Offrez-vous votre maison de campagne !

Infrarouge / Lifestyle  / Evasion  / Offrez-vous votre maison de campagne !

Offrez-vous votre maison de campagne !

RE-CON-NE-XION familiale ! Depuis le temps qu’on vous en parle. Pendant le week-end, on laisse de côté son portable, son patron et ses urgences, et on se consacre entièrement à sa famille. Direction votre nouvelle maison de campagne. Son nom ? Le Barn, un lieu tourné vers la nature.

 

C’est quoi, pour vous, un week-end idéal en famille ? Chacun peut, au gré de ses envies, alimenter ce vaste programme : les amoureux de la nature partiront se promener en forêt pendant que les sportifs s’adonneront aux joies du golf ou d’une balade à vélo.

Cuisine, shopping, running et autres activités en « ing », à moins d’avoir un abonnement au Rac… ing, vous avez fait le choix de partir vous ressourcer en famille à la campagne. Direction : l’autoroute. Point à atteindre : certainement pas votre résidence secondaire !

Comme moi, individu pragmatique doté d’une intelligence moyenne, vous en voulez les avantages, mais pas les inconvénients :
multiples travaux dans la maison, courses interminables au Carrefour local, mauvaise conscience à devoir rentabiliser tous ses week-ends dans la même maison et, par la même occasion, son crédit pris sur 20 ans (négocié en ce moment à 1,2 % chez meilleurtaux.com), très peu pour moi… et pour ma famille.

Ça tombe bien, le Barn, un lieu à part, au cœur des 200 hectares du Haras de la Cense, tout près de la vallée de Chevreuse et de la forêt de Rambouillet, vient d’ouvrir ses portes.

Le Barn, c’est comme si vous étiez chez vous, sauf que vous n’êtes pas chez vous ! Comprenez : y a tout pour vos amis, vos amours (comme disait Aznavour), mais pas vos emmerdes.

Regardez le tableau : une ferme du XIXe siècle flanquée de ses granges et de son moulin. Et puis vous, la nature, les animaux, le chant des oiseaux, le rapport lent au temps. Vous, dans une chambre double, et les enfants dans la chambre communicante, ou dans le dortoir, c’est selon.

Hammam, bains nordiques, vélo, cheval, randonnées, running, pêche, pétanque… il y en a pour tous les goûts.

Le Barn, c’est un condensé des promesses du Club Med aux portes de Paris : Et si je jouais au volley ? Et si je prenais un cours de cuisine ? Et si je m’attaquais au trail de 17 kilomètres sur la route des Quatre Châteaux ? Et si je jouais au golf ? Et si je pêchais ?

Pendant le dîner des parents, on projette des films pour les enfants. Je reprendrais bien de la blanquette de veau, j’ai bouclé à vélo les 22 kilomètres autour de Montfort-l’Amaury. La cuisine se veut bistronomique, mais, je le vois bien, ma femme n’a d’yeux que pour la pizza cuite au feu de bois.

Tiens, on va ramasser des champignons ! En revenant, on passera par le potager cueillir les légumes racines et les courges. Hubert part en forêt écouter le brame du cerf, ça lui change des cris de ses enfants.

On refait le monde, on boit des coups. On a invité des amis, ils sont très contents de notre nouvelle maison de campagne. Ils reviendront.

Infos pratiques

• 73 chambres offrant une grande variété de tailles et de configurations : suites, chambres familiales, chambres communicantes, dortoirs.

• Prix : à partir de 45 € la nuit dans les dortoirs et 160 € la nuit en chambre double, petit déjeuner inclus.

• En voiture : à 45 minutes de Paris par l’autoroute A10 (sortie 10 Dourdan).

• À vélo : à environ deux heures de la Porte Maillot.

Tél : 01 86 38 00 00. lebarnhotel.com.

À découvrir également