Looks rétro quand le ski avait la bosse du style

Des années cinquante à nos jours, panorama stylé des tenues qui ont laissé leur empreinte sur les pistes tout shuss.

 

Judith Spinoza

[vc_row][vc_column]

[/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_empty_space][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width= »1/3″][vc_column_text]

FIFTIES

Le fuseau star

1952, une année riche ! René Ramillon fonde Moncler près de Grenoble et habille les ouvriers de son usine de tentes et de sacs de couchage rembourrés de duvet avec sa doudoune, portée par-dessus leur combinaison de travail les jours de grand froid. C’est aussi l’année de la création de Fusalp, en référence au fuseau des Alpes. Pendant ce temps, Allard, spécialiste en la matière depuis 1930, voit défiler toutes les célébrités dans sa boutique à Megève, qui arborent ledit pantalon dans un esprit chic décontracté.

[/vc_column_text][/vc_column][vc_column width= »1/3″][vc_column_text]

SIXTIES

Un chic très futuriste

Audrey Hepburn est une sirène des neiges pour le tournage du film Charade – ses lunettes oversize et sa tenue de ski sylphide dessinée par Givenchy font écho au style Pucci ou, plus futuriste, à celui de Pierre Cardin. Pendant ce temps, les pistes de ski alpin françaises adoptent un code couleur toujours en vigueur aujourd’hui (1965).

[/vc_column_text][/vc_column][vc_column width= »1/3″][vc_column_text]

SEVENTIES

Zippe ton blouson

Neil Armstrong vient de poser son premier pas sur la lune. Sur les sommets alpins, c’est la Moon Boots qui commence à laisser son empreinte sur la face neigeuse de la terre. Un hommage bien senti à l’astronaute qui signe le début d’une saga à succès pour la marque italienne. Voilà pour les pieds. En haut, place aux nouvelles matières : nylon, stretch que l’on zippe et dézippe à l’envi. Pucci rehausse ses tenues près du corps de motifs psychédéliques.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_empty_space height= »100″][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column]

[/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_empty_space][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width= »1/3″][vc_column_text]

EIGHTIES

Des couleurs « dirladada »

C’est l’année des Bronzés font du ski. Bloqué sur son télésiège en total look orange, Jean-Claude Dusse entame sans entrain « Quand te reverrai-je, pays merveilleux » et offre, avec sa bande d’amis affichant avec panache le style des années quatre vingt : combis flashy aux épaules surdimensionnées, motifs fluos géométriques façon Memphis Milano, bandeaux de tête en pagaille. Que l’on pratique du ski ou du mono, on n’y coupe pas.

[/vc_column_text][/vc_column][vc_column width= »1/3″][vc_column_text]

NINETIES

Un look parabolique

Ce n’est toujours pas la fin des couleurs affirmées. Heureusement, la combi a cédé le pas aux ensembles deux pièces, pantalon large et blouson XXL. Les marques comme Owbow, Burton ou Look triomphent, Edgar Grospiron devient champion olympique de ski de bosse et les fabricants lancent enfin le ski parabolique (1995), tandis que le look travaillé oversize des snowboarders gagne en puissance et en coolitude.

[/vc_column_text][/vc_column][vc_column width= »1/3″][vc_column_text]

DEUX MILLE

Au sommet du style

Ou quand l’élégance accompagne la technicité. Toutes les marques s’y sont mises – Colmar, Rossignol, Fusalp qui ont développé des lignes lifestyle. Cette décennie renoue avec les silhouettes fuselées et les critères aérodynamiques des années soixante-dix. Pantalon slim, fuseau ou pantalon à bretelle bootcut, masque oversize ou solaires fashion, désormais, on ne choisit pas entre le look et le style, ni entre la montagne et la ville.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Partager cet article

A lire aussi
Olympiae 2024

On a testé pour vous Olympiae 2024

Pour fêter les Jeux olympiques qui se tiendront cet été à Paris, les clubs de sports s’amusent à imaginer des cours qui mixent plusieurs disciplines. On a testé Olympiae 2024 à L’Usine Saint-Lazare.

L’univers très arty de la Maison Glenfiddich

En donnant carte blanche au collectif Obvious, qui développe des algorithmes générateurs d’œuvres d’art, la Maison de whisky Glenfiddich met une nouvelle fois les artistes à l’honneur et nous propose un regard nouveau sur ses savoir-faire. Explication avec Lauriane Curci, Head of Marketing & Cultural Partnerships au sein de Glenfiddich France.

parfums printemps 2024

Parfums : quoi de neuf ce printemps 2024 ?

Le parfum devient historique, une Maison renaît, la génération Z veut être riche et on enfile les nouvelles créations comme des pulls sur une peau nue. C’est tentant, déboussolant, addictif. On aime.

bon marché tous fadas

Bon Marché : tous fadas sur la rive gauche !

On l’attend chaque année avec impatience : l’installation estivale du Bon Marché sera en place à partir du samedi 27 avril. Et cette fois, c’est dans la cité phocéenne qu’on est conviés à prendre nos quartiers d’été.