Lous and the Yakuza, belle et engagée

Infrarouge / Lifestyle  / Beauté  / Lous and the Yakuza, belle et engagée

Lous and the Yakuza, belle et engagée

Ambassadrice du mouvement international #SelfLoveUprising porté par la marque The Body Shop, Lous and the Yakuza nous explique l’art de s’aimer en beauté.

Alors que 60 % des femmes se sentent en manque d’estime, The Body Shop s’est associé à travers le monde à plusieurs personnalités pour faire de l’#AmourdeSoi un vrai manifeste. Chanteuse à la musique audacieuse, à la personnalité captivante et au parcours riche en émotions, Lous and the Yakuza, qui a passé son enfance entre la Belgique, le Congo et le Rwanda, veut aujourd’hui être « l’exemple d’une femme qui a réussi toute seule, envers et contre tout ».

Pouvez-vous nous raconter ce partenariat avec The Body Shop ?

Cela fait des années que j’utilise leurs produits. L’an dernier, j’ai découvert les Beurres Corporels qui sont top pour les peaux noires en soif d’hydratation. L’équipe a eu la gentillesse de me faire découvrir l’univers de la marque : son éthique et, bien sûr, toutes les nouveautés cosmétiques. J’ai eu un gros coup de cœur pour les Masques Experts pour le visage.

Vous accompagnez le mouvement #AmourdeSoi, cet « engagement idéologique » a-t-il une résonance particulière pour vous ?

Oui. Je pense que l’amour de soi est nécessaire. Mes parents sont médecins et ont toujours été confrontés dans leur métier à des cas de malformations (comme les macrocéphalies…). Il s’agit de sujets dont nous avons souvent
parlé en famille, nous faisant prendre conscience, mes frères et sœurs, de la chance d’être en bonne santé. C’est mon éducation qui m’a amenée, je pense, à m’aimer comme je suis.

La marque a toujours eu des prises de position sociales et environnementales avant-gardistes, y êtes-vous sensible ?

Je suis ravie de prendre la parole à ses côtés pour défendre le #SelfLove. Car, pour s’aimer les uns les autres, il faut déjà s’aimer soi-même et s’en donner les moyens. Cette vie où l’on se trouve magnifique tous les matins existe bien ! Pour moi, ça commence par prendre soin de soi au quotidien avec une activité artistique, sportive, un loisir, des produits de beauté…

Si vous deviez donner une définition de la beauté, quelle serait-elle ?

Je pense que grandir dans un environnement bienveillant favorise l’estime de soi. Mes parents ont toujours associé beauté et santé et ont mis l’accent sur l’importance d’être une belle personne. Pour moi, donc, la beauté est un tout. Un équilibre à la fois culturel et universel, né de principes simples mais essentiels.

Comment prenez-vous soin de vous au quotidien ?

Le matin, je consacre une demi-heure à mon maquillage et j’en profite pour penser à des choses positives. Le soir, je passe plusieurs minutes à me masser le visage après avoir appliqué un masque. Ça me détend. J’adore le make-up et les soins Estée Lauder, ainsi que l’Eau de Toilette White Musk de The Body Shop.

Sur le plan esthétique, y a-t-il des femmes qui vous ont inspirée ?

De manière générale, les femmes qui ont confiance en elles. Quand je vois une fille bien dans sa peau, qui s’assume, peu importe son apparence, j’ai juste envie de la soutenir, ça me fait du bien à moi aussi.

Le Vanity Shop de LOUS

Eau de Toilette White Musk, The Body Shop, 35 €

Advanced Night Repair Contour des Yeux, Estée Lauder, 63 €

Beurre Corps Nourrissant Karité, The Body Shop, 17 €

DayWear Crème Sorbet Hydratation 72h SPF 15, Estée Lauder, 49,50 €

Masque Expert au Café, The Body Shop, 20 €

Double Wear, Fond de Teint Longue Tenue Intransférable SPF 10, Estée Lauder, 48,50 €

Lire aussi : Beauté : adopter la vegan attitude

À découvrir également