Nuits insolites

Des expériences inédites loin des sentiers battus à l’ère du tout connecté, c’est possible. Envie d’admirer la danse des aurores boréales, de dormir à la belle étoile ou dans un igloo ? Petite liste de robinsonnades au grand froid ou en pleine nature pour jouer les aventuriers des temps modernes.

KAKSLAUTTANEN EN FINLANDE

Bienvenue en Laponie finlandaise, à 250 kilomètres au nord de l’Arctique. Depuis 1973, le Kakslauttanen Arctic Resort offre une expérience hors du commun tout au long de l’année, au plus près de la magie d’une nature imprégnée de la culture du peuple autochtone Sami. Le tout au cœur d’une des natures les plus intouchées, le parc national Urho Kekkonen, le plus grand de Finlande, à portée de traîneau. À Kakslauttanen, on trouve une eau si pure qu’on y boit directement à la source. On se laisse envahir par le silence, parfait, et l’on régénère ses poumons à grandes bouffées d’air pur.
Pour la famille Eiramo, qui a créé le domaine il y a quarante ans, l’ensemble est pensé comme une œuvre d’art. Tout a été fabriqué sur place par des artisans locaux. Dans cette région particulièrement réputée pour ses aurores boréales, c’est un spot mondialement reconnu pour les y observer, dès la fin août et jusqu’à la fin avril. Inventés ici en 1999, les igloos de verre et leur dôme en verre thermique s’y prêtent parfaitement. Pour une expérience on ne peut plus authentique, optez pour les véritables igloos de neige, où la température reste entre – 3° et – 6° degrés, même lorsqu’il fait – 40 °C à l’extérieur. Quant aux plus conventionnels d’entre nous, ils opteront pour l’un des chalets en rondins de pin pouvant accueillir jusqu’à dix personnes. Ou encore, pour une nuit, dans la maison du père Noël !
kakslauttanen.fi

ice-hotelICE HOTEL EN SUÈDE

Un hôtel dont le décor changerait entièrement d’une année sur l’autre, ne serait-ce pas là le comble du luxe ? Comme au Ice Hotel, dans le village suédois de Jukkasjärvi, à 200 kilomètres du cercle Arctique. Et pour cause : ce lieu, à mi-chemin entre expérience totale et œuvre monumentale, est entièrement composé de glace provenant des 520 kilomètres sur lesquels la rivière Torne la charrie avant de se jeter dans la baie de Bothnia. Chaque année depuis 1989 le rituel est le même : la glace est récoltée au tout début du printemps, période où elle est la plus épaisse. Puis, lorsque les premières neiges ont recouvert le village, une quarantaine d’artistes du monde entier s’y retrouvent pour créer cette immense exposition de glace, de neige et de lumière. Ici, vous pourrez donc dormir dans une chambre entièrement sculptée dans la glace, lit compris. L’idée est de passer une nuit en « chambre froide » – idéalement la première ou la dernière du séjour – et le reste en chambre classique, alliant style scandinave et matériaux écologiques. Côté activités, la sculpture sur glace reste bien sûr le must, comme les excursions en traîneau avec chiens ou rennes. Jusqu’au mariage sur place !
icehotel.com

 

 

whitepodWHITEPOD EN SUISSE

À seulement une heure et demie de l’aéroport de Genève, Whitepod promet une expérience hors du commun au cœur des Alpes suisses. Le domaine, situé à 1 400 mètres d’altitude, offre 15 tentes privatives à la forme rétrofuturiste de dôme géodésique, installées sur des plates-formes de bois. Naturellement isolée du froid et de la neige, chacune est dotée d’une décoration unique et d’un poêle à bois. Une fantaisie d’architecte ? Pas seulement, puisque l’ensemble a été conçu pour offrir l’expérience alpine la plus pure possible, le tout avec un impact écologique minimal.
Chaque tente est évidemment pourvue d’une literie « king size » écologique et d’une salle de bains entièrement équipée, avec vue imprenable sur les Alpes. Au centre du camp, un authentique chalet datant du 19e abrite un bar, une salle à manger ou encore un espace de relaxation avec sauna. Le resort offre plus globalement des moyens alternatifs de découvrir la région grâce à ses 7 kilomètres de pistes privatives avec 700 mètres de dénivelé et ses 25 kilomètres de sentiers de randonnée balisés. Et pour les plus téméraires, motoneige, chiens de traîneau, parapente, entre autres, sont au rendez-vous.
whitepod.com

 

 

la-hautLÀ-HAUT EN FRANCE

Niché à 1 830 mètres d’altitude, protégé par une forêt de sapins inscrite dans l’immensité du parc naturel des Bauges, Là-Haut est un refuge à nul autre pareil. Au-dessus de la petite station de La Sambuy, station 100 % naturelle de Haute-Savoie, on y vient pour s’entourer de la vérité des sommets aussi bien que du silence. C’est une adresse un peu secrète, que l’on se murmure au creux de l’oreille entre passionnés. Depuis Là-Haut, la vue sur les Alpes et le lac d’Annecy est imprenable.
Le refuge peut accueillir jusqu’à 20 personnes et se découvre selon ses envies grâce à plusieurs formules. Le marcheur de passage appréciera le comptoir, une boutique buvette en partenariat avec le coutelier savoyard Opinel. Une formule découverte à la journée existe aussi, ainsi que différentes possibilités de séjours avec privatisation. Nouveauté 2016, les « shelters » (abris issus des expéditions polaires françaises) posés tout près du chalet. Modèles rares, ils ont servi aux expéditions polaires entre 1942 et 1992. À peine modifiés, ils offrent un autre versant de l’authenticité montagnarde, celle des explorateurs pionniers des cimes.
lahaut.net

À découvrir également