Sarah Daniel-Hamizi, fan de poils

Infrarouge / Lifestyle  / Beauté  / Sarah Daniel-Hamizi, fan de poils

Sarah Daniel-Hamizi, fan de poils

Elle est la « Barbière de Paris », celle qui transforme une moustache comme personne. Rencontre avec une experte en pilosité. 

 

Son restaurant fétiche

Odette, L’Auberge Urbaine. « Je fais tous mes rendez-vous professionnels et personnels là-bas. Ils ont un service haut de gamme et je trouve qu’on y mange très bien. Il n’y a pas une seule fois où j’ai été déçue. »

Odette, L’Auberge Urbaine, 23-25, rue du Pont-Neuf, 75001 Paris. Tél. : 01 44 88 92 78. fr-fr.facebook.com/OdetteAubergeUrbaine/. 

Son accessoire 

Une pince à épiler. « Je suis très attentive à l’esthétisme, surtout pour les hommes. Ma pince ne quitte jamais mon sac, elle est toujours à proximité. Quand je suis avec un client et que je vois un poil “hors piste”, je lui enlève. »

Son lieu secret

« Un lieu que j’affectionne énormément, c’est Chefchaouen, au nord du Maroc. On l’appelle “la ville bleue”, car tous les murs sont peints de cette couleur. On est tellement retiré de tout, il y a beaucoup de chemin à faire pour rejoindre la ville. »

Son artiste préféré

Pierre Soulages. « J’adore ce qu’il fait avec le noir. C’est grandiose. Il arrive à faire ressortir de la lumière du noir, qu’il considère comme une couleur à part entière. Je suis allée plusieurs fois visiter le musée qui lui est consacré à Rodez. »

musee-soulages.rodezagglo.fr

Sa boutique préférée

« J’adore COS, j’aime leur style. C’est très accessible, ça me va bien, car mon physique s’y prête. »

cosstores.com

Son actu

La Barbière de Paris se décline en cinq salons. Chacun est un temple de la beauté masculine. Coiffure, taille de barbe, soins esthétiques, relookings, tout est pensé pour le bien-être de ces messieurs. Pour vous faire chouchouter par Sarah Daniel-Hamizi herself, rendez-vous dans son flagship du centre de Paris.

La Barbière de Paris (flagship)

7, rue Bertin-Poirée, 75001 Paris.

Tél. : 01 40 26 01 01.

Sa référence

« Quand je pense au mot “poil”, je pense
à
Sébastien Chabal. Pour moi, c’est une référence de la barbe. Il l’a toujours portée de manière un peu sauvage et virile, ça le décrit totalement. »

À découvrir également