Nos bonnes adresses incontournables

Infrarouge / Lifestyle  / Evasion  / Nos bonnes adresses incontournables

Nos bonnes adresses incontournables

À l’occasion d’un hiver qui s’annonce exceptionnel, Infrarouge fait un tour sur les Alpes françaises pour vous aider à profiter à 120 % de vos vacances. Des Arcs à Val Thorens en passant par Val d’Isère, vous allez tutoyer les sommets.

 

Photo d’ouverture : Le village Igloo de Val thorens

 

à Val Thorens

Le Village Igloo 

Pour la nuit ou juste pour prendre un verre dans une atmosphère rafraîchissante, voici le nouveau Village Igloo de Val Thorens, le plus haut d’Europe dans son genre. Cette vaste grotte de 150 m2, érigée sur la piste verte Combe de Thorens, est accessible à ski ou à pied. Décorée de sculptures sur glace, elle propose deux chambres, un Ice Bar ouvert tous les jours de 10h00 à 17h00 et un restaurant insolite où vous pouvez déguster une fondue savoyarde, emmitouflé dans une couverture bien chaude.

Combe Thorens, 73440 Val Thorens. Tél. : 07 77 99 45 77.  village-igloo-valthorens.fr

à Val d’Isère

Séverine Pétillaire, créatrice de l’hôtel Mademoiselle

 

Après avoir dirigé le groupe hôtelier de Stéphane Courbit pendant 15 ans, elle lance aujourd’hui, au pied des pistes de la station savoyarde, son établissement cinq étoiles au style « médiéval chic ».

Par Tristan François

 

Pourquoi vous êtes-vous lancée dans ce projet ?

Mademoiselle est avant tout un challenge entre-preneurial. Je voulais créer un établissement dans une station où le nombre d’hôtels cinq étoiles n’était pas encore trop élevé. Dans cette optique, je recherchais un emplacement exceptionnel. Ces deux conditions étaient remplies à Val d’Isère.

Qu’est-ce qui vous a motivé à imaginer Mademoiselle ?

Mon leitmotiv était de créer à Val d’Isère un lieu de villégiature où l’on puisse expérimenter l’art de vivre avalin (du nom des habitants de Val-d’Isère, NDLR).

Comment cela se traduit-il ?

C’est d’abord un hôtel sur les pistes, le seul cinq étoiles dans ce cas à Val d’Isère. Il n’y a pas de route qui passe devant chez nous. Nous avons une immense terrasse côté sud pour que les skieurs puissent, s’ils le souhaitent, déjeuner rapidement. Mais on pourra aussi s’y arrêter plus longuement, car l’ensoleillement y est absolument incroyable !

À l’intérieur, quelle est la personnalité de l’hôtel ?

Nous nous sommes orientés vers quatre matériaux déclinés dans tout le bâtiment : de la chaux, du chêne, de la Lauze et une pierre blanche d’Espagne. Ces quatre clés de la modernité ont été mêlées aux 4 000 pièces de mobilier que l’on a chinées à travers la France. Ce sont soit des meubles de la haute époque soit qui la reproduisent à la perfection. Cela donne son côté médiéval chic à l’hôtel.

Était-ce là votre intention originelle ?

Oui, c’était vraiment mon objectif. Je suis passionnée par l’époque médiévale depuis l’âge de 13 ans. J’ai notamment dévoré toute la littérature du Moyen Âge.

Qu’est-ce que Mademoiselle propose côté confort ?

Avant tout de grandes chambres. Les plus petites font 35 m2, et il n’y en aura que trois. Toutes les autres sont vastes : elles vont au-delà de 50, 60, 70, 90 m2, jusqu’à 220 m2 pour l’appartement situé dans la tour d’inspiration sarrasine construite sur le côté sud de l’hôtel.

Diriez-vous que Mademoiselle est un boutique-hôtel par son nombre limité de chambres ?

On est presque dans une maison. C’est un hôtel dans lequel vous trouvez six cheminées qui vous apportent ce côté très serein. Nous avons plusieurs grands salons meublés de grands canapés. On se sent comme dans son propre chalet.

Quelle était votre idée sur le plan gastronomique ?

Nous proposons trois restaurants : le VI, un lieu dédié à la gourmandise qui sert chaque soir une cuisine autour d’une prestigieuse carte de vins ; la Terrasse du VI, un espace de plus de 860 m2 au soleil et au pied des pistes, et enfin le Carnotzet, véritable hommage aux amateurs de fromage, qui met à l’honneur les spécialités régionales et les produits locaux, la promesse d’une immersion au cœur de la traditionnelle « atmosphère savoyarde ».

Quelles seront les caractéristiques du spa ?

Il est signé Guerlain. Il s’étend sur 1 200 m2 et propose des endroits assez exclusifs comme cette pièce de 35 m2 conçue comme un boudoir. S’y ajoutent une piscine de 20 mètres, un jacuzzi et une grotte pour les enfants, dessinée par l’un des décorateurs de Harry Potter. Les enfants pourront s’y baigner sans déranger les adultes.

C’est un projet qui fait partie d’Airelles Collection de Stéphane Courbit, mais c’est aussi le vôtre ?

Il est effectivement partie intégrante de ce groupe, que j’ai dirigé de 2002 à 2017. J’ai cet ADN très fort en moi. Lorsque ce projet s’est dessiné, il est apparu naturel qu’il s’inscrive dans cette continuité. C’est le premier hôtel Airelles créé en partant de zéro. Nous avons acquis un actif que nous avons entièrement détruit pour construire Mademoiselle. J’ai pensé ce projet de A à Z. Je m’y consacre tout en pilotant le développement du groupe. J’avais envie de m’occuper de mes clients. Quand vous dirigez plusieurs établissements, vous ne pouvez pas être là tout le temps.

Stéphane Courbit est-il associé à votre projet ?

Il m’a dit qu’il voulait me suivre avec grand plaisir. Avec lui et d’autres investisseurs comme la famille Bianco, je dispose d’un tour de table extraordinaire.

Avez-vous rencontré des difficultés dans la conduite du chantier ?

Des craintes, il y en a eu à plusieurs reprises, mais c’est ce qui permet d’obtenir un beau résultat. Tout se passe bien lorsqu’on est entouré d’excellents artisans qui se serrent les coudes.

Combien de temps a-t-il fallu pour faire naître Mademoiselle ?

J’ai visité le site pour la première fois en novembre 2015. L’ouverture intervient donc quatre ans après.

Est-ce un challenge économique pour vous ?

Compte tenu des montants investis, oui, c’est un énorme défi. Je n’ai pas le droit à l’erreur, mais, dans cette belle station, on le réussira.

Si ça marche, vous en créerez un autre ?

À l’heure d’aujourd’hui, je consacre tout mon temps à l’ouverture de Mademoiselle. Pour le reste, on en reparlera plus tard.

 

Airelles Val d’Isère – Mademoiselle,

avenue des Téléphériques, 73150 Val d’Isère. Tél. : 04 79 22 22 22. valdisere.airelles.com

aux Arcs

La petite Cuisine

La Fruitière

La Folie Douce

Depuis près de 50 ans, La Folie Douce anime les après-midis et les soirées des skieurs. Ce concept festif et « perché » inventé par Luc Reversade s’est considérablement développé depuis son lancement à Val d’Isère. La Folie a essaimé dans les stations les plus fréquentées des Alpes françaises : Val Thorens, Méribel-Courchevel, l’Alpe d’Huez, Saint-Gervais-Megève, Avoriaz-Morzine, sans oublier Chamonix-Mont-Blanc où elle s’est carrément transformée en projet hôtelier dans le bâtiment qui abritait auparavant le Club Med. Cet hiver, La Folie Douce débarque aux Arcs. Toujours au sommet de la fête, dans un lieu accessible en télécabine, à pied ou à ski, et avec, bien sûr, sa recette gagnante : un combiné de gastronomie, de musique et d’animation. Ici, on fait durer l’après-ski jusqu’à 19h00 et même la nuit, le jeudi… Au programme de La Folie Douce Les Arcs, trois restaurants dirigés par Franck Mischler : La Fruitière, pour une cuisine de montagne qui revisite les plats locaux, La Petite Cuisine, self branché, et Le Butcher, qui propose une formule snacking pour skieurs pressés. Des DJ sets, des concerts et des ballets aériens rythment la journée pour le plus grand plaisir des clients, nombreux à se presser au pied de la scène pour ces shows époustouflants à ciel ouvert.
Zone mille 8 Arc 1800, 73700 Bourg-Saint-Maurice. Tél. : 06 50 06 96 06. lafoliedouce.com

Et aussi…

à Tignes

Hôtels

Les Suites – Maison Bouvier

Le Val Claret. Tél. : 04 79 41 68 30. les-suites-du-nevada.com.

Les Suites du Montana

Rue des Almes. Tél. : 04 79 40 01 44. village-montana.com.

Village Montana

Rue des Almes. Tél. : 04 79 40 01 44. village-montana.com.

Restaurant

Le Panoramic – Maison Bouvier

Glacier de la Grande Motte. Tél. : 04 79 06 47 21. les-suites-du-nevada.com.

 

à Courchevel

Hôtels

La Chabichou

Rue des Chenus. Tél. : 04 79 08 00 55. chabichou-courchevel.com.

Le Hameau de la Volière

Chemin des écureuils. Tél. : 01 58 12 03 03. hameaudelavoliere.com.

Barrière Les Neiges

422, rue de Bellecôte, Saint-Bon-Tarentaise. Tél. : 04 57 55 22 00. hotelsbarriere.com.

Le Strato

Rue de Bellecôte. Tél. : 04 79 41 51 60. hotelstrato.com.

Restaurants

La Mangeoire

Rue Park City. Tél. : 06 50 66 80 42. mangeoirecourchevel.com.

Le Chalet de Pierres

Rue du Jardin Alpin. Tél. : 04 79 08 18 61. chaletdepierres.com.

Le Tremplin

1850, rue de la Croisette. Tél. : 04 79 08 06 19. tremplin-courchevel.com.

La Soucoupe

Sommet de la Loze. Tél. : 04 79 08 21 34. lasoucoupe.com.

à Val d’Isère

Hôtels

Le Blizzard

Avenue Olympique. Tél. : 04 79 06 02 07. hotelblizzard.com.

La Mourra

Avenue du Prariond. Tél. : 04 79 40 28 70. hotellamourra.com.

Le Yule

Rue du Parc des Sports. Tél. : 04 79 06 11 73. leyule.fr.

Les Barmes de l’Ours

Chemin des Carats, montée de Bellevarde. Tél. : 04 79 41 37 00. hotellesbarmes.com.

L’Aigle des Neiges

Rue de la Poste. Tél. : 04 79 06 18 88. hotelaigledesneiges.com.

Restaurants

La Baraque

137, avenue Olympique. Tél. : 04 79 06 18 19. restolabaraque.com.

La Folie Douce – La Fruitière

La Daille Gondola. Tél. : 04 79 06 07 17. lafoliedouce.com.

L’étincelle

Chemin de la Chapelle Saint-Jean. Tél. : 04 79 41 13 11. letincellevaldisere.com.

Maison de Famille Les 5 Frères

Rue Nicolas Bazile. Tél. : 04 79 06 00 03. les5freres.com.

 

à Val thorens

Restaurants d’altitude

La Folie Douce – La Fruitière

Piste Plein Sud. Tél. : 04 79 00 04 27. lafoliedouce.com.

Le Chalet de la Marine

Piste les Dalles, Télésiège Cascades. Tél. : 04 79 00 11 90. chaletmarine.com.

Chez Pépé Nicolas

Piste de la Chasse. Tél. : 06 09 45 28 35. chezpepenicolas.com.

à Megève

Hôtel

Les Fermes de Marie

163, chemin de la Riante Colline. Tél. : 04 50 93 03 10. fermesdemarie.com.

Restaurants

La Folie Douce (Saint-Gervais)

Télésiège Mont-Joux. Tél. : 04 50 58 99 67. lafoliedouce.com.

La Sauvageonne

2637, route du Leutaz. Tél. : 06 15 41 88 62. restaurant-sauvageonne.com.

Flocons de Sel

1775, route du Leutaz. Tél. : 04 50 21 49 99. floconsdesel.com.

Le Tigrr Megève

18, rue Ambroise Martin. Tél. : 04 50 18 81 88. tigrr.fr.

 

à méribel

Restaurants

Le Télébar

Piste du Doron.Tél. : 04 79 08 60 26. telebar-hotel.com.

Le Cèpe

Route du Plateau. Tél. : 04 79 22 46 08.

Le Clos Bernard

Route de l’Altiport.Tél. :  04 79 00 00 07. closbernard.com.

La Folie Douce

Intermédiaire 1 Saulire Express. Tél. : 04 79 00 58 31. lafoliedouce.com.

À découvrir également

This error message is only visible to WordPress admins

Error: The account for needs to be reconnected.
Due to recent Instagram platform changes this Instagram account needs to be reconnected in order to continue updating. Reconnect on plugin Settings page

Error: No posts found.

Make sure this account has posts available on instagram.com.

Error: admin-ajax.php test was not successful. Some features may not be available.

Please visit this page to troubleshoot.