Infrarouge / Interviews  / Rencontre avec Laurent-Eric Le Lay

Rencontre avec Laurent-Eric Le Lay

Directeur des sports de France Télévisions.

Comment abordez-vous ces JO ?

Enthousiaste, impatient et surtout très concentré avec l’ensemble des équipes de Francetv Sport pour faire vivre et partager la passion des jeux.

Quelles innovations  prévoyez-vous pour couvrir les JO ? Notamment techniques, technologiques et sur internet ?

Beaucoup, notamment sur le digital, avec 860 heures de direct, un e-mag en 360°, de l’interactivité et, pour les plus jeunes, un Discover spécial JO en partenariat avec Snapchat.

C’est quoi la « patte » France Télévisons ?

Les antennes de France2, France3 et France4 offriront gratuitement aux Français une couverture sans précédent. Direct, meilleurs moments, magazines, interviews, reportages… plus de 16 heures d’antenne quotidienne seront dédiées aux Jeux.

Quel sera votre dispositif aux Jeux paralympiques ?

Depuis maintenant quelques années, le Groupe France Télévisions a entamé une vraie collaboration avec le mouvement paralympique français, en proposant une grande diversité de son offre.

Avec les Jeux paralympiques de Pyeongchang, nous proposerons une couverture exceptionnelle avec près de 100 heures de direct et un dispositif digital ambitieux qui permettra au public de voir ou revoir toutes les compétitions ! Nous sommes fiers d’être le partenaire du mouvement paralympique, d’être engagés à ses côtés et de pouvoir participer et contribuer à son rayonnement.

J’ai la conviction que ces Jeux vont passionner les Français et que cet événement deviendra dans l’esprit de tous aussi attendu que celui des valides.

Et vous, quels sports pratiquez-vous ?

Tennis, golf, running et, depuis peu,
le vélo.

La décision dont vous êtes le plus fier ?

D’avoir convaincu Terry Semel, alors président de Yahoo, de faire avec Eurosport le premier site européen d’information sportive.

Votre citation préférée dans le business ?

Il ne faut pas avoir raison ni trop tôt ni trop tard ni trop seul.

 

Pour ou contre :

L’anonymat des CV ? Contre.

La publication des salaires des grands patrons? Pour.

Le tutoiement des collaborateurs? Chacun est libre…

La voiture avec chauffeur? à la portée de tous grâce à UBER.

À découvrir également