin en perd son latin

Dans Bis Repetita, Louise Bourgoin incarne un professeur qui, lassé par le niveau de ses élèves, perd toute motivation pour enseigner, jusqu’au jour où son lycée lui propose de participer à un prestigieux concours de latin. Rencontre avec une comédienne pleine d’esprit.

Christophe Pelé

De parfums et de goûts

Rencontre inédite entre le chef doublement étoilé du restaurant Le Clarence, Christophe Pelé, et le parfumeur-créateur Jean-Michel Duriez, ancien nez de Patou et de Rochas, aujourd’hui fondateur de sa Maison de parfums.