On se cultive

Les événements les plus attendus de l’automne.

Expo_UNEMMM Mathieu Chédid rencontre Martin Parr

à la Philharmonie
Pourquoi y aller ? Pour s’évader grâce à une expo visuelle et sonore envoûtante.
En juillet 2015, lors des Rencontres photographiques d’Arles, Mathieu Chédid mettait en musique l’exposition de Martin Parr, le photographe le plus hype de ces dernières décennies. La Philharmonie décide de prolonger l’expérience et organise une rencontre entre leurs deux univers, à la fois si proches et si lointains mais nourris par une même passion : l’esthétisme.

Du 4 octobre 2016 au 29 janvier 2017.
www.philharmoniedeparis.fr

 

Expo_08Picasso – Giacometti

au musée Picasso
Pourquoi y aller ? Pour assister à un débat entre deux génies du XXe siècle.
Le Museo Picasso Málaga avait déjà présenté une rétrospective consacrée à Giacometti, mettant en lumière l’évolution de son œuvre au fil des ans et de ses rencontres. C’est au tour du musée Picasso de Paris de s’intéresser à l’artiste, mais cette fois sous le prisme d’un échange avec l’œuvre de Picasso, en étudiant leurs « relations formelles, amicales et iconographiques ».

Du 4 octobre 2016 au 5 février 2017.
www.museepicassoparis.fr

 

Expo_07

Magritte, la trahison des images

au Centre Pompidou
Pourquoi on y va ? Pour savoir ce qui se cache derrière Ceci n’est pas une pipe.
Autour de cinq thèmes : le corps fractionné, l’ombre, les rideaux, le feu et les mots, leitmotivs dans l’œuvre de Magritte, le Centre Pompidou organise fin septembre une rétrospective entièrement consacrée à l’artiste. Avec une centaine d’œuvres, elle analysera son rôle dans le mouvement surréaliste et se concentrera sur son travail autour des représentations trompeuses du monde.

Du 4 octobre 2016 au 5 février 2017.
www.centrepompidou.fr

 

Expo_06

Art 42 : le nouveau musée du Street Art

Pourquoi y aller ? Pour découvrir le premier musée dédié au Street Art de Paris.
Certains diront qu’il était temps. Le Street Art se démocratise, prend de plus en plus d’ampleur, compte désormais comme mouvement artistique incontournable. Des artistes comme JR, Bansky ou JonOne s’exposent dans les plus hauts lieux de l’art contemporain. On l’attendait, Xavier Niel l’a fait : Art 42 ouvrira ses portes cet automne dans sa fameuse école d’informatique ouverte à tous, École 42.

Ouverture le 1er octobre 2016.
www.art42.fr

 

Expo_03La Collection Chtchoukine

à la Fondation Vuitton
Pourquoi y aller ? Cent trente chefs-d’œuvre réunis en un seul et même endroit.
On l’annonce déjà comme l’événement culturel de la rentrée. L’exposition réunira la collection de Sergueï Chtchoukine, amateur d’art « visionnaire », avec notamment des œuvres de Monet, Toulouse-Lautrec ou Van Gogh.

Du 22 octobre 2016 au 20 février 2017.
www.fondationlouisvuitton.fr

 

Expo_01Ludwig Van, le mythe Beethoven

à la Philharmonie
Pourquoi y aller ? Pour comprendre la transformation du musicien classique en icône « pop ».
Pourquoi Beethoven est-il devenu un véritable mythe ? Pourquoi ses notes accompagnent encore les événements les plus importants de notre histoire ? Comment a-t-il inspiré de grands écrivains, artistes ou cinéastes ? L’exposition nous propose de comprendre pourquoi l’œuvre de Beethoven a largement dépassé les limites de la culture savante.

Du 14 octobre 2016 au 29 janvier 2017.
www.philharmoniedeparis.fr

 

Expo_05La FIAC édition 2016

à la Philharmonie
Pourquoi y aller ? Pour découvrir les nouvelles tendances et briller lors des dîners mondains.
C’est le rendez-vous incontournable des amateurs d’art à Paris. Cette année encore, la FIAC fait le plein de nouveautés. En plus des 187 exposants rigoureusement sélectionnés par un comité de professionnels, dont le galeriste Emmanuel Perrotin, la foire innove avec « On Site », qui présentera des œuvres sculpturales et autres installations au Petit Palais, mais aussi « Parades for FIAC » mettant en scène des dialogues entre plusieurs disciplines. On a hâte de les découvrir !

Du 20 au 23 octobre 2016.
www.fiac.com

 

Expo_04Herb Ritts

à la Maison européenne de la photographie
Pourquoi y aller ? Pour les superbes noirs et blancs du photographe californien.
Inspiré par les mouvements des sculptures grecques classiques, Herb Ritts, tout au long de sa carrière, a su sublimer les corps, depuis ses débuts avec la photographie d’un acteur alors méconnu (Richard Gere) jusqu’au tout-Hollywood.

Jusqu’au 30 octobre 2016.
www.mep-fr.org

 

 

En week-end à…

Expo_02Venise

Culture Chanel, La femme qui lit
à la Ca’ Pesaro, Galerie internationale d’art moderne
Pourquoi y aller ? C’est une façon de connaître un peu mieux Mademoiselle Chanel.
Après Moscou en 2007 (musée d’État des beaux-arts Pouchkine), Shanghai (Museum of Contemporary Art) et Pékin (National Art Museum of China) en 2011, Canton (Opera House) et Paris (palais de Tokyo) en 2013, Séoul (Dongdaemun Design Plaza) en 2014, c’est à Venise que l’on découvrira le septième volet de l’univers créatif de Gabrielle Chanel sous l’angle inédit de sa relation avec le livre et la lecture. Des auteurs grecs aux poètes modernes, son abondante bibliothèque dévoile les ouvrages qui ont marqué la vie et façonné la personnalité de cette grande lectrice.

Expo_09Londres

Robert Rauschenberg
à la Tate Modern
Pourquoi y aller ? Pour découvrir la première exposition posthume qui revient sur les soixante ans de carrière de l’artiste (1925-2008), Lion d’Or à la Biennale de Venise en 1963.
Organisée en partenariat avec le Museum of Modern Art de New York. Peintre, sculpteur, photographe, designer… Rauschenberg était un touche-à-tout dont certaines œuvres sont devenues incontournables comme Monogram (1955-1959), Bed (1955), Retroactive II (1964).

Du 1er décembre 2016 au 2 avril 2017.
www.tate.org.uk

 

 

À découvrir également