Le Marco Polo à la conquête des cap finistériens

Infrarouge / Lifestyle  / Evasion  / Le Marco Polo à la conquête des cap finistériens

Le Marco Polo à la conquête des cap finistériens

Cap plein ouest contre vents et marées. Notre destination est un bout de terre sauvage, authentique, exposé aux flots et aux vents toute l’année. Bienvenue au bout du monde en Cornouaille, dans le Finistère, pour un mini road trip sportif avec Ian et Aurore, depuis la presqu’île de Crozon jusqu’à la pointe de la Torche, au volant du van Mercedes Marco Polo.

Avec cette série spéciale ArtVenture, créée pour son 35e anniversaire, on peut dire que le Marco Polo ne passe pas inaperçu. Joli look, tout confort, ce camping-car compact est un véritable Smart Home doté de toute la technologie embarquée qu’offre Mercedes-Benz et d’un moteur aussi efficient que dynamique.

Reconnaissable à son logo spécifique apposé sur le flanc du véhicule et ses éléments esthétiques distinctifs comme les soufflets de couleur aigue-marine, à son toit relevable et des bandes latérales décoratives sur les bas-côtés du véhicule noir mat avec, là encore, des touches d’aigue-marine, il revêt un côté sportif et baroudeur, parfait pour notre escapade.

Le voyage en van

Il faut compter six heures de route au départ de Paris. Aucune fatigue ressentie. Il faut dire que, s’agissant de confort, Mercedes- Benz ne lésine pas. Impatient de voir apparaître l’océan, les lacets s’enchaînent en souplesse, le long des vallons traversant des villages aux consonances bretonnes et aux maisons typiques en granit.

Avant de toucher au but, nous traversons des forêts d’un autre âge. La route monte en longeant le Ménez Hom, point culminant de la chaîne des Montagnes Noires de Bretagne. Le site a été classé patrimoine naturel en 2004 pour sa faune et sa flore. On se croirait un peu sur la Terre du Milieu dans Le Seigneur des Anneaux ; d’autant que ce coin de France regorge de légendes. Après avoir traversé le pont courbe à haubans de Térénez, véritable chef-d’œuvre architectural, nous arrivons à Crozon-Morgat. La baie et ses trésors s’offrent à nous.

Dans le petit port de Morgat, rendez-vous est pris avec un joli couple : Ian Fontaine, figure incontournable du surf breton, et sa compagne Aurore. Ils sont venus nous rejoindre pour nous guider, nous faire découvrir leur terrain de jeu et partager leurs passions : le surf ; la pêche et les voyages en van, en Bretagne naturellement.

On surfe et on pêche toute l’année en Bretagne

La presqu’île de Crozon se révèle comme un véritable repaire pour les surfeurs bretons ; tout comme le spot de la Torche en baie d’Audierne, un peu plus connu pour avoir accueilli des compétitions internationales et être candidate à l’épreuve du surf pour les JO 2024.

Ian ne souhaite pas que ce paradis naturel ressemble à certaines plages du sud-ouest, victimes de leur succès. Il est dans son jardin ici. Il s’émerveille, à chaque fois, de l’authenticité des lieux, de la nature ; tout comme Aurore, qui vit elle aussi les choses intensément. Ils aiment la vie au grand air et ne l’abandonneraient pour rien au monde.

Quand ils ne sont pas sur leur planche de surf, ils s’adonnent à leur autre passion, la pêche. Lui en plongée sous-marine et en apnée, et elle en surfcasting. Ils pratiquent une pêche responsable. Tout ce qu’ils remontent finit dans l’assiette ou est remis à la mer.

Humer la mer de cap en cap !

Sur la presqu’île, les hautes falaises recouvertes de landes et d’ajoncs sont exposées aux flots et aux vents toute l’année. Le printemps est probablement la plus belle période pour la découvrir avec peu de monde et une nature explosive.

Partez à la découverte du cap de la Chèvre, pointe méridionale de la presqu’île de Crozon. Ce site classé pour son paysage exceptionnel fait partie du parc naturel régional d’Armorique. Le mieux, c’est de s’y rendre à pied au départ de Morgat en empruntant le GR34, l’un des plus beaux sentiers de randonnée côtier en France, avec des vues plongeantes sur les criques translucides. On se croirait en Corse !

Puis découvrez la pointe de Pen-Hir, située à l’extrême ouest de la presqu’île. La vue est tout aussi imprenable. De l’autre côté de la baie de Douarnenez, il faut se rendre sur la pointe du Raz, un site naturel remarquable au bout du Finistère et découvrir la grandeur du panorama qui s’offre au regard.

Glisser sur les vagues ou pagayer à la découverte des criques

Le surf s’est beaucoup développé ces dernières années en Bretagne ; il offre une multitude de choix en matière de spots, de clubs, d’écoles et de locations de planches.

Le passage obligé se situe au 29 Hood École de Surf Pors Carn, situé sur le spot de la Torche. Avec ses 30 ans de pratique et de passion autour du surf, il est à la fois un club et une école incontournable de la région. 29hood.com

Sur la presqu’île de Crozon, autre alternative, il faut se rendre au K Rider Club Surf School, très réputé. kriderclub.com

Pour les autres, le stand up paddle est la meilleure façon de découvrir l’intérieur de la baie et toutes ses merveilles : des criques uniquement accessibles par la mer ; une eau turquoise et des grottes à explorer sans danger. Au départ du port de Morgat, vous trouverez loueurs et matériels.

Pour préparer votre voyage : crozon-tourisme.bzh toutcommenceenfinistere.com/article/surf-la-torche

Pour tout renseignement et information sur la gamme Marco Polo : mercedes-benz.fr/vans/fr/marco-polo

Lire aussi : Échappée ventée sur la péninsule du Cotentin au volant du nouveau Mercedes Marco Polo

À découvrir également