Infrarouge / Lifestyle  / Beauté  / Les vrais visages du parfum

Les vrais visages du parfum

Le parfum a le vent en poupe. Mais derrière les marques qui lancent ces fragrances, connaissez-vous les esthètes de la forme olfactive qui ont si bien tourneboulé vos sens en 2016 ? Revue de portraits.

FRANCIS-KURKDJIAN

FRANCIS KURKDJIAN

L’arpenteur des nouveaux territoires

À Canberra, les Australiens profitent, jusqu’en avril 2017, d’une exposition consacrée aux trésors du château de Versailles, de Louis XIV à Marie-Antoinette. Dans le hall d’accueil de l’exposition, une découverte olfactive les attend : une composition autour d’une fleur d’oranger, ingrédient préféré du Roi-Soleil, réalisée spécialement pour la National Gallery of Australia par le parfumeur créateur Francis Kurkdjian. C’est une première pour les musées australiens, mais pas pour Francis Kurkdjian qui a déjà à son actif nombre d’installations olfactives, dans les jardins de Versailles, au Grand Palais et ailleurs. « J’adore la magie éphémère de ces installations et les émotions qu’elles suscitent. Et permettre ainsi aux fragrances de quitter leurs flacons pour trouver de nouveaux territoires d’expression me réjouit ! », explique ce parfumeur qui a signé son premier grand parfum en 1993 (Le Mâle de Jean Paul Gaultier) et a fondé sa propre maison de création en 2009 avec Marc Chaya.

Ses principales créations

Green Tea d’Elizabeth Arden en 1999 (1). Fleur de figuier de Roger & Gallet en 2013 (2). Carven pour Homme en 2013. My Burberry de Burberry en 2014. L’Extase de Nina Ricci en 2015.

Ses créations 2016

Mr Burberry et My Burberry Black. Pour Elie Saab, Cuir absolu, Cuir bourbon, Cuir patchouli et Cuir ylang (3). Le Parfum Elie Saab, Rose Couture, Essence n° 8 Santal et Essence n° 9 Tubéreuse. KenzoWorld pour Kenzo Parfums (4). Et pour la Maison Francis Kurkdjian, Baccarat Rouge 540, Petit Matin et Grand Soir.

montage

IsabelleFerrand_CinquièmeSens2 Le style de Francis Kurkdjian
Vu par Isabelle Ferrand (CEO Cinquième Sens).
L’écriture lumineuse
« Les matières premières sont au centre de ses créations, Francis les habille d’émotions pour apporter à toutes ses compositions une sensation d’humanité. L’écriture lumineuse de ses formules respecte toujours les valeurs de la tradition. Valeurs qu’il a acquises durant ses années d’apprentissage du piano et de la danse classique. Sa vision de la création est très contemporaine, tout en étant authentique. »

separation

 

CHRISTOPHE_RAYNAUD_FIRMENICH

CHRISTOPHE RAYNAUD (FIRMENICH)

Tous les échelons du savoir

Après l’Isipca, École de parfumerie de Versailles dont il sort diplômé en 1992, Christophe Raynaud a rejoint la société Créations aromatiques, dans laquelle il avait déjà effectué son alternance, et y a appris son métier. Apprenti parfumeur, parfumeur junior, parfumeur…, il a gravi les échelons du savoir et du métier au sein de différentes sociétés de composition et aux côtés de parfumeurs créateurs aguerris et heureux de lui transmettre quelques conseils avisés. Depuis, Christophe a fait son chemin, signé et cosigné de nombreuses créations. Il fait partie de l’équipe des parfumeurs créateurs de Firmenich depuis 2012.

Ses principales créations

One Million de Paco Rabanne (1). Jeu d’amour de Kenzo (2). La Nuit Trésor de Lancôme…

Ses créations 2016

L’Eau d’Issey pour Homme EDT (3). Modern Princess de Lanvin (4). One Million Privé de Paco Rabanne. The Coveted Duchess Rose de Penhaligon’s.

IsabelleFerrand_CinquièmeSensLe style de Christophe Raynaud
Vu par Pierre Aulas, consultant en développement olfactif.
La précision du trait
« Outre sa passion pour la violette, qu’il travaille aussi bien en féminin qu’en masculin, j’aime la parfumerie de Christophe pour la précision de son trait, pour ses formulations claires percutantes. Il a une parfumerie efficace, une grande capacité de travail et aime explorer beaucoup de pistes autour des thèmes qu’il développe. Je le trouve particulièrement bon dans son travail sur les notes masculines, qu’il sait rendre toujours puissantes, sexuées et modernes. »

separation

 

QUENTIN_BISCH_GIVAUDANNB

QUENTIN BISCH (GIVAUDAN)

Un cocktail d’énergie

« C’est assez extraordinaire de pouvoir créer de la beauté, de la sensualité et une vive émotion, à partir de l’invisible », déclare-t-il en parlant de son métier. Un métier dont il rêvait depuis l’enfance, mais le cauchemar de la chimie a rendu la route difficile… Cela tombe bien : Quentin Bisch rassemble l’énergie, la créativité, l’obstination et la passion qui caractérisent ce monde de la parfumerie fine. Autant d’ingrédients combinés qui le pousseront à quitter le monde du théâtre pour rejoindre Robertet comme assistant parfumeur auprès de Michel Almairac, avant d’intégrer l’école de Givaudan. Depuis, il met en scène les désirs des marques tout autant que ses envies de voyages olfactifs. Et tout va bien pour Quentin Bisch. Retenez bien ce nom.

Ses principales créations

Fleur narcotique d’Ex Nihilo en 2014. A*Men Ultra Zest de Thierry Mugler (1). Ambre impérial de Van Cleef & Arpels en 2015.

Ses créations 2016

Angel Muse de Thierry Mugler. Attaquer le Soleil Marquis de Sade d’État Libre d’Orange (2). Le Mâle essence de parfum (EDP) de Jean Paul Gaultier. Replica Soul of The Forest de Martin Margiela.

montage

IsabelleFerrand_CinquièmeSensLe style de Quentin Bisch
Vu par Pierre Aulas.
L’homme sans verrou
« Quentin est très atypique, aussi est-ce toujours un régal de développer un parfum avec lui. C’est rafraîchissant. Sa jeunesse, son goût pour la musique et sa formation initiale aux arts du spectacle rendent sa parfumerie différente. Il n’est pas normé, pas formaté et n’a pas de verrou, ni dans les associations de matières, ni dans les overdoses. Il porte sur la parfumerie un regard d’enfant, une forme de naïveté qui engendre des formules créatives. Il est davantage dans le ressenti et l’émotion que dans l’intellectualisation. J’espère que les années et l’expérience ne lui enlèveront pas ce don. »

separation

 

Jerome Epinette_RobertetNB

JéRôME éPINETTE (ROBERTET)

Bourguignon d’expression

Maîtrise de biochimie en poche, Jérôme Épinette a étudié à l’Institut de la parfumerie de Grasse, avant de rejoindre en 2003 l’équipe de Robertet à Paris, puis d’aller monter le studio de création de New York en 2006. Fin gourmet et amoureux des plantes aromatiques, Jérôme est également un grand connaisseur de vin, ce qui n’étonnera personne puisqu’il est né en Bourgogne. Quant à sa passion pour les marques de niche, elle est remarquable et remarquée et signe son envie profonde de liberté d’expression.

Ses principales créations

Pour Byredo, en 1996, Inez & Vinoodh, Accord Oud, Bal d’Afrique (1), Baudelaire, Blanche, Bullion Encens Chembur, Gypsy Water, Mister Marvelous, Oud Immortel, Seven Veils. Pour Atelier Cologne, Bois blonds, Trèfle pur, Mistral patchouli, Silver Iris, Santal Carmin, Blanche immortelle.

Ses créations 2016

Pour Atelier Cologne, Mimosa indigo, Philtre Ceylan, Tobacco Nuit (2) ; dans la collection Métal, Emeraude Agar, Camelia intrépide. Super Cedar de Byredo.

LOVESTORY_EDT_50ML_SANSCAPOT

IsabelleFerrand_CinquièmeSens2 Le style de Jérôme Épinette
Vu par Isabelle Ferrand (CEO Cinquième Sens).
Créateur de grands crus
« Jérôme développe de multiples styles olfactifs très diversifiés. Il écrit ses formules tels de grands crus, dans lesquelles il assemble différentes matières premières en guise de cépages. Ce passionné des odeurs ne s’impose aucune limite, trouvant toujours un intérêt créatif dans chaque nouveau projet.

separation

 

Anne-Flipo

anne flipo (IFF)

La fée du jardin picard

« Le parfum passe d’abord par la rencontre, le langage : les mots, l’émotion, sont nos premiers matériaux », explique cette femme enthousiaste et pétillante, dont l’enfance passée au cœur d’un jardin picard a laissé une trace indélébile. Anne Flipo jongle avec les plantes, les bois et les fleurs avec une rare dextérité. Et un bonheur sans fin, d’autant que le territoire des masculins, longtemps tenu à l’écart, lui a ouvert d’autres horizons créatifs. 2016 fut une belle année. Outre la sortie sur le marché de nombre de ses créations (ou co créations, car les parfumeurs travaillent de plus en plus en équipe sur un projet), Anne Flipo s’est beaucoup investie sur le projet du Grand Musée du Parfum.

Ses principales créations

Pour l’Artisan parfumeur, La Chasse aux Papillons en 1999, Jacinthe des bois, Œillet sauvage en 2001, Fleur d’oranger en 2005, Fleur de narcisse en 2007, La Nuit de l’Homme en 2009 (avec Pierre Wargnye et Dominique Ropion) (1). Jeanne de Lanvin en 2008. Acqua di Gioia d’Armani en 2010. Lady Million de Paco Rabanne en 2010. La Vie est belle de Lancôme en 2012. Invictus de Paco Rabanne en 2013 (avec D. Ropion, O. Polge et V. Nyberg). Loverdose Tattoo de Diesel (avec P. Gaurin) en 2014. Olympéa de Paco Rabanne en 2015 (avec D. Ropion et L. Dong) (2).

Ses créations 2016

Bad de Diesel (avec Carlos Benaim) (3). Love Story EDT de Chloé (4). Illicit de Jimmy Choo. Lady Million Privé de Paco Rabanne. La Vie est belle EDT florale de Lancôme. Coach EDP de Coach (avec J. Karagueuzoglou).

montage

IsabelleFerrand_CinquièmeSensLe style d’Anne Flipo
Vu par Pierre Aulas.
La reine des fleurs
« Pour moi, Anne est la reine des fleurs ! Et surtout des fleurs blanches qu’elle excelle à recréer d’une manière figurative, mais naturelle et moderne. Elle a aussi une faculté à développer de jolies notes fruitées, fraîches et juteuses, ainsi que des orientaux puissants. Elle a une parfumerie joyeuse et généreuse. Anne possède également un rare don pour la transmission du savoir car elle forme de jeunes parfumeurs en herbe avec beaucoup de tact et de manière quasi maternelle. »

separation

 

GuillaumeFlavigny_GivaudanNB

GUILLAUME FLAVIGNY (GIVAUDAN)

Tout l’inspire

Ce qui compte pour Guillaume, c’est qu’un parfum puisse avoir du volume, du rythme, une profondeur, et bien sûr une histoire. C’est sa curiosité naturelle qui l’a amené au parfum : « Lorsque j’étais jeune, je me demandais pourquoi nous apprenions à lire à l’école, alors qu’il n’existait pas d’alphabet des odeurs. » Alors il a décidé de créer le sien, et plus tard de travailler dans cet univers, sans tabou ni a priori esthétique. Après avoir obtenu son diplôme de l’Isipca, Guillaume Flavigny a rejoint l’école de parfumerie de Givaudan et en 2003 il est venu renforcer l’équipe de parfumerie fine de cette société à laquelle il est resté fidèle. Tout l’inspire : la facette fumée du whisky le fait chavirer, tout autant que la couleur profonde de l’encre de Chine ou les anfractuosités mélodiques du jazz. Il synthétise ses diverses inspirations en un style très personnel et original, non dénué d’une pointe de provocation.

Ses principales créations

Ambre gris de Balmain en 2008 (1). Duo Men d’Azzaro en 2011. The One Sport de Dolce & Gabbana en 2012 (2). Black de Comme des Garçons en 2013 (FIFI Awards 2014 de la meilleure fragrance de marque de niche) (3). Vetiver Moloko pour Ex Nihilo en 2014.

Ses créations 2016

Il a signé une toute nouvelle collection de parfums de peau et de bougies arrivée en France, celle de la marque The Harmonist, qui a jeté l’ancre au 36 avenue George V, dans un lieu inspiré par les énergies du yin et du yang et mis en scène par Alnoor. Adoptant pour nom une contraction des mots harmonie et alchimiste, la marque a défini son territoire olfactif autour des cinq éléments terre, bois, eau, feu, métal, associés chacun aux polarités du yin et du yang. Deux facettes interprétées pour chaque élément par Guillaume Flavigny, qui offre ainsi aux amateurs éclairés la possibilité de choisir le parfum le mieux adapté à leur énergie (4).

LOVESTORY_EDT_50ML_SANSCAPOT

TheHarmonist_Boutik

IsabelleFerrand_CinquièmeSens2 Le style de Guillaume Flavigny
Vu par Isabelle Ferrand.
L’intensité de l’émotion
« Guillaume a deux passions : le parfum et les émotions. Le secret de sa créativité se résume à deux ingrédients : l’amour pour les matières premières et une écriture juste de ses formules car “c’est à l’intensité de l’émotion ressentie que l’on mesure la beauté d’un parfum”. L’essentiel de son expression est de trouver l’odeur juste associée à chaque propos. »

separation

 

FABRICE_PELLEGRIN_Firmenich

FABRICE PELLEGRIN (FIRMENICH)

L’amoureux du terroir

Grassois et fils de parfumeur : les cases étaient déjà cochées et c’est sur le terrain que le jeune Fabrice a pu apprendre ce métier de parfumeur créateur, au contact des professionnels et le nez dans ces matières premières de parfumerie qui ont formé son exigence. Devenu parfumeur créateur chez Mane, il signe nombre de parfums pour l’Occitane et pour Diptyque. Il rejoint quelques années plus tard la société Firmenich, où il continue à créer pour des marques du sélectif, des marques de niche ou sous sa propre enseigne. Tout en ayant la responsabilité du développement des produits naturels dans les laboratoires grassois. Un bel équilibre pour un amoureux du terroir.

Ses principales créations

Pour Diptyque, Eau de lierre en 2006 (1), Volutes en 2012… Cockpit d’Azzaro en 2008. Womanity de Mugler en 2010. Oud et Tonka de Reminiscence. La Fille de l’air de Courrèges en 2015 (2).

Ses créations 2016

Essences insensées et Kimonanthe de Diptyque. Azzaro Wanted. Patchouli N’Roses de Reminiscence (3). Bucoliques de Provence de L’Artisan parfumeur (4).

mo

IsabelleFerrand_CinquièmeSensLe style de Fabrice Pellegrin
Vu par Pierre Aulas.
Le ressenti de la matière
« Fabrice fait partie des parfumeurs dont j’aime la parfumerie depuis longtemps. Il est créatif, a le souci du détail et possède un style précis, jamais flou. Sa fonction de responsable du développement des matières premières chez Firmenich lui donne une connaissance particulière, qu’il met à profit pour travailler des notes où l’on ressent la matière. Drôle de combinaison naturelle mais actuelle et toujours avec délicatesse. »

separation

À découvrir également