Parfum : quand Montblanc est entré dans la « Legend »

Infrarouge / Lifestyle  / Beauté  / Parfum : quand Montblanc est entré dans la « Legend »

Parfum : quand Montblanc est entré dans la « Legend »

Il y a dix ans, Montblanc a lancé Legend, son premier parfum. Devenir une légende, c’est s’inscrire dans l’histoire, passer à la postérité, en transcendant les générations. À condition d’en avoir les qualités…

Il y a dix ans, l’iconique instrument d’écriture Montblanc inspirait Legend ; le premier parfum masculin signature de la maison désormais emblématique. Marie-Astrid Berruyer, directrice marketing international des parfums Montblanc explique : « Pour la création de ce parfum, il fallait trouver une résonance avec cette maison centenaire ; qui a inventé le premier stylo à plume nomade et ressourçable. L’écriture a donc été le point de départ car elle révèle une personnalité ; elle touche à l’intime, aux émotions, comme le fait un parfum. C’était avant tout une histoire d’homme qui se révèle tel qu’il est. Ce n’était pas leur âge ni leur CSP qui nous intéressaient, mais leurs valeurs, leurs émotions et surtout leur sincérité ».

Ces valeurs, justement, sont en phase avec cette maison centenaire ; qui s’est choisie comme nom le plus haut sommet d’Europe, et comme symbole, une étoile qui stylise les six glaciers de sa vallée. Elles reflètent une force tranquille, une assurance naturelle, une authenticité sincère. Le parfumeur Olivier Pescheux y a immédiatement été sensible. En tant qu’homme, il s’est retrouvé en elles. « Il y a là une simplicité, une authenticité dans lesquelles on a tous envie de se projeter, auxquelles on a besoin de ressembler », dit-il.

Il les a alors traduites dans une fragrance qui transcende les tendances et qui, depuis, accompagne les hommes dans leur vie. Entre lavande, overdose de mousse de chêne, fève tonka et santal, il a composé une légende olfactive. Son nom s’impose naturellement, en écho à l’histoire de la maison dont il s’inspire : Legend.

Le charisme de Simon Clark pour incarner Legend

Pour immortaliser Legend, la marque a choisi l’inimitable Peter Lindbergh. En alchimie avec son modèle, le photographe a su dès les premières prises de vues mettre en lumière l’authenticité ; le charisme naturel et serein de Simon Clark.

Cet Anglais vit entre Chamonix, au pied du mont Blanc, et la campagne du sud de l’Angleterre ; avec sa femme, ses deux filles et ses chevaux. Fou de nature – « je pourrais dormir tous les soirs à la belle étoile si Clare (son épouse, ndlr) me laissait faire » –, ce vrai gentleman a le privilège rare, dans ce métier, d’être l’image du parfum depuis sa création. Sa force tranquille a fait le tour du monde.

Simon Clark pour Montblanc

Avec son authenticité, son regard, Simon Clark met de l’extraordinaire dans l’ordinaire ; tout comme le parfum Legend en pose sur la peau masculine. Ce souffle fédérateur, à la fois classique et incontournable, passe non seulement les années ; démode les modes ; et résonne de Paris à Pékin et Séoul, de Buenos Aires à Manhattan. Il s’impose dans tous les hits avec ses millions de flacons vendus.

Innovante opacité

Un succès auquel le flacon a largement contribué. Cette flasque a le toucher et la couleur noir profond – chers à la maison Montblanc – de la laque qui recouvre les instruments d’écriture iconiques. Elle s’inscrit dans cette lignée des premiers parfums masculins innovants au flacon totalement opaque ; qui en rend le parfum encore plus attrayant et intriguant.

Ce dernier porte néanmoins fièrement l’identité de la maison qui l’a inspiré, ses codes originels, l’étoile blanche et ses six branches. Cette silhouette forte, bien épaulée, dorénavant reconnaissable entre toutes, coche toutes les cases pour rentrer dans le cercle très fermé des beaux objets de design. Et continuer ainsi d’écrire sa légende.

Lire aussi : Rein Langeveld, l’aventurier du nouveau siècle

À découvrir également