Les bonnes adresses de Yann Couvreur et Nicolas Cloiseau

Nous avons rencontré Yann Couvreur et Nicolas Cloiseau à l’occasion de leur collaboration “La Maison du Chocolat x Yann Couvreur”. Les deux chefs réunissent le meilleur de leur signature pour partager leur vision du chocolat. Ils nous partagent leurs bonnes adresses, à Paris et ailleurs. (Photos de Une : Anne Bergeron)

Clarisse Courtier

La table fétiche où vous seriez prêts à dîner tous les soirs ?

Nicolas Cloiseau : Au restaurant de charcuteries cuisinées d’Arnaud Nicolas dans le 7e arrondissement de Paris, meilleur ouvrier de France charcutier, dont le menu change toutes les deux semaines.

Yann Couvreur : Chez Mokonuts dans le 11e, qui a un esprit cantine très cool. Je viens bientôt y retourner d’ailleurs !

L’adresse pour un déjeuner dominical en famille ?

Nicolas Cloiseau : Chez moi, à la maison ! C’est l’endroit idéal pour se retrouver en famille.

Yann Couvreur : Étant donné que je me rends tous les week-end à la campagne, l’endroit idéal pour un déjeuner dominical en famille serait le Domaine de Primard (l’ancienne demeure de Catherine Deneuve, à Guainville en Eure-et-Loir ndlr), un endroit très calme et ressourçant pour contrebalancer le tumulte de Paris !

 

L’adresse qui vaut la peine de faire criser votre banquier ?

Nicolas Cloiseau : Le restaurant d’Alain Passard, l’Arpège, 3 étoiles au guide Michelin.

Yann Couvreur : Le restaurant Plénitude d’Arnaud Donckele au Cheval Blanc, 3 étoiles au guide Michelin, ou bien celui de Christophe Pelé, Le Clarence, 2 étoiles au guide Michelin. Les deux sont de très beaux souvenirs gastronomiques.

L’adresse pour un dîner romantique ?

Nicolas Cloiseau : Je cherche toujours ! J’aimerais dans l’idéal une table gastronomique perchée dans une cabane…

Yann Couvreur : Un peu cliché, mais ce serait à la tour Eiffel, au restaurant Jules Verne. Je ne l’ai jamais fait mais j’adore le chef, Frédéric Anton, donc c’est un petit fantasme.

L’adresse pour faire plaisir aux beaux-parents ?

Nicolas Cloiseau : Pour faire plaisir à mes beaux-parents, il faut aller à côté de chez eux en Bourgogne. Je dirais donc chez Maison Lameloise d’Éric Pras, 3 étoiles au guide Michelin. Ce restaurant leur fait toujours plaisir, et à tout le monde d’ailleurs !

Yann Couvreur : Pour mon beau-père qui est boucher, un restaurant de viande lui fait toujours plaisir. Je pense par exemple au Clover Grill de Jean-François Piège ; je fais confiance aux grands chefs !

L’adresse pour un sunset drink unique ?

Nicolas Cloiseau : Pour un moment unique, je pense de suite à un dîner suspendu par une nacelle. Il y avait eu une installation de la sorte au Jardin des Tuileries il y a quelques années, avec aux commandes plusieurs chefs étoilés dont Marc Veyrat, Pierre Gagnaire, ou encore Yannick Alléno.

Yann Couvreur : Pour ma part, l’adresse pour un sunset drink unique est le Mun. J’ai participé à l’ouverture de ce restaurant et j’ai été de suite saisi par la vue qu’offre ce rooftop. Ou alors chez moi, j’ai la chance d’avoir une belle vue dégagée étant au 5e étage de mon immeuble !

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Mun Paris (@mun_restaurant_paris)

L’adresse que vous ne pourrez jamais oublier ?

Nicolas Cloiseau : Sans aucun doute l’Eden-Roc à Antibes.

Yann Couvreur : Le restaurant d’Emmanuel Renaut à Megève, Flocons de Sel, 3 étoiles au guide Michelin. Encore du name dropping mais c’est réellement le restaurant qui m’a le plus marqué et qui n’est pas déroutant en termes de prix (240€ le menu en 5 étapes ou 310€ le menu en 8 étapes, ndlr).


La Maison du chocolat x Yann Couvreur, deux entremets gourmands (chocolat noir ou chocolat lait) et une bouchée aux 3 chocolats addictifs à retrouver en boutiques et en ligne sur lamaisonduchocolat.com et yanncouvreur.com.

Partager cet article

A lire aussi
adresses week-end lyon

48 heures à Lyon

Bercée par le Rhône et la Saône, Lyon combine nature, design et histoire et enchaîne les ouvertures d’adresses branchées écofriendly.

48 heures chrono à Anglet

Vous n’avez pas le temps de partir faire un road-trip à Los Angeles ? Direction Anglet, la « petite Californie française » !