Infrarouge / Lifestyle  / Evasion  / Les matchs des îles Panarea VS Pantelleria

Les matchs des îles Panarea VS Pantelleria

Les îles italiennes font rêver, qu’elles soient proches de la Sicile ou de la Tunisie, on a décrypté pour vous les petits coins de paradis.

Panarea, la pépite minuscule

Panarea_-vista_sul_villaggio_preistorico_(2)

C’est où ? Fait partie des îles Éoliennes, petits coins de paradis éparpillés au large du nord de la Sicile.
Superficie : 3,4 km².

Population :
300 habitants.

Vue imprenable : 
Sur le Stromboli.

Fréquentation : 
Tout a commencé quand Gianni Agnelli, Aristote Onassis et Francis Bacon, habitués à passer leurs étés dans l’île, invitent leurs amis, qui tombent amoureux du lieu. Niarchos, Casiraghi ou Anish Kapoor suivront. Aujourd’hui encore, la jet-set italienne et les têtes couronnées s’y retrouvent. Les familles Bulgari, Visconti et Borghese ou le prince Laurent de Belgique y possèderaient une villa. On y a vu aussi Uma Thurman, Antonio Banderas et Melanie Griffith, Beyoncé et Jay-Z, la princesse Caroline, Naomi Campbell et Kate Moss. Quand les super VIP veulent être seuls au monde… ils finissent toujours par se retrouver.

Facilité d’accès : 
Depuis Naples, une traversée en speed boat plutôt agitée fait de celle île une destination qui se mérite. Au large, les yachts de luxe et leurs propriétaires multimillionnaires (Roman Abramovitch, Giorgio Armani) viennent goûter à l’ambiance aristocratique bohème-chic des lieux.

Se loger : 
À l’historique hôtel Raya qui domine l’île et qui, dès son ouverture en 1960, a permis aux curieux qui n’avaient pas de villas de séjourner sur l’île. On y vient aussi pour boire un verre et faire la fête (hotelraya.it).

Transport sur l’île : 
Elle se visite à pied, car les voitures sont interdites.

Coin préservé : 
Au nord ou au sud de San Pietro, Ditella et Drauto sont deux villages plus au calme d’où, au soleil couchant, on contemple les flots bordant le Stromboli.

Plage : 
La pointe la plus au sud, Cala Junco, petite crique de galets avec une mer translucide. À l’est, Punta Milazzese, autre jolie plage de galets où vous admirerez les restes d’un village datant de l’âge du bronze. Un peu plus au nord, Cala dei Zimmari est la seule plage de sable de l’île. Par ailleurs, au nord-est de Panarea, juste en dessous de la petite bourgade de Ditella, est située la Spiaggia della Calcara, une plage vraiment unique grâce à ses fumeroles, sources d’eau en ébullition, et à sa vue magique sur le Stromboli.

Pantelleria, la volcanique sauvage

Pantelleria_sulla_Costa

C’est où ? Proche de la Tunisie, la « perle noire de la Méditerranée » est une île italienne qui garde ses influences orientales. On l’appelle aussi le « diamant brut », car elle a été façonnée par des années d’éruption volcanique et les vents qui ont balayé sa roche. Pantelleria vient d’ailleurs de l’arabe Bent-el-Riah qui veut dire « fille des vents ».

Superficie : 83 km2.

Population : 
7 635 habitants.

Vue imprenable  : 
Sur le cap Bon et la côte tunisienne jusqu’à Kelibia.

Fréquentation : 
Giorgio Armani y vient fréquemment. Carole Bouquet y possède des vignes et des oliviers. L’île attire surtout les amoureux de la simplicité et de la nature.

Facilité d’accès : 
Par ferry depuis la ville de Trapani ou par avion directement depuis Palerme, Trapani, Rome, Milan et Lugano en Suisse.

Se loger :  
Dans les maisons traditionnelles construites en pierre de lave locale appelées les dammusi, bâties lors de l’invasion arabe et qui se fondent dans le décor naturel, ou dans l’une des 20 chambres du sublime hôtel Sikelia (sikeliapantelleria.com), qui conserve son architecture monastique tout en offrant un confort et une décoration contemporaine de très bon goût.

Transport sur l’île : 
Voitures, motos, quads, vélos… tout se loue !

Coin préservé : 
Le symbole de l’île est l’Arco dell’Elefante, « l’Arc de l’Éléphant », un éperon d’érosion toujours relié au continent. La légende locale veut que, lorsque l’île est à court d’eau, l’éléphant aspire la mer pour remplir les réservoirs !

Plage : 
Évidemment, il y a beaucoup de plages de galets avec ses 300 mètres de falaises, de criques, de cavernes et de grottes qui  longent la côte. Gadir, Cinque Denti, Levante, Balata dei Turchi, Laghetto dei Ondine et Nica sont à visiter. Pour le sable, on ira à la Spiaggia dei Conigli (« Plage des Lapins »). Pour changer, sur les contreforts du nord-est de la montagne, vous trouverez Lo Specchio di Venere (« Miroir de Vénus »), un lac volcanique alimenté par des sources thermales. Son nom provient de la légende selon laquelle Vénus se serait arrêtée ici pour s’admirer et pour comparer sa beauté à celle de Psyché, sa rivale en amour.

À découvrir également