Marc Ruchmann, de « Plan coeur » à la musique

Infrarouge / Culture  / Marc Ruchmann, de « Plan coeur » à la musique

Marc Ruchmann, de « Plan coeur » à la musique

Marc Ruchmann, le célèbre acteur de la série « Plan coeur » diffusée sur Netflix, sort le 27 mars prochain son tout premier album. De la comédie à la musique, il n’y a pour lui qu’un pas, qu’il franchit enfin pour de bon. 

 

S’il a véritablement connu le succès grâce au personnage de Jules Dupont qu’il incarne dans la série française « Plan coeur », Marc Ruchmann a déjà foulé de multiples scènes et plateaux de cinéma. Mais c’est son habit de musicien qu’il enfile aujourd’hui pour le porter enfin en son nom, du moins de scène : Markus.

 

Qui est Marc Ruchmann ?

Né le 27 janvier 1981 en Seine-Saint-Denis, il se forme d’abord à la comédie au Conservatoire de Paris, puis au Théâtre Chaillot, avant d’enchaîner les rôles au théâtre et sur le petit écran. C’est néanmoins en 2003 qu’il apparaît pour la première fois au cinéma, dans le long-métrage 5×2 de François Ozon. Alors qu’il intègre en 2008 le casting de Cendres et sang, le premier film de Fanny Ardant à la réalisation, il apparaît quelques années plus tard dans plusieurs grandes productions, à l’instar de The Tourist aux côtés d’Angelina Jolie et de Johnny Depp, ou bien Largo Winch II. Si l’on a pu le découvrir plus récemment sur le grand écran dans Loue-moi, avec Alison Wheeler et Déborah François, c’est véritablement la série « Plan coeur » diffusée sur Netflix qui l’a fait connaître du public. Fier de ce succès, il n’en a pour autant jamais oublié la musique, sa passion.

 

 

À travers le rap puis le beat box qu’il découvre à l’adolescence lors de sa première expérience théâtrale, la musique entre dans sa vie. Dès lors, elle l’a toujours accompagné sur scène, dans des pièces de Shakespeare ou dans des concerts. S’il a donc toujours allié musique et comédie, en signant même des musiques de courts-métrages, c’est cette fois pour définitivement associer ses deux passions qu’il laisse Marc Ruchmann, l’acteur, un temps derrière lui pour incarner son autre : Markus. C’est sous ce nom de scène qu’il sort le 27 mars prochain son tout premier album : Reminiscences – Part I & II, chez Antipodes Music.

 

 

Des réminiscences imprévues

Dans cet album, le comédien, réalisateur et musicien autodidacte signe treize morceaux à la confluence des genres, de l’électro à la ballade, rythmés par ce beat box qu’il chérit et maîtrise tant. L’artiste y joue avec les instruments, les sons d’ambiance, les mélodies et les voix comme s’il s’agissait d’une « matière à sculpter ». Côté voix justement, il s’est là entouré des plus variées et singulières, comme celle de Nya (le rappeur de Eric Truffaz), Bessa ou encore Winston McAnuff, accompagnées de plusieurs musiciens.

Ses réminiscences, ce sont toutes ces rencontres et ces voyages qui l’ont fait évoluer et dans lesquels il a su trouver son inspiration. Mais ce sont aussi ces souvenirs et ces traces mémorielles enfouies qu’il agence là en musique au gré des imprévus. Car oui, « ma musique est faite d’imprévus », affirme Markus. Il ne croyait pourtant pas si bien dire en matière d’imprévus : dans le contexte sanitaire actuel, son concert prévu le 31 mars sur la scène du Café de la danse à Paris ne pourra a priori pas avoir lieu. Quoi qu’il en soit, de notre côté cette fois, cet album est un véritable plan coup de coeur !

 

« Reminiscences », le premier album de Marc Ruchmann (alias Markus), sort le 27 mars chez Antipodes Music. Le clip de son premier single « Future memories » est à découvrir ici :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À découvrir également