Le meilleur de chaque station

Infrarouge / Lifestyle  / Evasion  / Le meilleur de chaque station

Le meilleur de chaque station

Parce que tous nos lecteurs partent en retraite à la montagne, nous leur offrons nos meilleures adresses.

 

Les Arcs

Et si la montagne n’était plus le royaume du ski ?!

À l ’Alpe d’Huez, le club Med attend les tribus avec un nouveau resort premium dans les Alpes françaises. Et étoffe son offre d’activités pour séduire les familles à la recherche de vacances à la montagne.

Par Tristan François

Le Club Med tient son cap. Après Grand Massif Samoëns Morillon en 2017 et les Arcs Panorama en 2018, l’entreprise dirigée par Henri Giscard d’Estaing inaugure un nouveau resort haut de gamme dans les Alpes françaises, cette fois à l’Alpe d’Huez. Un bâtiment entièrement transformé, 441 chambres offrant un confort 4 tridents, une formule all inclusive offrant l’accès à l’un des plus beaux et des plus spectaculaires domaines skiables d’Europe (on monte jusqu’à 3 300 mètres !), tous les ingrédients qui séduisent la clientèle française et internationale sont encore une fois au rendez-vous. Cette continuité s’incarne également dans la palette de prestations du resort. Pour son retour dans la station de l’Isère, le Club déroule son concept de vacances complètes : deux piscines, l’une intérieure, l’autre extérieure, complétées de deux pataugeoires et d’un jacuzzi, une « bulle » réservée au bien-être, au yoga et à la méditation, une « happy room » dédiée aux jeux pratiqués en famille… « Le resort est conçu pour accueillir les tribus françaises et internationales, regroupant parfois trois générations », explique Aline Ducret, directrice du marketing du Club Med. « Nous avons investi 87 millions d’euros, notamment pour refaire toutes les chambres. Elles sont plus grandes et 64 % d’entre elles sont en capacité d’accueillir des familles. » Passer de bonnes vacances avec les siens, la promesse est tenue depuis la naissance du premier village à la montagne en 1957. Le Club ne s’en est jamais éloigné. Fait nouveau, cette tendance s’impose aujourd’hui sur le marché mondial. C’est ce que révèle le rapport Skift, qui détaille pour le compte de l’opérateur français « les évolutions et l’avenir du tourisme à la montagne ». Skift est une plateforme internationale de veille concurrentielle de l’industrie : elle fournit différents services de recherche et de marketing aux grands acteurs du tourisme. La première conclusion de ces experts est formelle : les adeptes des sports d’hiver ne partent plus faire du ski, mais passer des vacances à la montagne. « Auparavant, on allait faire du ski 95 % de son temps, analyse Aline Ducret. Désormais, on cherche à déconnecter, on y va certes encore pour le ski, mais pas que. Nous le mesurons avec l’attrait grandissant de toutes les activités hors spatules. » D’où le travail des équipes du Club Med pour améliorer le confort, les espaces communs et le lancement de nouvelles propositions dans l’air du temps. « Nous sommes en train de lancer une activité de Pilate et de yoga créée par un maître yoga aux Arcs et à l’Alpe d’Huez, annonce Aline Ducret. Notre idée est de permettre le mariage du ski et du bien-être. » Autre illustration de cette nouvelle approche : le lancement à Grand Massif Samoëns Morillon et à Valmorel de programmes d’apprentissage du ski en petits groupes d’adultes débutants qui complètent leurs journées avec des séances de fitness et des soins au spa.

Ce qui est vrai l’hiver l’est encore davantage l’été

Comme son homologue Grand Massif, le resort de l’Alpe d’Huez se prépare à une saison très sport au grand air. Avec une dominante vélo dans cette ville étape mythique du Tour de France. Les puristes pourront d’ailleurs s’entraîner à grimper à la force des jambes les 21 virages de la célèbre ascension qui a marqué tant de fois l’histoire de la Grande Boucle. Les autres se faciliteront un peu la tâche en optant pour le vélo électrique. Et les ados s’éclateront sur leur parcours dessiné autour du resort. « La montagne, ce n’est pas que la chaussure de randonnée et la raclette », poursuit Aline Ducret, qui souligne également le grand succès des soirées feux de camp et observations astronomiques organisées l’été dernier à Grand Massif. Ces nouvelles expériences sont rendues plus simples par le développement des outils numériques. Dans ces nouveaux resorts alpestres, le bracelet ouvre par exemple la porte de la chambre comme celle du casier à ski. « Nous nous inspirons des grandes stations américaines où le digital facilite le parcours des clients », indique Aline Ducret. Ouvert sur le monde, le Club Med s’est lancé dans une course folle à l’innovation. Tout schuss !

 

Un resort tourné vers la famille

Située sur le deuxième plus haut domaine skiable de France et élue « meilleure station de ski en Europe 2019 », l’Alpe d’Huez propose du grand ski jusqu’à 3 300 mètres d’altitude, avec notamment la piste la plus longue du monde, la Sarenne, qui dévale les pentes ensoleillées sur plus de 16 kilomètres. Le Club y était déjà installé (à 1 860 mètres, au cœur du massif de l’Oisans), et c’est un agrandissement remarquable qu’il vient de réaliser ici en l’espace de quelques mois. Ce record de vitesse se double d’une éclatante réussite architecturale et décorative. Le village de l’Alpe d’Huez monte en gamme en devenant un resort premium doté de 441 chambres et suites. À noter qu’il propose de s’occuper entièrement de nos chérubins (de 4 mois à 17 ans), l’idéal pour un séjour « déculpabilisant » et néanmoins reposant en famille… Après une journée de ski, des balades en raquettes ou une bonne petite marche nordique, les GM pourront se détendre dans un jacuzzi, faire un hammam, nager dans l’une des deux piscines (intérieure et extérieure) ou s’offrir un soin au Spa Payot. Le bonheur, quand on veut ! CLP

Route de l’Altiport, 38750 Huez. Tél. : 04 76 79 75 70. clubmed.fr

Courchevel

Pluie d’étoiles au sommet

Avec 18 hôtels 5 étoiles dont 5 qui ont reçu la distinction « palace », Courchevel est de loin la station qui offre le plus d’hébergements haut de gamme en Europe. Elle comprend aussi nombre d’établissements différents : chalets de luxe, résidences, hôtels de charme… Point sur les nouveautés de cet hiver.

Par Christian-Luc Parison

Ultima Courchevel

Les Airelles

Mercure Courchevel

Écrin Blanc

Écrin Blanc

Au cœur du domaine des Trois Vallées, Courchevel occupe une position idéale pour découvrir les 600 kilomètres de « grand blanc » qui s’offrent au skieur. Ce remarquable terrain de jeux pour sportifs de tous niveaux permet de composer une infinie variété d’itinéraires vers Méribel et Val Thorens. Mais aussi La Tania, Les Ménuires et Saint-Martin-de-Belleville.

Les Airelles

Si l’on ne présente plus Les Airelles, le premier hôtel de montagne à avoir décroché la distinction « palace » en 2011, il faut signaler la constante évolution de cette maison hors du commun. Sa décoration, tout droit sortie d’un épisode de Heidi, en fait un lieu à part dans un univers hôtelier qui privilégie souvent (et pas toujours avec succès) les ambiances design. On aime le programme d’embellissement engagé par Christophe Tollemer, qui a mis en scène une atmosphère de cocon cosy. Le célèbre décorateur a bien sûr signé l’aménagement des deux nouvelles suites. Au premier étage, deux chambres ont été fusionnées pour créer la suite Myosotis, dont les fenêtres ouvrent sur la forêt du Jardin Alpin, et trois autres ont été réunies au troisième étage pour dessiner une junior suite prestige. Plus d’espace donc pour les hôtes qui sont ravis de retrouver, cet hiver encore, la cuisine du chef Pierre Gagnaire et de Riccardo Valore au restaurant Piero TT.

Le Jardin Alpin, 73120 Courchevel. Tél. : 04 79 00 38 38.

courchevel.airelles.com

Ultima Courchevel

Après deux ouvertures à Gstaad et Crans-Montana en Suisse, la marque Ultima Collection développe son concept de chalets ultraluxe et entièrement privatisables à Courchevel. Sur une superficie de 1 500 m2, Ultima Courchevel peut accueillir jusqu’à 18 personnes servies par une équipe on ne peut plus stylée : personnel de service, concierge, chef cuisinier… Suites avec salle de bains et dressing, salle de cinéma, night-club, cave à vins, spa et fitness. Sans oublier, bien sûr, le transfert en hélicoptère depuis l’aéroport de Genève !

73120 Courchevel. Tél. : +41 22 779 33 33 (Suisse).

ultimacollection.com/courchevel.html

Mercure Courchevel

Cet établissement prouve qu’il n’est pas nécessaire d’afficher 5 étoiles pour offrir aux vacanciers l’un des meilleurs spots de la station. Habillé de bois sombre, le Mercure Courchevel est posé au bord du joli petit lac du Biolay, en plein cœur du Jardin Alpin, à deux pas des remontées mécaniques et des pistes du massif de la Saulire. Les chambres spacieuses tournent leurs balcons vers les sommets, la terrasse est idéale pour un déjeuner au soleil, les enfants sont accueillis au Kids Club et le bar est le rendez-vous convivial après une bonne journée de ski.

410, rue du Jardin Alpin, 73120 Courchevel 1850. Tél. : 04 79 08 11 23.

accorhotels.com

Chalet Margaux

Dans le hameau de Bellecôte, à Courchevel 1850, ce chalet traditionnel proposé par Purple Ski est caché dans les arbres. Il offre un séjour skis aux pieds avec un accès direct à la piste Cospillot pour rejoindre le domaine des Trois Vallées. Avec ses six grandes chambres, il peut accueillir 12 personnes. Services exclusifs : personnel de maison, majordome, chauffeur privé, chef à domicile…

Hameau de Bellecôte, 73120 Courchevel. Tél. : 04 79 01 05 31.

purpleski.com/chalets/margaux/

Écrin Blanc

Avec ses 127 chambres et suites, l’Écrin Blanc fait figure de gros porteur dans une station qui multiplie les hôtels de luxe. Conçu comme un resort montagnard, l’établissement qui affiche 4 étoiles dissimule son importante capacité d’hébergement sous une architecture de style chalet qui s’inscrit à la perfection dans le paysage. Au pied des pistes et d’une remontée mécanique, l’Écrin Blanc offre tous les services pratiques : location de matériel, achat de forfaits, Kids Club, restaurants… Il est en plus directement relié par un tunnel privatif à l’Aquamotion, le très grand centre aqualudique et de bien-être de Courchevel 1650.

1380, route des Eaux Vives, 73120 Courchevel. Tél : 04 86 80 03 00.

ecrin-blanc.com 

Bagatelle prend de la hauteur

Après avoir apporté la joie de vivre tropézienne dans les villes et les plages du monde entier, Bagatelle s’installe à Courchevel ! Venez vivre l’expérience Bagatelle là-haut dans la montagne avec ses 500 m2 de terrasse, sa vue sur la vallée et une ambiance unique au monde !

Megève

Selon Rothschild… et les autres

Un clocher qui émerge au-dessus des toits couverts de neige, des traîneaux qui glissent au son des clochettes des chevaux emmitouflés : en hiver, Megève semble sorti tout droit d’une opérette autrichienne.

Par Christian-Luc Parison

Four Seasons

Blotti entre les rondeurs du mont d’Arbois et du Jaillet, le village porte un regard admiratif sur le sommet du mont Blanc qui impose sa majesté immaculée. Au cœur du Pays du Mont-Blanc, Megève a choisi de jouer la carte du confort et d’un certain art de vivre cosy. Si les Alpes françaises proposent la plus vaste gamme de domaines skiables au monde, c’est ici, à Megève, que les sports d’hiver à la française ont commencé. Dans leur version chic et charme en tout cas. Parce qu’elle désirait lancer une station susceptible de rivaliser avec Saint-Moritz, la baronne Noémie de Rothschild a choisi ce petit village pour ses attraits : des pentes douces, un ensoleillement exceptionnel et un accès facile.

Promenade en traîneau au Four Seasons

Plat signature – salsifis – des Chalets du Mont d’Arbois

Les Chalets du Mont d’Arbois

La ferme du Golf

Four Seasons Megève

Alors que le groupe, devenu Edmond de Rothschild Heritage, célèbre cet hiver le centenaire de son installation dans ce paradis blanc, Megève prouve qu’elle reste une destination ski incontournable et qu’elle n’en finit pas d’affûter son offre, toujours dans un style chic et charme. L’hôtel Four Seasons, qui fait partie du portefeuille ERH et avait été le théâtre d’un incendie l’hiver dernier, a fait l’objet d’importants travaux. Il rouvre partiellement dès le mois de décembre avec 44 suites sur 55.

373, chemin des Follières, 74120 Megève. Tél. : 04 50 21 12 11. fourseasons.com

Les Chalets du Mont d’Arbois

Établissements emblématiques de la famille Rothschild, Les Chalets du Mont d’Arbois viennent eux aussi d’être associés à l’enseigne Four Seasons. Ils vont offrir un tout nouveau visage après le programme de rénovation de 12 millions d’euros entrepris dernièrement. La décoration a été confiée à Thierry Curty, sous la direction artistique de Pierre-Yves Rochon. Idéalement situés au pied des pistes de ski du mont d’Arbois, sur les hauteurs de Megève, les Chalets du Mont d’Arbois se composent de trois bâtisses qui portent les noms des premières filles de Benjamin et Ariane de Rothschild : Ève, Noémie et Alice. Elles offrent trois ambiances différentes, de nature à séduire la clientèle la plus exigeante. Style traditionnel pour le Chalet Ève, décor luxueux et raffiné pour le Chalet Noémie et atmosphère bohème chic pour le Chalet Alice. C’est ce dernier qui accueille le restaurant Prima, où le jeune chef Nicolas Hensinger a récemment décroché une étoile Michelin qui récompense sa cuisine de terroir raffinée. Le centre de remise en forme des Chalets, Spa by Bamford, entièrement rénové cette année, est également situé dans le Chalet Alice. Sa grande piscine intérieure/extérieure offre une vue exceptionnelle sur les montagnes environnantes.

447, chemin de la Rocaille, 74120 Megève. Tél. : 04 50 21 25 03. montdarbois.edmondderothschildheritage.com

La Ferme du Golf

Troisième adresse à Megève du Groupe Rothschild, La Ferme du Golf occupe un emplacement de choix sur le domaine. Ce ravissant chalet tout en bois propose un séjour convivial sans prétention et dispose désormais d’une offre de restauration élargie avec la création d’une pizzeria, installée en lieu et place du Jazz Club, et de Bellota-Bellota, service de restauration rapide disponible tout au long de la journée.

3048, route Edmond de Rothschild, 74120 Megève. Tél. : 04 50 21 14 62. montdarbois.edmondderothschildheritage.com

Et pour se restaurer en beauté…

Le Groupe Edmond de Rothschild multiplie également les offres de restauration sur l’ensemble du domaine. Gastronomie au Four Seasons Hotel Megève, où le chef Julien Gatillon prouve chaque soir qu’il est digne de ses deux étoiles. Il fait en outre bénéficier les amateurs de cuisine de ses recettes dans un beau livre intitulé Best of Julien Gatillon, récemment paru aux Éditions Alain Ducasse. Chef exécutif du groupe, il supervise également L’Épicerie de Noémie, première boutique gourmande d’ERH, qui ouvre ses portes cet hiver au cœur de la station parallèlement à la mise en place d’une épicerie en ligne qui proposera ses produits. Dans la station, on s’attable à la Taverne ou au Club et, sur les pistes, les skieurs ne manquent jamais de faire une halte à Côte 2000 et à L’Idéal 1850, dont les terrasses sont prises d’assaut à l’heure du déjeuner… Pour une expérience montagnarde exclusive, quelques privilégiés pourront choisir de passer la nuit dans la Suite Idéal. Au dernier étage du chalet, qui abrite le restaurant du même nom, cette suite de 140 m2
a été spécifiquement conçue pour que viviez un moment unique en montagne dans une déco élégante et chaleureuse…

Côte 2000, lieu-dit Les Grands Numéros,

73550 Mottaret. Tél. : 04 79 00 55 40. restaurantcote2000.fr

L’Idéal 1850, 3363, route des Crêtes,

74170 Saint-Gervais-les-Bains. Tél. : 04 50 21 31 26.  montdarbois.edmondderothschildheritage.com

Grand Hôtel du Soleil d’Or

Cœur de Megève, une des chambres

Cœur de Megève, le Spa

Grand Hôtel du Soleil d’Or

Il s’agit de la renaissance d’une adresse iconique de la station. Construit en 1901, le Grand Hôtel du Soleil d’or accueillait déjà les visiteurs bien avant que le site ne devienne célèbre. Il vient d’être repris et rénové par le Groupe Millésime, qui a confié cette transformation à sa directrice artistique, Marie-Christine Mecoen. Le Soleil d’Or, qui dresse son élégante façade à l’entrée de la station, propose 16 chambres et suites au décor douillet. On aime les lits en alcôve, les teintes chocolat-caramel… Le bâtiment principal est flanqué de trois chalets (Le Pionnier, Les Trois Champions et La Benne Rouge) conçus pour recevoir familles et tribus dans une atmosphère très vintage. La carte du restaurant est signée par la cheffe très médiatique Flora Mikula et l’espace bien-être avec piscine et hammam fournit des soins de la marque française de cosmétiques Gemology.

255, rue Charles Feige, 74120 Megève.

Tél. : 06 01 64 91 19. lesoleildor-megeve.fr

Cœur de Megève

Comme son nom l’indique, ce ravissant hôtel de charme occupe un emplacement de choix dans le village. Récemment repris par de nouveaux propriétaires, il a bénéficié d’un magnifique relooking par Sybille de Margerie. En s’affranchissant des codes classiques de la montagne, la décoratrice a su créer une atmosphère chic et raffinée. Elle joue avec la lumière, les matériaux nobles, les couleurs douces. Le bois blond est ici sublimé en panneaux muraux, le mobilier renoue avec les lignes épurées, les fauteuils design s’habillent de fourrures immaculées… Une vraie réussite. À l’heure de la détente, rendez-vous au Spa. Il se distingue lui aussi puisqu’il est la première signature d’un Spa de montagne par Tata Harper. La gourou healthy, qui confectionne ses produits sur les 500 hectares de sa ferme bio du Vermont, a choisi Cœur de Megève pour cette première expérience. Une référence…

44, rue Charles Feige, 74120 Megève.

Tél. : 04 50 21 25 30. coeurdemegeve.com

M de Megève

À 100 mètres de la télécabine du Chamois, cet hôtel fait partie des adresses incontournables de la station. Une quarantaine de chambres et suites seulement avec, chacune, un balcon donnant sur le village. Accueil personnalisé et attentions de tous les instants, à l’image de cette calèche mise à disposition pour une promenade romantique dans le village enneigé. Pendant les vacances scolaires, l’établissement chouchoute ses jeunes hôtes : sorties en poney-luge, ateliers « bonhomme de neige », visites et goûters à la ferme, ateliers cuisine… Pour les plus grands, l’après-ski sera relaxant à l’espace bien-être avec sa piscine équipée d’une nage à contre-courant, son sauna, son hammam et son Spa M avec des soins de la marque Cinq Mondes.

15, route de Rochebrune, 74120 Megève.

Tél. : 04 50 21 41 09. mdemegeve.com

M de Megève, la piscine – jacuzzi

Méribel

Quoi de neuf à Méribel ?

Au cœur du magnifique domaine des Trois Vallées, Méribel se distingue de ses voisines. La clientèle britannique, qui en a fait sa favorite dans les Alpes, l’appelle « Very Belle ». Un surnom amplement mérité pour une station qui a su garder son caractère.

Par Christian-Luc Parison

Le Coucou

Refuge de la Traye

L’Hévana

Résidence Le Yéti

Refuge de la Traye

Comme son nom l’indique, l’endroit constitue une véritable parenthèse de tranquillité au cœur de la nature. Les trois chalets qui composent cet hôtel posé au milieu du « grand blanc » ont été édifiés à partir de matériaux naturels de la région : pierre, vieux bois de mélèze, lauze… Ils sont complétés par deux petits mazots indépendants. Construit en 1982, cet authentique refuge a été entièrement rénové pour offrir un hébergement haut de gamme. Les quelques privilégiés qui séjournent ici, à l’écart de la station, peuvent profiter de la quiétude et de la beauté d’un environnement préservé au cœur du domaine des Trois Vallées. Le Refuge de la Traye est accessible en véhicule électrique, en ski de randonnée ou même à cheval depuis Les Allues. Un refuge, donc, mais qui offre le confort et le raffinement d’une demeure élégante : bois clair, mobilier design, immenses baies vitrées pour contempler la nature avoisinante… De nombreuses activités extérieures sont proposées (balades en traîneau à chiens, raquettes…). Après une journée sur les pentes neigeuses, direction le spa avec son sauna Iyashi Dôme et ses soins et massages avec les produits des marques Codage et Verso. Le Refuge de la Traye offre également un restaurant, une boutique et un espace pour les enfants.

61, chemin Sainte-Appolonnie,

73550 Méribel Les Allues. Tél. : 04 58 24 04 04.

refugedelatraye.com

Le Coucou

Perché sur les hauteurs du Belvédère, au pied du rond-point des pistes, l’un des plus beaux sites de la station, Le Coucou est la première réalisation en montagne de Maisons Pariente. Cette adresse alpine vient compléter l’offre provençale de ce groupe familial déjà propriétaire de Lou Pinet à Saint-Tropez et Crillon-le-Brave dans le Luberon. Sa belle structure en bois blond qui se découpe sur le bleu du ciel propose 55 chambres, dont 39 suites, ainsi que deux chalets privés, le tout avec un accès direct aux pistes. L’architecte d’intérieur niçois Pierre Yovanovitch a entrepris ici un remarquable travail d’agencement. Sa relecture du style traditionnel alpin à travers un regard contemporain produit un ensemble épuré mais non moins chaleureux. Une vision originale d’un style montagnard subtilement décalé, à l’image de ce coucou qui sort de son chalet pour chanter à chaque heure qui passe… Un bon point supplémentaire pour la superbe piscine miroir qui semble plonger dans le blanc des sommets. à noter également la possibilité de réserver une table au BeefBar, le concept-restaurant que vous connaissez déjà à Paris et ailleurs, pour ses viandes d’exception.

464, route du Belvédère, 73550 Les Allues.

Tél. : 04 57 58 37 37.

maisonspariente.com/hotel-le-coucou

L’Hévana

Cet hiver encore, le Groupe Pierre & Vacances développe son offre premium. Le plus bel exemple en est cette superbe résidence 5 étoiles qui vient d’ouvrir au centre de la station. Spacieux, les 95 appartements conçus par les architectes Christian Rey-Grange et Gilbert Kerdommarec sont un harmonieux mélange de modernisme et de tradition. Pratiques et joliment décorés, ils font oublier les studios-boîtes d’antan… Tout, ici, montre d’ailleurs que l’opérateur immobilier veut faire de ses résidences des alternatives crédibles à l’hôtellerie de luxe. Le vaste lobby est autant un lieu d’accueil que de détente et les espaces communs sont multifonctionnels : alcôve isolée et connectée pour travailler, bibliothèque, salon au coin du feu, tisanerie, salle de jeux pour les enfants… Et que dire du superbe spa avec sa grande piscine…

491, route Albert Gacon, 73550 Les Allues.

Tél. : 04 79 22 78 99.

pierreetvacances.com

Et aussi

De son côté, La Ferme de mon Grand-Père s’agrandit. Cet ensemble de chalets savoyards, qui peut accueillir jusqu’à 16 personnes non loin du village olympique, offre cet hiver 300 nouveaux m2 de luxe et de convivialité avec un espace détente composé d’une piscine, d’un hammam et d’un sauna. Les chalets proposent des suites, une salle de cinéma, un espace bar-lounge.

4939, route de Méribel Mussillon, 73550 Les Allues. Tél. : 06 20 55 46 74. fermedemongrandpere.com

Établissement emblématique de la station depuis un quart de siècle, l’ancien hôtel Le Yéti devient la Résidence Le Yéti. Toujours situé à proximité des commerces du Plateau et de l’ESF, avec une vue panoramique et un ensoleillement maximum, il offre 11 appartements de prestige joliment aménagés par la décoratrice d’intérieur Catherine Mâle pour le Groupe Promo 6.

promo-6.fr

Bonne table : installé dans une ancienne menuiserie du hameau du Raffort, L’Atelier du Raffort propose une cuisine bourgeoise et se spécialise dans les grillades.

238, rue du Raffort, 73550 Les Allues. Tél. : 06 16 48 86 17.

Une journée idéale au Kaïla

Premier hôtel 5 étoiles de Méribel, le Kaïla dresse sa jolie façade de bois et de pierre aux allures de chalet savoyard, en plein cœur du village. Depuis sa création, il reste l’adresse préférée des habitués de la station… Et des autres qui découvrent, émerveillés, les nombreux attraits d’un hôtel de charme où ils sont invités à séjourner comme à la maison. Voici le programme d’une journée idéale au Kaïla.

Par Luc Duroy

Petit déjeuner

Le Kaïla au pied des pistes

Le Rok

Tea-time

Spa Nuxe

Piscine

Bar

Restaurant l’Ekrin

Suite

8h00

Petit déjeuner bio

Après avoir pris un merveilleux petit déjeuner bio avec près de 100 produits rigoureusement sélectionnés, vous voilà prêt à partir skier. Vous êtes arrivé la veille et, en quelques minutes, l’équipe de l’Eskale, le ski shop de l’hôtel, s’est occupé de tout et a su vous conseiller pour le choix de vos skis. Ici, on vous propose les meilleures marques du marché et du matériel tout neuf. Vous avez aussi envie de shopping ? La boutique offre un joli choix de marques de qualité pour un ski haute couture :
Rossignol x Castelbajac, Fusalp…

9h15

Départ pour les pistes

L’ascenseur privatif vous mène directement sur les pistes. Et, surtout, il offre un accès immédiat à la piste du Doron pour une longue et belle journée de glisse au sein du domaine des Trois Vallées.

Où déjeuner : Au Rok, l’incontournable bistro d’altitude avec sa terrasse solarium et sa cuisine traditionnelle.

16h00

Retour à l’hôtel

C’est le moment d’apprécier le confort de cet élégant établissement. Véritable petit cocon, Le Kaïla s’habille de teintes taupe et chocolat, de chaux colorées et de bois massifs. D’épais tapis réchauffent les sols. Créateurs de l’hôtel, Aurélia et Jean-Luc Montgourdin sont des hôtes aussi chaleureux que souriants qui vous accueillent dans leur maison. Avec ses 43 chambres et suites, l’hôtel affiche son atmosphère de demeure cosy et familiale. Les chambres sont

en effet conçues de manière modulable pour recevoir des familles et le dernier étage de l’établissement, avec ses trois chambres en duplex, est un véritable chalet à l’intérieur du chalet. L’incontournable de l’après-ski au Kaïla, c’est le tea-time avec son chariot de pâtisseries maison… des gourmandises accompagnées d’une boisson chaude au coin du feu !

17h00

Relaxation au Spa Nuxe

Pendant que les enfants et les ados s’amusent dans la salle de jeux mise à leur disposition, vous en profitez pour vous offrir un moment de relaxation. Direction l’espace bien-être avec sa grande piscine, bains à remous, parcours aquamarin, etc… Le Spa Nuxe propose six cabines, dont 3 doubles, où les thérapeutes dispensent une large gamme de soins du corps et du visage : « ayurvédique », « californien », « kashmir », « détente », « pierres chaudes »…

18h00

Cocooning au coin du feu 

Une tasse de thé, un bon livre ou un magazine. Quelques minutes de tranquillité en contemplant le feu qui pétille gaiement dans la cheminée du salon.

19h30

Un verre au bar fumoir 

Ambiance live music et cocktail dans le cadre chic et feutré du lounge-bar, pour un apéritif avant de passer à table. Le barman est un expert mixologiste qui se fera un plaisir de vous faire goûter ses créations. Ouvrons les portes du fumoir : éffluves de tabac,

flacons précieux, cave à cigares et fauteuils club… un endroit où l’on se plait à passer du temps, allant de confidences en confidences.

20h00

Dîner 

À l’heure du dîner, plusieurs options s’offrent à vous. Un repas familial et convivial à la brasserie Le 80 dont la déco rend hommage à l’univers de Jules Verne, ou un dîner gastronomique en tête-à-tête à la table de L’Ekrin. S’il peut être fier de son étoile Michelin, Laurent Azoulay y affiche cependant la simplicité des vrais artisans. Après des débuts aux côtés d’Alain Ducasse et de Pierre Gagnaire, il confirme chaque soir son talent de cuisinier adepte des produits frais et locaux. À la carte de L’Ekrin, truite de Savoie, veau de lait fermier en tourte chaude… Chaque assiette est une invitation à savourer le meilleur du terroir.

23h00

Douce nuit dans votre chambre

C’est le moment d’apprécier le confort de votre chambre ou de votre suite spécialement préparée par le service couverture. Vous attendrez demain matin pour admirer, de votre balcon, le spectacle époustouflant de la montagne illuminée par les premiers rayons du soleil. Ce soir, place à l’ambiance feutrée et apaisante pour passer une nuit tout en douceur.

Kaïla

124, rue des Jeux Olympiques, 73550 Méribel.

Tél. : 04 79 41 69 20. reservation@lekaila.com

lekaila.com/fr/hotel-luxe-meribel-savoie

Verbier

Verbier à 360 degrés

Ski, freeride, rando, gastronomie, nightlife… Au cœur du Val de Bagnes, la station suisse peut s’enorgueillir d’une offre ultra-complète qui satisfera aussi bien le fou de glisse que l’amateur d’après-ski.

Par Alexandre Desnoyers

Orientation plein sud. 1 500 mètres d’altitude. Grandiose Val de Bagnes. 410 kilomètres de pistes. L’énumération pourrait continuer longtemps pour vanter les charmes de Verbier, « meilleure station de ski de Suisse » en 2018 et 2019, un titre décerné aux World Ski Awards à Kitzbühel. Pour mieux comprendre l’attrait  de cette station du Valais, il faut remonter aux années 1930 où, pour faire face au dépeuplement de la vallée, Verbier fait preuve de dynamisme économique grâce au barrage de Mauvoisin, notamment. Les secteurs du tourisme et de la construction vont faire le reste et, de Verbier, un joyau qui attire aussi bien les familles que les sportifs, un public pointu en musique qu’un épicurien en quête de bonnes tables. On vient bien sûr à Verbier pour le plaisir du ski et du snowboard : des apprentis de la glisse aux freeriders les plus aguerris. Les premiers jouiront du plus grand domaine de Suisse, les 4 Vallées. Les seconds se régaleront des huit itinéraires freeride balisés et sécurisés – ce qui place Verbier au rang de Mecque de la discipline – en plus de la multitude d’itinéraires hors-pistes accessibles grâce aux guides de la station. Les plus téméraires, enfin, oseront la dépose par hélico au Petit Combin, à la Rosablanche ou au glacier du Trient avant de s’offrir des descentes dans de la poudreuse vierge de toute trace. Verbier est le paradis des skieurs, mais aussi celui des lugeurs : en son sommet, la piste de Tzoumaz offre un point de vue unique sur le Grand Combin avant d’offrir une descente de dix kilomètres. Frissons garantis.

Temple de l’après-ski

Mais Verbier, ce ne sont pas seulement les pistes. Dans ce village au charme fou où se côtoient habitations cosy et chalets grand luxe aux toits d’ardoise, l’offre hors-ski s’étoffe d’année en année pour devenir un passage obligé dans plusieurs domaines : musical, avec le Polaris Festival, savant mélange de valeurs sûres et d’étoiles montantes de l’électro ; gastronomique, avec un festival de haute cuisine organisé par le W Verbier autour de plusieurs chefs étoilés ; artistique, avec le Verbier Art Summit, réunion de personnalités de l’art contemporain destinée à générer des idées innovantes. Et puis Verbier, c’est un temple de l’après-ski qui se déguste par tous les bouts. Si le shopping réserve la traditionnelle revue des marques internationales, il met aussi en valeur des labels locaux, comme SunGod qui permet à chacun de créer ses propres masques et lunettes de soleil, ou Faction, marque de freeski chérie par Candide Thovex. À la tombée de la nuit, le village s’embrase, avec élégance, toujours. Ça commence au Pub Mont Fort, au Off-Shore, au Rouge, au Off-Piste du W, sans oublier le Farinet et ses concerts live tous les jours. Reine de la soirée, la V Bier est une gamme de bières artisanales et fruitées élaborées à base d’eau de source et brassées à Verbier même, au restaurant Vie Montagne. Puis la fête se poursuit au Farm Club, institution de Verbier, à l‘Étoile, au Farinet South ou au Monoski Klub. Quand certains lèvent les bras au ciel sur les pistes de danse, d’autres préfèreront le calme d’une escapade en forêt, des kilomètres à effectuer raquettes aux pieds et lampe au front avec les seuls bruits de la nature comme bande-son…

verbier.ch.

Dépose en hélico

Luge à la Tzoumaz

The Lodge

Le Snow Table Dining de Kando Events

Week-end sportif

Se dépenser

Les jusqu’au-boutistes du ski de randonnée s’attaqueront à la mythique Rosablanche (étape de la Patrouille des Glaciers) ou au Rogneux (manche de la Coupe de Suisse). Les autres graviront les huit itinéraires balisés avec halte à la cabane Brunet (voir ci-dessous) ou, tous les mercredis, profiteront des randonnées de nuit avec une arrivée à Savoleyres
(2 340 mètres).

Se restaurer

« Jus, nourriture et café fabuleux dans les montagnes. » Tel est le credo de l’Artic Juice Cafe au W Verbier. Ici, ça envoie du bio et de l’énergie sous toutes les formes, des seize jus préparés à la minute aux spaghettis de courgettes, du Super Charge (jambon de pays, poulet avocat, tomate, quinoa) au McKinley Vegan (légumes rôtis, houmous, graines, noix) dans un décor boisé et lumineux. Le café propose également des playlists enlevées sur SoundCloud. 

Se reposer

À 2 100 mètres d’altitude, loin du brouhaha de la station, la cabane Brunet, située dans le Haut Val de Bagnes, est bien connue des randonneurs pour ses haltes revigorantes en milieu de journée. La nuit, ses 56 lits en dortoir accueillent la crème des aventuriers en escale ou en partance pour une randonnée à ski.

Week-end famille

Se dépenser

La piste de luge de la Tzoumaz est la plus longue de Suisse, ce serait bête de ne pas en profiter. Ouverte à tous (casque conseillé), elle déroule ses 848 mètres de dénivelé sur 10 kilomètres. Accessible via la télécabine de Savoleyres, le sommet de la piste offre une vue à couper le souffle sur le Grand Combin et la vallée du Rhône.

Se restaurer

Halte  agro-touristique : la famille Collombin invite les petits et les grands à assister à la traite des vaches dans sa Ferme du Soleil. Un spectacle grandiose pour les citadins, d’autant que viennent s’adjoindre aux ruminants veaux, chèvres, poules et lapins. La visite se termine par une raclette à partager dans la plus pure tradition bagnarde. Réserver sa place sur verbier.ch.

Se reposer

La Suite Véranda du Bristol est sans doute le meilleur ratio qualité/prix de Verbier quand on voyage en famille. Déco façon chalet d’altitude, un lit king size, possibilité d’ajouter deux lits d’appoint et un autre de bébé, terrasse privée, local à skis, vue imprenable sur les Alpes…

Week-end luxe

Se dépenser

Le luxe, c’est aussi l’exclusivité, comme celle de disperser de la poudreuse jusqu’ici inviolée. Réservée au skieurs et snowboarders de bon niveau, la dépose en hélico au Petit Combin (3 663 mètres), à la Rosablanche (3 336), au glacier du Trient (3 000) ou au Pigne d’Arolla (3 790) promet des descentes spectaculaires dans des paysages d’une beauté inouïe.

Se restaurer

Vue sur la montagne, table en neige sculptée, couvertures moelleuses, tapis en fourrure, menu préparé par un chef étoilé… Kando Events propose son concept de Snow Table Dining où la sophistication atteint des sommets dans les endroits les plus improbables. En option, groupe live ou DJ rythmeront le déjeuner. 

Se reposer

Pourquoi se priver quand on en a les moyens ? The Lodge, le chalet de Richard Branson, a tout du palace d’altitude, mais un palace individuel. Il peut accueillir jusqu’à 18 adultes dans neuf chambres et jusqu’à six enfants et adolescents dans un dortoir spécialement aménagé. Le tout est orchestré avec maestria par une équipe de treize personnes dévolue à votre bien-être, de nuit comme de jour.

À découvrir également