Magali Marx, tout l’art du make-up

Infrarouge / Lifestyle  / Beauté  / Magali Marx, tout l’art du make-up

Magali Marx, tout l’art du make-up

Yeux bleus translucides, cheveux blonds, air mutin, Magali Marx, make-up expert chez Clarins, nous livre ses secrets et ses produits coup de cœur qui font des miracles pour être belle et naturelle en toute saison.

 

Vous arrive-t-il de sortir le visage nu ?

J’aime me maquiller, donc c’est assez rare. Si je le fais, je me sens un peu toute nue…

Pourquoi se maquiller ?

Avant tout pour se faire plaisir. Quand je fais une séance maquillage, j’essaie de mettre en avant les atouts, les qualités de la personne qui est en face de moi. J’aide chaque femme à avoir davantage confiance en elle, en dissimulant les défauts qui peuvent la chagriner. Pour viser juste, je suis très à l’écoute. Si, par chance, à la fin du make-up, son visage s’illumine, c’est gagné. Elle est heureuse et, moi, au comble de la joie.

Comment définiriez-vous le make-up Clarins ?

Ce maquillage prend soin de notre peau, dans la continuité de l’expertise Clarins, qui apporte du confort et une sensation de bien-être à travers les textures et les odeurs. Il est accessible, facile à utiliser par tout le monde. En quelques instants, on a bonne mine !

Existe-t-il une manière particulière de l’appliquer ?

Pour préserver au maximum les tissus de la peau, il faut travailler le visage par petites pressions, presque des caresses. Par exemple, on applique le fond de teint à la main ou au pinceau, toujours dans le sens de la circulation sanguine. La gestuelle active la microcirculation, révèle l’éclat de la peau et finit par ne faire qu’un avec le visage.

Qu’est-ce qui vous rend heureuse dans votre métier ?

C’est de booster ma créativité, jouer des couleurs, faire plaisir, partager, échanger. Quand je vois que la personne que j’ai maquillée sourit, je suis comblée.

Qui rêveriez-vous de maquiller ?

Blake Lively. Je trouve qu’elle a un petit plus, un truc particulier qui me plaît bien.

Une séance make-up qui vous a marquée ?

Mon tout premier maquillage avec Christian Courtin-Clarins. Il ne me connaissait pas et, tout de suite, il a aimé ma façon de travailler le teint, les couleurs, et il m’a proposé de collaborer aux défilés Mugler. Et c’était parti !

Une règle d’or à suivre ?

Surtout dormir… pour avoir toujours bon teint.

Votre ordonnance par Magali Marx

Le teint, c’est ce qu’il y a de plus important. J’applique la base éclat SOS Primer, que je travaille en insistant sur les zones à illuminer. Puis je dépose le fond de teint couvrant Everlasting Foundation #111. Immédiatement, le teint est plus unifié et éclatant. Je mets ensuite de l’anticerne Instant Concealer, puis je poudre la zone avec Ever Matte avant de terminer en sculptant mon visage avec de la poudre de soleil. En ce moment, j’utilise les blushs lumineux Jolie Blush Cheeky Boum, légèrement rosé avec un reflet d’or. Sur les lèvres, je suis fan de l’effet « nude » : j’applique de l’Huile Confort. C’est sexy, naturel, et le tour est joué !

clarins.fr

À découvrir également