Nespresso dessine le futur du café

Infrarouge / Interviews  / Nespresso dessine le futur du café

Nespresso dessine le futur du café

Nous avons rencontré Ludovic Depie, responsable Expertise café chez Nespresso France. Il nous explique comment réinventer le café qui nous accompagne au quotidien, en faisant rimer qualité et durabilité et en prenant soin des caféiers et de ceux qui les cultivent.

Depuis près de 20 ans, Nespresso agit pour un monde plus durable. En amont, d’abord, en aidant les caféiculteurs à produire des cafés de qualité. Mais aussi en aval, pour que le consommateur de capsules Nespresso s’inscrive dans une démarche plus vertueuse avec un café neutre en carbone, à la capsule en aluminium 100% recyclable à l’infini. Ludovic Depie, responsable Expertise café, nous parle du Programme Reviving Origins consacré à la renaissance des terroirs de café disparus.

Ludovic Depie ©Valentin Le Cron

Qu’est-ce que le programme Reviving Origins ?

Tout a commencé en 2016 au Soudan du Sud. Nespresso souhaitait aider à reconstruire la filière caféicole et apporter de la stabilité économique et sociale dans un contexte politique difficile. À ce moment-là, Nespresso a décidé de monter un programme dédié. Reviving Origins est mis en place dans quelques régions du monde où la caféiculture est en danger, notamment en Colombie. On s’est dit que si on arrivait à ce que les fermiers puissent replanter des caféiers à la place des plants de coca, ce serait une victoire. Nespresso s’est donc appuyé sur des associations, des ONG, parfois le gouvernement comme en Colombie, pour s’implanter sur le terrain et convaincre les fermiers de redevenir des caféiculteurs.

Un exemple concret ?

En Colombie, nous voulions présenter un projet aux fermiers locaux et démontrer en quoi remettre en place la caféiculture était meilleur pour eux. Avec des agronomes et des représentants du gouvernement colombien, nous sommes allés les voir un à un. On leur a dit que, s’ils s’engageaient aux côtés de Nespresso dans la production d’un café de qualité, cela leur permettrait de bénéficier d’une situation plus pérenne, de se détacher de cultures illégales et d’être aidés dans leur développement.

Comment cela se traduit-il en chiffres ?

Depuis 2019 et pour une période de 5 ans, Nespresso a prévu un plan d’investissement de 9,5 millions d’euros dans le cadre de Reviving Origins. Le programme a permis d’améliorer la productivité de 9% dans les régions de l’est du Zimbabwe. En Colombie, dans la région de Caquetá, nous étions à 10% dès la première année. Avec notre investissement, plus de 1 000 fermiers colombiens ont pu redevenir caféiculteurs et rentrer dans le bon chemin. Ils ont tous vu leurs récoltes ainsi que leur quotidien s’améliorer, grâce à l’installation de séchoirs à café solaires ; de moulins ; de machines à dépulper et de cuves de fermentation.

Lire aussi : La Colombie en pleine lumière

Comment mesurez-vous l’impact social et environnemental positifs dans les territoires de cafés oubliés ?

En Colombie, on s’est associé au gouvernement pour créer un fonds de pension, afin de garantir une retraite aux fermiers. L’impact social est indissociable de l’impact environnemental. S’assurer que les caféiculteurs vivent mieux aujourd’hui, c’est garantir la transmission de génération en génération, et donc, le futur d’un café de qualité durable.

Quels sont les autres territoires revalorisés ?

Au Zimbabwe, pays traversé par des catastrophes climatiques, le café avait quasiment disparu aussi par manque d’intérêt pour cette culture. Comme en Colombie, le programme a permis d’améliorer la productivité de ce café qui a beaucoup de caractère. En Ouganda, en partenariat avec l’entreprise Agri Evolve qui veut améliorer la productivité des fermes locales, Nespresso a apporté son soutien à plus de 2 000 fermiers de la région. Nous les avons accompagner pour améliorer la qualité et la productivité de leurs récoltes en adoptant des pratiques agricoles durables.

Pouvez-vous nous parler du programme AAA ?

Reviving Origins s’inscrit dans une démarche globale pour une qualité durable. La qualité AAA est un programme de sourcing né en 2003 d’une collaboration entre Nespresso, Rainforest Alliance et le Sustainable Agricultural Network. Il assure un approvisionnement en café de très grande qualité, en préservant les écosystèmes et en améliorant les conditions sociales des caféiculteurs et de leur famille. Pour cela, Nespresso assure des formations et un accompagnement personnalisé sur le terrain à l’aide de nos 400 agronomes.

Lire aussi : Comment LVMH se mobilise pour l’environnement

À découvrir également