Infrarouge / Culture  / Cinéma  / Les 4 films français à suivre

Les 4 films français à suivre

La sélection officielle des films en compétition de la 69e édition du Festival de Cannes donne envie de s’installer dans un bon fauteuil et de se préparer à des projections en boucle, tant on aurait envie de tout voir. Sean Penn, Ken Loach, Jim Jarmush, Pedro Almodovar, Xavier Dolan : voilà une liste non exhaustive de réalisateurs qui sonne comme une promesse de grands moments de cinéma. Evidemment, nous ne cachons pas notre envie de voir un film français remporter de nouveau la Palme d’or comme l’année dernière, lorsque Jacques Audiard la recevait des mains de Cécile de France et de Joël et Ethan Coen pour son film Dheepan. Faisons le point sur les quatre films français figurant parmi la sélection officielle, histoire de participer aux débats quand le temps sera venu.

Personal Shopper
d’Olivier Assayas
Le pitch : « Maureen, une jeune Américaine à Paris, s’occupe de la garde-robe d’une célébrité. C’est un travail qu’elle n’aime pas mais elle n’a pas trouvé mieux pour payer son séjour et attendre que se manifeste l’esprit de Lewis, son frère jumeau récemment disparu. Elle se met alors à recevoir sur son portable d’étranges messages anonymes… »
Avec : Kristen Stewart, Benjamin Biolay…

1Ma Loute
de Bruno Dumont
Le pitch : « Eté 1910, baie de Slack dans le Nord de la France. De mystérieuses disparitions mettent en émoi la région. L’improbable inspecteur Machin et son sagace adjoint Malfoy (mal)mènent l’enquête. Ils se retrouvent, bien malgré eux, au cœur d’une étrange et dévorante histoire d’amour entre Ma Loute, fils aîné d’une famille de pêcheurs aux mœurs particulières, et Billie Van Peteghem, benjamine d’une famille de riches bourgeois lillois décadents. »
Avec : Fabrice Luchini, Valeria Bruni-Tedeschi, Juliette Binoche…

2Mal de pierres
de Nicole Garcia
Le pitch : « Gabrielle a grandi dans la petite bourgeoisie agricole où son rêve d’une passion absolue fait scandale. À une époque où l’on destine d’abord les femmes au mariage, elle dérange, on la croit folle. Ses parents la donnent à José, un ouvrier saisonnier, chargé de faire d’elle une femme respectable. Gabrielle dit ne pas l’aimer, se voit enterrée vivante. Lorsqu’on l’envoie en cure thermale pour soigner ses calculs rénaux – son mal de pierres –, un lieutenant blessé durant la guerre d’Indochine, André Sauvage, fait renaître en elle cette urgence d’aimer. Ils fuiront ensemble, elle se le jure, et il semble répondre à son désir. Cette fois, on ne lui prendra pas ce qu’elle nomme « la chose principale ». Gabrielle veut aller au bout de son rêve. »
Avec : Marion Cotillard, Javier Cámara, Louis Garrel…

4Rester vertical
d’Alain Guiraudie
Le pitch : « Léo est à la recherche du loup sur un grand causse de Lozère lorsqu’il rencontre une bergère, Marie. Quelques mois plus tard, ils ont un enfant. En proie au baby blues, et sans aucune confiance en Léo qui s’en va et revient sans prévenir, Marie les abandonne tous les deux. Léo se retrouve alors avec un bébé sur les bras. C’est compliqué mais au fond, il aime bien cela. Mais pendant ce temps, il ne travaille pas beaucoup et sombre peu à peu dans la misère. C’est la déchéance sociale qui le ramène vers les causses de Lozère et vers le loup. »
Avec : Damien Bonnard, India Hair, Raphaël Thiéry, Christian Bouillette, Basile Meilleurat, Laure Calamy…

Ils décideront Président du Festival :
George Miller (réalisateur australien).
Kirsten Dunst (actrice américano-allemande)
Vanessa Paradis (chanteuse et comédienne française)
Donald Sutherland (acteur canadien)
Arnaud Desplechin (réalisateur français)
Valeria Golino (actrice et réalisatrice italienne)
Laszlo Nemes (réalisateur hongrois)
Mads Mikkelsen (acteur danois)
Katayoon Shahabi (productrice iranienne)

À découvrir également