Restaurants : les adresses tendances de janvier 2022

Infrarouge / Lifestyle  / Food & Drink  / Food  / Restaurants : les adresses tendances de janvier 2022

Restaurants : les adresses tendances de janvier 2022

Parce que le froid n’aura jamais raison de nos sorties restos, on se pare de notre plus belle écharpe et on file vers les dernières adresses tendance de la capitale. Vous nous suivez ?

Grand Duc, un bistrot chic de bon augure

En lieu et place des Chouettes, établissement iconique du Marais, Grand Duc prend son envol. Perché sur trois étages, ce néo-bistrot unique en son genre vous accueille à toute heure sous sa majestueuse verrière, pour déjeuner avant d’aller voir la dernière expo du musée Picasso ou prendre un verre après une virée shopping entre copines.

On adore l’esprit Art déco de sa grande salle à manger, même si on lui préfère en secret l’intimité de sa mezzanine, repensée en bar à vins. Décorée dans un style industriel laissant boulons et escaliers de fer apparents, elle nous invite à célébrer les heures joyeuses en grignotant un plateau de fromages affinés ou une assiette de makis concoctés minute par le chef sushi. De quoi contenter votre bec fin !

Carte : environ 55 €

Grand Duc, 32 rue de Picardie, 75003 Paris. Tél. : 01 44 61 73 21. @grand_duc_paris sur Instagram.

Chocho, chaud devant !

L’actu est brûlante : Thomas Chisholm, cuisinier franco-américain révélé par la saison 12 de Top Chef, vient d’ouvrir son premier restaurant à Paris. Loin de l’austérité des plateaux de télé, le cadre se veut joyeux et décontracté – ponctué d’immenses tables d’hôtes en chêne et de banquettes en tweed – et la carte turbulente et créative, s’inspirant des nombreux voyages du jeune chef.

Ainsi, il nous conduit en bord de mer, avec ses huîtres relevées d’un granité d’oseille et d’une crème crue fumée à même le coquillage, avant que le dos de cerf rôti et son jus corsé sarriette et genièvre ne nous fassent ressentir l’appel de la forêt. Mais c’est en enfance que nous prenons le plus plaisir à retomber, avec des s’mores haute couture « Cho Ka Ka O ».

Carte : environ 32 €

Chocho, 54 rue de Paradis, 75010 Paris. Tél. : 01 42 28 26 03. @chochoparis sur Instagram.

Ventrus avec vue, le resto qui se pose partout où la vue est belle

C’est au bord de l’eau, à la croisée du canal de l’Ourcq et du canal Saint-Denis, que le restaurant nomade Ventrus avec Vue a pris place pour sa première escale.

Derrière ce projet fou se cache Guillaume Chupeau. Cet ancien publicitaire amoureux de gastronomie est parti du postulat que les lieux exceptionnels ne manquent pas ; mais qu’il n’est pas toujours aisé de trouver de bons restaurants pour en profiter. Ainsi, il a imaginé Ventrus avec Vue, une cabane en bois à la structure amovible, pouvant se déconstruire et se reconstruire n’importe où, à l’envi.

Les chefs en résidence qui animeront tour à tour ses cuisines ont, dans ce même souci de mettre en valeur le territoire, vocation à cuisiner avec des produits locaux et de saison, au gré des pérégrinations de Ventrus. Pour s’en mettre plein les yeux et la panse !

Carte : environ 30 €

Ventrus avec Vue (jusqu’au 23 janvier 2022), Parc de la Villette, 211 avenue Jean Jaurès, 75019 Paris. Tél. : 09 86 87 18 97. @lesventrus sur Instagram.

Bouche, nouvelle cave à manger

Fraîchement installé dans le quartier de la Folie-Méricourt, réputé pour son offre culinaire tendance et pétulante, Bouche est un lieu vivant où on se sent comme à la maison. Le cadre est brut, avec ses murs grattés et son sol bétonné, et met ainsi toute la lumière sur la cuisine d’auteur de Florent Peineau.

À la carte, des « tapassiettes » inventives, fruit des voyages et des inspirations multiculturelles du chef, qui évoluent au fil des saisons. À la fois raffinées et régressives, elles sont conçues pour être partagée, à l’image des beignets de salsifis à tremper dans la sauce tartare ; et des tacos de poulpe, butternut et consommé, qu’on déguste volontiers à la main.

Bouche, c’est aussi une carte des vins travaillée, tous 100 % naturels ou élevés en biodynamie, et des cocktails signatures pleins de caractère. De quoi nous mettre l’eau à la… !

Carte : environ 30 €

Bouche Paris, 85 rue Jean-Pierre Timbaud, 75011 Paris. Tél. : 01 43 57 60 49. @bouchebouchebouche sur Instagram.

Café Lignac, bonne chère et bonne humeur

Comptoir en zinc ; rideaux de velours rouge ; nappes blanches et joyeux brouhaha, voilà le petit dernier de la rue Saint-Dominique qui a tout pour devenir notre bistrot chouchou. Car si l’on est d’abord attiré par l’aura du propriétaire et le professionnalisme du directeur, c’est pour son atmosphère d’un Paris délicieusement dans son jus et ses plats français réconfortants que l’on revient au Café Lignac.

Œufs mimosa et pâté en croûte sublimés, vol-au-vent au ris de veau régressif à souhait, tarte Tatin d’anthologie. Le tout arrosé de grands crus et d’histoires légères. La réservation est prise pour la semaine prochaine.

Carte : environ 40 €

Café Lignac, 139 rue Saint-Dominique, 75007 Paris. Tél. : 01 47 53 73 34.

Lire aussi : Les Oursons de Cyril Lignac arrivent dans notre boîte aux lettres

La Plume… et le masque

La Plume Paris est de l’étoffe dont sont faits les rêves, aurait pu écrire Shakespeare à propos de ce nouveau restaurant panoramique situé en plein cœur de la capitale. Installé au dernier étage de l’hôtel Madame Rêve, c’est avec son masque que l’on découvre La Plume, inondé de lumière par ses immenses baies vitrées offrant une vue imprenable sur Paris.

Mais le véritable spectacle est dans l’assiette, porté par la cuisine du chef Benjamin Six qui célèbre de sa plume une gastronomie nipponne contemporaine. En entrée, les crevettes de Madagascar en tempura pop-corn et leur « chili mayo » délicieusement spicy échauffent notre palais ; avant que ne vienne l’attendrir le faux-filet de Wagyu et sa purée de pommes de terre relevée au beurre shiso.

Quant aux desserts, c’est Pierre Hermé qui mène le bal. Vous pourrez notamment retrouver son iconique 2 000 Feuilles délicieusement caramélisé qui, malgré la crème, est léger comme une plume.

Carte : environ 65 €

La Plume Paris, 43 rue Étienne Marcel, 75001 Paris. Tél. : 01 80 40 77 70. @laplumeparis sur Instagram

Les news food

Cîroc, grenade explosive

Issue d’un procédé de vinification à froid, la vodka de raisin ultra premium Cîroc revêt ses habits d’hiver avec une nouvelle édition limitée aromatisée à la grenade. La bouteille, qui a troqué sa transparence habituelle pour un rouge grenat mat, dissimule une eau-de-vie tout en douceur, relevée par des notes subtiles d’amande amère et de cerise griotte. On la fait pétiller avec un peu d’eau gazeuse, et hop le tour est joué. Explosion de saveurs garantie !

Prix : 49 €. Disponible au Drugstore Champs-Élysées, chez Drinks&Co et sur Amazon.

Kaviari Delikatessen St Paul, une ode à la mer en plein Paris

La maison Kaviari ouvre son sixième delikatessen dans le Marais ; comprendre un lieu convivial à la jonction entre l’épicerie fine de produits de la mer et le coffee shop où l’on vient snacker un smorebrod sur le pouce. Si leur caviar kristal est irrésistible, ne passez pas à côté de leur tarama d’œufs de cabillaud fumés, à déguster sur des blinis chauds qui sortent à peine du four. Tout en Delikatessen.

Carte : environ 14 €

Kaviari Delikatessen St Paul, 60 rue François Miron, 75004 Paris. Tél .: 01 42 77 23 08. @kaviaridelikatessens sur Instagram.

Lire aussi : Les restaurants de l’hiver

À découvrir également