Montagne : trois adresses sinon rien

Infrarouge / Lifestyle  / Evasion  / Montagne : trois adresses sinon rien

Montagne : trois adresses sinon rien

Pour un apéro après les pistes, un dîner gastronomique ou une nuit face au mont Blanc, les Alpes regorgent d’adresses surprenantes. Voici nos trois derniers coups de cœur.

Saint-Nicolas-de-Véroce : Armancette Hôtel, Chalets & Spa : un 5 étoiles avec vue sur le mont Blanc

Niché au cœur du village de Saint-Nicolas-de-Véroce, sur l’autre versant du mont Joly, à quelques encablures par les pistes du domaine skiable commun à Megève et Saint-Gervais, ce refuge unique et discret de 17 chambres et trois chalets luxueux, labélisé « Leading Hotels of the World », est une fabrique à petits et grands bonheurs. Un endroit dédié aux plaisirs simples et au moment présent, aux fugues de luxe et à l’art de vivre alpin. On y croise une clientèle familiale, chic, discrète mais exigeante.

Plus étonnant, et c’est là tout le charme du lieu, l’hôtel construit en 2019 à la place de l’ancienne et unique boulangerie du village a réintégré celle-ci dans ses murs. Une belle façon de faire perdurer la tradition, de garder contact avec le cœur du village et de régaler les clients de l’hôtel de ses pâtisseries exceptionnelles. Côté restauration, l’établissement dispose des deux restaurants.

Cuisine gastronomique du terroir

La Table d’Armante, au cœur de l’hôtel, dans un décor de pierre et de bois où trônent les tables organiques du designer français Christophe Delcourt, propose une cuisine gastronomique de terroir, issue de produits régionaux privilégiant les circuits courts, sous la houlette du talentueux chef Julien Darcy. Ensuite, face à l’hôtel, Le Mont Joly, la nouvelle adresse chic et décontractée ouverte en 2021. On s’y sent presque chez soi !

Côté détente et soins, l’hôtel dispose d’un spa dédié aux soins signature Kos Paris et d’une magnifique piscine chauffée, semi-couverte, qui offre une vue exceptionnelle sur un décor de carte postale. Un lieu magique pour l’assurance d’un séjour unique !

Armancette Hôtel, Chalets & Spa – The Leading Hotels of the World, 4088 route de Saint-Nicolas, 74170 Saint-Gervais-les-Bains. Tél. : 04 50 78 66 00. armancette.com

Courchevel : Le 1947 à Cheval Blanc, concept culinaire

Bien sûr à Courchevel, il y a le Tremplin, restaurant sur le front de neige qui magnifie les produits et séduit les skieurs fortunés de la station. Le chef Yannick Alléno, que l’on ne présente plus, est également sur ce créneau-là au 1947, le restaurant du Cheval Blanc de Courchevel, en ajoutant gestes techniques et maîtrise parfaite du feu et des cuissons.

Cela donne des plats à la fois très poétique, comme le feuille à feuille d’épinard et de navet à l’aigre doux en composition simple ou la délicate royale d’un bouillon japonais œufs de brochet et extraction de jambon cru.

Le spectacle d’un écuyer trancheur

Pour continuer, on se partage les langoustines en carpaccio, crème citronnée et toasts dorés. Avec son gril alpin qui permet la cuisson de pièces de viandes d’exception et la présence d’un écuyer trancheur, spécialiste de la découpe des pièces de viande, le spectacle de votre pièce de bœuf Simmental ou Wagyu se fait en salle comme dans l’assiette. Accompagnée de purée à la truffe s’il vous plaît.

Pour finir, on commandera une crêpe soufflée au chocolat grand cru du Pérou. Cocooné près du bar ou en terrasse lorsque le soleil de février tape fort, on profitera avec plaisir d’une cuisine variée d’une extrême gourmandise, de la pizza au feu de bois jusqu’aux desserts en « cocotte gourmande ».

Le 1947 – Cheval Blanc Courchevel, 73120 Courchevel 1850. Tél. : 04 79 00 50 50. chevalblanc.com

Megève : ChaCha, trois en un

En plein cœur de la station de Megève, dans une ambiance qu’on adore à la montagne, ChaCha sonne comme le rendez-vous des sorties de piste. À la fermeture des montées mécaniques, on ira boire un verre en nous remémorant nos plus belles descentes à ski.

Pour le dîner, le chef triplement étoilé Emmanuel Renaut, qui collabore à cette nouvelle adresse, propose une cuisine authentique faisant la part belle aux produits savoyards. Au menu : polenta croustillante ; charcuteries de montagne à partager ; fish and chips de filets de perche du lac estampillés « Éric Jacquier » ; ou encore la côte de cochon rôtie au sapin et à la moutarde aux épices. En fin de soirée, c’est « tout pour la musique » à travers des mini-concerts ou des DJ bien inspirés.

Apéritif & drinks : dès 18h00. Restaurant deux services : 19h30 et 22h00. Club : 00h-02h00. Table du chef : sept personnes

ChaCha, 199 rue Charles Feige, 74120 Megève. Tél. : 04 50 74 13 19. chachamegeve.com

Lire aussi : Montagne : prendre la poudre d’escampette

Crédit photo de Une : Blandine Piffard

À découvrir également